J’ai beau attendre une suite de Super Mario RPG depuis le début de mon adolescence, je dois avouer que les suites spirituelles de ce jeu culte m’ont beaucoup plu. Après Paper Mario, la série Mario & Luigi a amené un vent de fraîcheur à la franchise Mario en mettant non seulement de l’avant des éléments de jeux de rôle, mais aussi en permettant de contrôler les deux frères italiens. Cette année, Nintendo nous propose de redécouvrir le tout premier jeu de cette excellente série par le biais d’un remake à vous procurer, que vous ayez joué au jeu original ou non !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU METROID: SAMUS RETURNS - UN RETOUR QUI S'EST FAIT ATTENDRE !

Disponible sur : Nintendo 3DS

Un jeu coloré rempli d’humour !

Je ne reviendrai pas sur tous les éléments de Mario & Luigi : Superstar Saga puisqu’il s’agit d’un jeu bien connu demeurant encore très populaire auprès des amateurs de la franchise. Rapidement, le jeu vous transporte du Royaume Champignon vers la contrée de Beanbean Kingdom alors que la voix de la princesse Peach a été subtilisée par l’ignoble Cackletta. Vous découvrirez bien vite que cette voix aussi pure qu’innocente peut réveiller une ancienne force qui pourrait menacer tous les royaumes si elle sombre entre de mauvaises mains !

L’humour est la première qualité que vous remarquerez dans le jeu. Le scénario est léger, mais très divertissant puisqu’il se base sur des échanges entre personnages très drôles, nous faisant même découvrir d’autres facettes de figures bien connues de l’univers Mario. En outre, je suis convaincu que vous rirez en voyant à quel point Bowser se retrouvera dépourvu de tous ses moyens (devenant même un esclave à un certain point) ou encore lorsque vous verrez les deux frères interagir ensemble. Mario & Luigi : Superstar Saga est également rempli de clins d’œil à plein de jeux de la série Mario, qu’on pense à des blocs dont on vous explique l’historique jusqu’à des ennemis carrément issus de Dr. Mario !

Un pur délice !

Ce n’est pas seulement l’humour qui fait de Mario & Luigi : Superstar Saga un excellent jeu. La jouabilité elle-même rend cette aventure aussi excellente qu’accrocheuse. Le jeu original a beau avoir été lancé en 2003 sur la Game Boy Advance, l’expérience proposée n’a pas pris une seule ride.

En outre, tout est simple dans le jeu. On prend les contrôles en moins de deux et on ne se perd pas à travers une panoplie d’explications et de systèmes inutilement complexes comme dans bien des jeux de rôle. Mario se contrôle avec A, Luigi avec B et les deux frères avec le bouton X. Les combats à tour de rôle sont d’une simplicité qui les rend très faciles à maîtriser et à apprécier. Chaque frère peut effectuer une action avec un carré d’action et chaque attaque ennemie peut être prévue quelques millisecondes avant qu’elle ne soit exécutée afin d’être contrée ou évitée.

Bref, la même jouabilité qu’à l’époque est proposée et elle demeure encore une fois pratiquement sans faille. Les combats de Mario & Luigi : Superstar Saga sont encore accrocheurs grâce à leur style épuré et le monde du jeu demeure aussi plaisant à découvrir qu’il y a quatorze ans, ce qui n’est pas rien. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la formule de base de la franchise n’a pas tellement changé au fil des années !

De petites améliorations faisant une grosse différence

Mario & Luigi : Superstar Saga + Bowser’s Minions a beau être un remake, j’ai vraiment eu l’impression de jouer à un nouveau jeu. J’ai terminé l’aventure originale (qui est d’ailleurs si bonne que j’avais récemment envie d’y retourner), mais malgré cela, j’ai fait cette version 2017 avec énormément de plaisir grâce, notamment, à l’ajout de différentes améliorations qui se sont greffées à la franchise au fil des ans.

Ainsi, le jeu a été complètement refait tant au niveau visuel que sonore. C’est un magnifique produit qui vous attend, rempli de couleurs vives et de personnages beaucoup plus bouffis que dans le jeu de 2003. Les développeurs ont aussi ajouté de nouvelles animations, que ce soit lors des combats ou lorsque Mario ainsi que Luigi augmentent de niveau. Quant à la trame musicale, ce sont surtout les sons graves qui sont plus prononcés, donnant un meilleur cachet aux différentes pièces musicales ainsi qu’aux divers effets audio du jeu.

Par ailleurs, le jeu comprend la fonctionnalité d’avance rapide qu’on a retrouvée dans les derniers titres de la série. En appuyant sur le bouton R, vous pourrez donc avancer n’importe quelle cinématique et n’importe quel dialogue du jeu. C’est une option fort appréciée quand on sait que certains échanges sont longs durant le périple de Mario et Luigi. Les combats offrent aussi la possibilité d’effectuer une esquive d’urgence avec le bouton X si vous ratez une esquive avec les boutons A et B. Vous aurez ainsi une seconde chance d’être blessé moins sérieusement, quoique les combats ne soient pas très difficiles globalement.

L’écran tactile de la Nintendo 3DS est aussi mis à profit de belle façon. En fait, sur cet écran, vous retrouverez les différentes techniques que les frères pourront utiliser afin de résoudre les casse-tête proposés. En appuyant sur l’écran tactile, vous pourrez donc choisir l’une des techniques spéciales lorsque vous vous promènerez dans l’univers du jeu. Or, même si vous utilisez les boutons L et R pour choisir une technique, le simple fait de voir la technique sélectionnée être en surbrillance nous permet de facilement l’identifier et ainsi passer d’une technique à l’autre beaucoup plus facilement que dans le jeu d’antan.

Ce sont donc de petits ajouts fort appréciés, mais qui au final apportent une différence positive considérable dans le plaisir que nous avons à jouer !

Une nouvelle campagne méchante décevante

L’ajout majeur de cette nouvelle version demeure toutefois la nouvelle campagne Bowser’s Minions. Les développeurs ont conçu une toute nouvelle aventure séparée du jeu de base, mais malheureusement, elle s’avère plutôt décevante.

Bowser’s Minions vous place aux commandes de Captain Goomba, un pauvre petit champignon voulant devenir un héros et secourir Bowser. Au fil de son aventure, Captain Goomba devra recruter les soldats perdus de son maître et ainsi reconstituer l’armée de Bowser défaite. Parce que le jeu met de l’avant les ennemis habituels de Mario et Luigi, cette nouvelle campagne nous permet de connaître certains événements inconnus de l’aventure originale et ainsi d’approfondir l’histoire du jeu de 2003.

Cette nouvelle campagne propose un style de jeu complètement différent de l’histoire de Mario et Luigi. Bowser’s Minions est tout bonnement un jeu de stratégie dans lequel vous devrez constituer un groupe de soldats puis plonger dans un combat après un autre. Chacune unité possède ses forces et faiblesses par rapport à une autre, demandant ainsi à ce que vous balanciez votre groupe selon la mission que vous entreprendrez. Par exemple, les unités au sol sont plus fortes que les unités de lancer qui, elles, sont plus fortes contre les unités volantes. C’est un jeu de roche-papier-ciseaux étant au cœur de la stratégie présente dans cette nouvelle campagne.

Bowser’s Minions est mignon et sympathique, ça ne fait aucun doute. Pourtant, je m’attendais à plus. Ma principale déception tient au fait que les interactions sont très limitées. Pourquoi ? Parce que les combats se déroulent de façon automatique. Vous verrez vos unités combattre sans que vous ne puissiez décider qui combat qui ou quelle stratégie vous désirez adopter. Votre seule action sera d’appuyer sur le bouton A lorsqu’une unité voudra, encore une fois de façon automatique, exécuter une attaque spéciale.

La campagne a donc beau être mignonne et les éléments de stratégie ont beau être intéressants, la jouabilité est excessivement limitée. C’est dommage puisque je ne me suis jamais senti réellement impliqué dans l’action et encore moins dans la progression de cette aventure connexe à celle de Mario et Luigi. Qui plus est, il y a des pics de difficulté rapides faisant en sorte qu’on peut passer d’une mission très facile à une mission extrêmement corsée. Pour progresser, vous devrez souvent retourner vers des missions plus faciles déjà complétées simplement pour améliorer vos unités. Ce grinding ajoute à la lourdeur d’une aventure dans laquelle on se sent plus spectateur que participant.

Devriez-vous y jouer ?

Je n’ai aucune difficulté à vous recommander Mario & Luigi : Superstar Saga + Bowser’s Minions. La nouvelle aventure Bowser’s Minions a beau être décevante, le jeu de base est encore meilleur que l’excellente version originale de 2003 grâce aux différentes améliorations qu’on lui a greffées. Même en ayant complété le jeu d’antan, j’ai pris énormément de plaisir à me replonger dans cette nouvelle édition et je suis sûr que vous en aurez autant, que vous soyez comme moi un fan de Mario & Luigi ou encore un curieux voulant découvrir cette série !

 

Ce que vous aimerez :

  • Le style accrocheur et toujours aussi bon de Mario & Luigi : Superstar Saga
  • Les différentes améliorations apportées au jeu de base
  • Les magnifiques éléments techniques (visuel et sonore)

Ce que vous n’aimerez pas :

  • L’interaction limitée de la campagne Bowser’s Minions

Note : 9 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU HEY! PIKMIN - PIKMIN À LA RENCONTRE DE MARIO !

Source(s) image(s):
YouTube
EB Games
GameSpot

Commentaires