Si l’on vous dit Ironman ou triathlon, savez-vous de quoi l’on parle ? Et bien les courses que l’on vous présente aujourd’hui ne s’approchent même pas de près à un Iroman. Les courses que l’on vous présente aujourd’hui sont d’un autre niveau, un niveau supérieur. Ce sont des courses qui demandent beaucoup de force physique, mais aussi de la force mentale. Ici, le terme « extrême » n’est pas à prendre à la légère.

À LIRE AUSSI : VOICI LE « VRAI » FORREST GUMP!

Découvre les 7 courses les plus extrêmes au monde :

1) 555+, Égypte

Pourquoi cette course porte le nom de 555+ ? Simplement, parce qu’il y a plus de 555 km à parcourir, soit 564 km pour être précis. C’est d’ailleurs la course à pied la plus longue au monde. Ce n’est pas tout, ayant lieu dans le désert égyptien, les températures extrêmes ont de quoi rendre cette course deux fois plus difficile.

2) Triple Ultra Triathlon, Allemagne

Vous savez qu’elles sont les disciples et les distances que comporte un triathlon ? Et bien multipliez-les distances par trois et vous obtiendrez le Triple Ultra Triathlon, ce qui nous donne, 12 km natation, 540 km de vélo et 126 km de course à pied. Ceci s’adresse aux sportifs extrêmes.  

3) Patagonian Expedition Race, Chili

En équipe de quatre personnes, les participants doivent s’affronter dans diverses disciplines, telles que le trekking, le kayak de mer, la course d’orientation, le VTT et l’escalade. Étendue sur plusieurs jours, la Patagonian Expedition Race est une course allant de 520 à 1 100 kilomètres. Les courses antérieures ont été complétées entre 9 à 12 jours. Ce n'est pas rien!

4) Peak Death Race, États-Unis

La Peak Death Race se distingue des autres courses par l’originalité de ses épreuves. Sans oublier de mentionner que les participants ne savent pas quand débute la course, ni quand elle se termine, et encore moins les épreuves qui les attendent. On peut dire que c’est une course à surprise.

5) Norseman Triathlon, Norvège

Ce triathlon peut sembler facile puisqu’il s’effectue sur une distance normale d'un triathlon, c’est-à-dire 3,8 km de natation, 180 km de vélo, 42 km de course à pied. La difficulté de cette course réside dans ses conditions climatiques extrêmes, soit une température de l’eau qui se situe entre 14 et 16 °C, une piste cyclable présentant un dénivelé positif de 3 360 mètres et une course à pied se faisant sur des chemins fortement accidentés. Qu'en dites-vous, maintenant ?

6) Marathon des Sables, Maroc

Quant au Marathon des Sables, son niveau de difficulté réside dans ses températures extrêmes pouvant avoisiner les 50 degrés et de l'autosuffisance alimentaire des concurrents. Au total, c’est un parcours de 250 km qui emprunte toutes sortes de terrains, tels que des dunes, des plateaux rocailleux, des pistes et encore.

7) Ultra-Trail du Mont-Blanc, France, Italie et Suisse

Voilà une course qui fait voyager puisqu'elle traverse pas un mais trois pays, soit la France, la Suisse et l’Italie. Réussiriez-vous à parcourir 170 km avec un dénivelé positif de 10 km ?

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

7 SPORTS POUR PROFITER PLEINEMENT DU PLEIN AIR

Source(s) image(s):
YouTube

Commentaires