Les constructeurs chinois, on s'en doute bien, lorgnent le marché américain. Ça fait des années qu'on nous parle de leur arrivée éventuelle, mais on est encore au stade de rumeurs et de pourparlers.

À LIRE AUSSI : PONTIAC SOLSTICE COUPE : DERNIÈRE PONTIAC, DERNIÈRE HORREUR

Un jour, on aura certainement l'occasion de rouler des voitures chinoises chez nous.

En attendant, le commun des mortels ignore ce qui se fait là-bas. Les compagnies sont nombreuses et comme dans tout domaine, certaines sont plus crédibles que d'autres, certaines avancent de meilleurs produits que d'autres.

Certaines créent même des produits uniques et distinctifs. D'autres se contentent de faire des copier-coller.

Il y a quelques années, la compagnie Landwind présentait son Landwind X7, un véhicule pratiquement identique au Ranger Rover Evoque de Land Rover.

Pour la subtilité, on va repasser.

Toujours est-il que Jaguar Land Rover a tenté de bloquer, sans succès, la commercialisation du Landwind X7. Le cas s'est retrouvé devant les tribunaux et Landwind a finalement accepté de ne pas commercialiser son produit à l'intérieur de certains marchés. Les deux compagnies devaient aussi s'entendre sur ce qui serait acceptable comme modifications à apporter au Landwind X7 afin qu'on ne parle plus d'une copie.

D'autres cas similaires ont émané de la Chine au cours des dernières années, et pas seulement dans le domaine automobile.

Le jour où l'industrie automobile chinoise voudra être prise au sérieux, elle ne copiera plus les produits venus d'ailleurs.

L’histoire du Landwind X7 n’est pas nouvelle, mais nous tenions à vous la présenter.

L’histoire du plagiat provenant de la Chine, lui, sera toujours à suivre.

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

GMC TERRAIN 2018 : MÉTAMORPHOSÉ

Source(s) image(s):
Landwind

Commentaires