Que ce soit en jouets ou en série, LEGO Ninjago a connu un franc succès auprès des enfants. En fait, cette série mélangeant LEGO et ninjas est si populaire qu'elle a permis la production d'un film. Un autre film LEGO, me direz-vous. Eh oui, et comme les jeux LEGO sont également très prisés, le film LEGO Ninjago est aujourd'hui accompagné de son jeu qui, loin d'être le meilleur de la série, s'avère plus intéressant qu'on ne pourrait le penser !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU LEGO WORLDS - LE MINECRAFT DU LEGO

Disponible sur: Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch, PC

Scénario classique, mais drôle !

LEGO Ninjago The Movie Video Game suit la même histoire que le film. Le scénario est centré sur le personnage de Lloyd, le ninja vert et chef des ninjas de la cité de Ninjago. Avec ses amis, Lloyd devra mettre un terme aux sinistres plans de Garmadon, un ninja noir ne cessant de vouloir envahir Ninjago semaine après semaine. L'humour est encore omniprésent et j'avoue avoir ri à différentes occasions, notamment lorsqu'il fut question d'une arme ultime et d'un...chat ! Au passage, on parodie aussi quelques films et jeux à succès qui vous décrocheront un sourire ou deux !

Une formule de base classique

LEGO Ninjago est-il un autre jeu LEGO n'étant qu'un simple copier-coller de ce qu'on a vu dans le passé ? Oui et non. En fait, l'essence des jeux LEGO fut conservée de sorte qu'il faut encore parcourir des niveaux et accumuler des Studs en détruisant à peu près tout sur notre passage. Plus de 200 briques d'or sont également disséminées un peu partout dans Ninjago, tout comme des parchemins spéciaux remplaçant les fameuses briques rouges des précédents jeux LEGO. Bref, LEGO Ninjago est un autre volet qu'on peut considérer comme classique de la franchise LEGO.

Ceci dit, TT Games a inclus des séquences de tir afin de varier les missions du jeu. Vous pourrez donc prendre le contrôle des immenses robots des ninjas dans plusieurs niveaux et mitrailler vos ennemis dans des séquences de tir au déroulement automatique faisant penser à Panzer Dragoon Orta. Néanmoins, ces portions de jeu ne sont pas aussi divertissantes qu'elles n'y paraissent. En fait, même si tout se détruit autour de nous, l'avancée automatique de notre personnage fait en sorte qu'on n'a qu'un contrôle limité sur l'action. Qui plus est, ça devient rapidement monotone de simplement tirer sur tout ce qui bouge sans réel intérêt ou défi.

Une structure modifiée et des combats plus étoffés

TT Games a tout de même fortement modifié la structure classique d'un jeu LEGO. Ainsi, plutôt que d'offrir des missions reliées par un immense monde, LEGO Ninjago met de l'avant un monde dans lequel les missions font partie intégrale de l'univers de Ninjago. Cela signifie que oui, vous devez terminer les missions principales les unes après les autres, mais qu'une fois une portion de l'histoire terminée, ce sera une portion du monde de Ninjago qui sera ouverte au jeu libre et non simplement des missions déjà complétées.

Autrement dit, LEGO Ninjago est un grand univers dont les missions sont une partie intégrale du monde proposé plutôt que d'être des portions indépendantes de ce dernier. Cela signifie aussi que les objets pouvant être récoltés dans les missions peuvent l'être dans le monde ouvert. Vous n'êtes plus obligé de récolter des briques dorées ou encore des briques rouges/parchemins dans les missions, vous pouvez désormais le faire dans les missions ou encore dans le monde ouvert. Même votre récolte de Studs ne sera plus séparée entre les missions et votre progression dans le monde de Ninjago. Cela fait donc en sorte que sans être le plus gros jeu LEGO, LEGO Ninjago est sans aucun doute le jeu le plus ouvert de la franchise jusqu'à présent.

TT Games a également mis plus de focus sur les combats, présence de ninjas oblige. Vous pourrez donc réaliser des combos et améliorer les techniques de vos ninjas en progressant dans le mode Histoire ainsi qu'en récoltant des Studs. Cette fois, les Studs ne sont pas seulement de la monnaie virtuelle, mais aussi l'équivalent d'expérience vous faisant progresser dans vos niveaux de ninja. De ce fait, vous pourrez améliorer vos combos, les dommages effectués aux ennemis, les Studs récoltés après avoir vaincu des adversaires, etc. Certains ennemis exigeront aussi que vous employiez plus d'une technique. Contrairement aux autres jeux LEGO, si vous ne faites qu'appuyer sur un bouton pour réaliser une suite de coups, certains types d'ennemis bloqueront vos coups. Vous devrez obligatoirement utiliser plus d'une technique pour éliminer ceux se dressant sur votre chemin, apportant avec l'éventail de coups disponibles une variété intéressante aux combats monotones des précédents jeux LEGO.

Confusion, activités ennuyantes et manque d'optimisation au menu

LEGO Ninjago a beau offrir de bonnes idées et être le jeu LEGO le plus ouvert à ce jour, il est aussi le plus mêlant qu'il m'ait été donné de jouer. En fait, si fusionner les missions principales et le monde de Ninjago est une bonne idée, l'exécution est plus questionnable. Plusieurs fois, je ne savais pas ce que je pouvais ou non récolter et comment ma progression en serait affectée. Je vous le dis pour que vous n'ayez pas la même incertitude que moi: ce que vous récoltez dans les missions est lié à votre progression globale. Donc, la brique dorée sur laquelle vous mettrez la main dans une mission est une brique dorée du monde de Ninjago et non une brique de la mission. Ça semble simple dit comme cela, mais il m'a fallu un moment pour le réaliser et me sortir de ma confusion.

Par ailleurs, TT Games a une fois de plus inclus des activités assez ennuyantes merci. Par exemple, on a encore droit à des courses extrêment linéaires au sein desquelles les véhicules se pilotent mal. Même chose pour les dojos à compléter, dont les combats sont monotones et très répétitifs. Terminer les dojos avec les meilleures notes est également difficile puisque ce sera le nombre de Studs récoltés et non vos exploits de combat qui seront tenus en compte. C'est ardu et un parent risque de devoir gérer une crise d'un enfant avant longtemps lorsqu'il voudra affronter l'un des dojos du jeu.

LEGO Ninjago manque également d'optimisation. Cela se voit en premier au niveau de la caméra et de la fluidité du jeu. Il m'est arrivé plus d'une fois de ne plus rien voir parce que la caméra entrait dans un mur ou était trop collée au derrière de mon personnage. Vous verrez aussi de nombreux ralentissements dès que l'action s'accentuera ou qu'il y aura plus d'effets spéciaux à l'écran.

Mais cela, ce n'est rien en comparaison aux temps de chargement. Lorsque vous passerez d'une mission au monde de Ninjago ou encore d'un quartier de cet univers à un autre, vous devrez attendre...et attendre...et attendre. Vous pouvez minimalement compter d'une à deux minutes de temps de chargement à chaque fois que le jeu effectue une transition entre une mission ou une activité à l'un des quartiers de Ninjago. C'est long, ennuyant et franchement désolant pour le dernier-né d'une longue série de jeux.

Devriez-vous y jouer ?

LEGO Ninjago The Movie Video Game n'est pas aussi inintéressant que je m'y attendais. Les combats sont bien meilleurs qu'au sein des autres jeux LEGO et le plaisir de la formule LEGO est encore bien présent. En revanche, c'est loin d'être le meilleur jeu LEGO. Malgré les bonnes idées introduites dans ce nouveau jeu, la confusion engendrée par l'univers proposé, plusieurs activités endormantes et le manque d'optimisation global nuisent considérablement à un jeu n'étant pourtant pas mauvais à la base. Si vous aimez les jeux LEGO, jetez-y un coup d'oeil, mais patientez pour une baisse de prix.

 

Ce que vous aimerez:

  • L'idée d'offrir un monde ouvert plutôt que fractionné comme dans les autres jeux LEGO
  • Les combats bien meilleurs qu'au sein des autres jeux
  • L'humour présent un peu partout

Ce que vous n'aimerez pas:

  • La confusion présente entre les missions et le monde ouvert
  • Le manque d'optimisation global
  • Les activités ennuyantes au sein de Ninjago

Note: 7 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU LEGO CITY UNDERCOVER (2017) - LE RETOUR DE GRAND THEFT LEGO !

Source(s) image(s):
Bleeding Cool
EB Games

Commentaires