Puissance, puissance, puissance. Voilà sur quoi table Microsoft depuis l'annonce de la Xbox One X. Même si la firme américaine affirme que le modèle X ne vise pas à remplacer le modèle de base de sa Xbox One, il est difficile de ne pas y penser lorsqu'on considère tous les avantages procurés par cette nouvelle console. Portrait de ce qu'elle a dans le ventre !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU FORZA MOTORSPORT 7 - JEU DE COURSE CLASSIQUE

Un look simple et modeste

Ce qui frappe lorsqu'on prend la Xbox One X entre ses mains pour la première fois est son look sobre. Contrairement à la Xbox One S, Microsoft n'a pas cherché à transformer l'apparence de la console. On se retrouve donc avec une version miniaturisée de la toute première Xbox One avec un troisième port USB et, en prime, épurée du port Kinect (soulignant officiellement la mort de la caméra de Microsoft).

Par ailleurs, le gros bloc d'alimentation de la première Xbox One se retrouve dans la console et côtoie donc directement toutes les pièces de la machine. Lorsqu'on extirpe la console de la boîte, il suffit donc de la brancher à une prise murale ainsi qu'à sa télévision, sans plus. En contrepartie, parce que tout est dans la boîte, la console est plus pesante que les autres modèles. Certes, elle est plus petite, mais son poids est pratiquement deux fois plus élevé que la première Xbox One.

La beauté du silence et de la puissance

Une fois allumée, vous risquez d'être surpris par deux autres éléments. En effet, la console est silencieuse. On n'a plus le petit bruit d'arrière-plan du bloc d'alimentation et on pourrait carrément entendre une mouche voler tant la Xbox One X ne fait pas de bruit. De plus, malgré sa puissance condensée dans sa petite taille, elle ne surchauffe pas. En moyenne, elle atteint une température de 110 degrés F. Ça peut sembler élevé, mais dites-vous que la PlayStation 4 Pro atteint une température moyenne de 124 degrés F. Le nouveau système de refroidissement à la vapeur de Microsoft intégré dans le modèle X fait donc ses preuves !

D'autre part, Microsoft ne s'en est jamais cachée: la puissance est au coeur de ce qu'est la Xbox One X. Ce n'est pas seulement la console la plus petite jamais produite par Microsoft, c'est aussi la plus puissante disponible sur le marché jusqu'à présent. Sans vouloir entrer dans les détails techniques n'exprimant absolument rien au niveau de l'expérience concrète que vous aurez avec la console, vous retrouverez une machine équivalente à un excellent PC d'il y a à peine 2 ans pour le tiers du prix. À 600$, la Xbox One X vous offrira une puissante machine bonne pour plusieurs années et bénéficiant d'un vaste éventail de jeux avec, en prime, un lecteur 4K.

La puissance de la console se voit rapidement lorsqu'on a connu l'un des autres modèles de Xbox One. Dès le départ, le menu se charge bien plus rapidement. La fluidité lors du passage d'un menu à un autre est également plus élevée, quoiqu'elle ne soit pas aussi frappante que d'autres exemples de vitesse d'exécution.

Comment se voit la puissance de la console à travers les jeux ?

Là où vous verrez réellement la puissance de la Xbox One X être mise à profit sera au niveau des jeux. Même si vous ne possédez pas de télévision 4K et/ou supportant le HDR (High Dynamic Range), vous bénéficierez des avantages de la Xbox One X sur une télévision en 1080p. En outre, les temps de chargement sont bien plus rapides. Pour vous donner une idée, Assassin's Creed Origins prend facilement deux fois moins de temps à charger le monde du jeu ou une portion de ce dernier que sur Xbox One ou PlayStation 4. Lorsque je mourais sur un modèle de console antérieur, le jeu prenait une dizaine de secondes à se recharger. Sur Xbox One X, c'était à peine deux à trois secondes !

Au niveau visuel, évidemment, si vous possédez une télévision 4K et/ou supportant le HDR, vous exploiterez pleinement ce que la Xbox One X a dans le ventre. Pour avoir comparé des jeux comme Gears of War 4 et Assassin's Creed Origins, je peux vous dire qu'on est à un autre niveau avec la nouvelle console de Microsoft. Grâce à la puissance de ses éléments, la vue de profondeur des environnements est bien plus accentuée tandis que les textures ainsi que la finition des modèles de personnages sont beaucoup plus fines. Ainsi, les décors égyptiens d'Assassin's Creed Origins resplendissent de réalisme tandis que les détails des environnements de Gears of War 4 ainsi que les effets de particules sont renversants. Quant aux jeux d'ombres et de lumières, leur finition fait en sorte que certains jeux semblent carrément sortir de l'écran.

La fluidité des jeux est également beaucoup plus intéressante sur Xbox One X. Le taux d'images par seconde est beaucoup plus constant sur le modèle X que sur le modèle de base ou encore le modèle S, spécialement dans des jeux très exigeants. Par exemple, dans un jeu comme The Witcher 3, le jeu roule entre 45 et 60 images par seconde en permanence alors qu'il pouvait tomber à moins de 30 images par seconde auparavant. Cette fluidité plus constante donnera inévitablement un avantage aux joueurs qui opteront pour la Xbox One X au sein de jeux multijoueur lourds puisque l'action sera plus fluide que pour d'autres joueurs utilisant une machine moins récente.

D'autre part, j'ai poussé la machine en effectuant ce qu'on appelle des stress tests. Simplement, j'ai fait des tests en effectuant des actions que vous ne ferez pas en temps normal, le tout dans le but de mettre à l'épreuve ce que ce nouveau modèle a dans le ventre. Ainsi, j'ai utilisé des mods complètement déments au sein de Fallout 4 qui ajoutaient notamment des bâtiments en nombre indécent. Et cela, je le faisais en téléchargeant un jeu de plusieurs dizaines de Go en arrière-plan tout en ayant activé Netflix. La console ne m'aimait définitivement pas, mais elle a tenu le coup. Fallout 4 est tombé à 15 images par seconde, mais sur un modèle antérieur, la console aurait tout simplement planté. C'est avec ce genre de test qu'on réalise que oui, la Xbox One X est puissante et que Microsoft n'a pas vendu sa console en parlant au travers de son chapeau.

Autrement dit, passer au modèle Xbox One X, c'est ne plus vouloir retourner en arrière. Qu'on ait ou non une télévision 4K et/ou soutenant le HDR, les avantages sont multiples au niveau des jeux. Meilleure fluidité, temps de chargement beaucoup plus rapides et visuels améliorés qu'on ait une télévision HD ou 4K, on tombe vite en amour avec cette nouvelle Xbox One !

Des améliorations entre les mains des développeurs et des frais collatéraux à prévoir

Évidemment, l'amélioration des jeux ne sera pas égale. En fait, oui, la grande majorité des jeux est améliorée au niveau fluidité et précision de l'image en raison de la puissance de la machine. Or, chaque développeur est libre de peaufiner un jeu comme il le désire. Donc, un studio peut lancer une mise à jour pour améliorer le visuel en 4K ou en HDR, mais cela lui appartient, tout comme il relève de lui de déterminer comment il réalisera ces améliorations. Ainsi, il est normal qu'on se retrouvera avec une qualité d'améliorations disparate, surtout pour des jeux déjà disponibles.

Ce qui m'amène au problème de stockage interne de la Xbox One X. Pour l'instant, la console vient avec un disque dur interne de 1 To. Or, pour avoir du visuel 4K, il faut être prêt à télécharger des mises à jour très volumineuses qui, avec le temps, deviendront de plus en plus imposantes. Pour vous donner une idée, les mises à jour 4K de Forza Motorsport 7 et Quantum Break pèsent plus de 90 Go...chacune ! Ajoutez le poids du jeu de base et vous avez des jeux fracassant aisément la barre du 100 Go chacun, voire même 170 Go dans le cas de Quantum Break. Donc, le 1 To se remplira très, très vite si vous comptez tirer profit de tout ce que la Xbox One X offre.

Vous me direz qu'il fallait s'y attendre. Après tout, on ne peut vouloir des graphiques plus vrais que nature sans prévoir un poids en conséquence sur les données des jeux. C'est vrai, mais cela veut aussi dire qu'il faut anticiper des frais collatéraux à l'achat de la Xbox One X. En outre, si vous n'avez pas Internet illimité, envisagez d'y passer pour télécharger ces jeux lourds ainsi que leurs mises à jour tout aussi imposantes. De plus, prévoyez l'achat d'un, voire de plusieurs disques durs externes pour stocker vos jeux. La Xbox One X supporte simultanément deux disques durs externes d'un poids maximal de 16 To chacun. Si vous avez le budget pour avoir jusqu'à 33 To, vous n'aurez aucun souci à vous faire pour l'espace de stockage. Sinon, prévoyez quand même une dépense pour un autre disque dur d'au moins 1 à 2 To. Donc, de 600$, on passe rapidement à près de 1 000$ avec ces dépenses collatérales, spécialement si on n'a pas de jeux.

Devriez-vous l'acheter ?

Avez-vous 600$ ou même plus à mettre sur une console ?

Si oui, la Xbox One X s'avère être un incontournable. Je ne suis pas d'accord avec l'argument voulant qu'on devrait opter pour ce modèle uniquement si on a un téléviseur 4K. Même si vous avez une télé 1080p ou, encore mieux, supportant le HDR, vous bénéficierez des qualités de la nouvelle console de Microsoft. Qui plus est, en raison de l'imposante librairie de la Xbox One et de la rétrocompatibilité de la console, vous avez accès à une librairie de jeux plus qu'exhaustive.

Cependant, si vous avez déjà une Xbox One ou une Xbox One S, le choix vous revient. Demandez-vous si vous avez besoin dès maintenant d'une console plus puissante que ce que vous avez déjà ou si vous pouvez encore tolérer des jeux qui seront certes moins fluides et moins beaux, mais tout à fait fonctionnels. Si telle est votre situation et que vous avez l'argent nécessaire, optez pour cette nouvelle petite merveille de conception de Microsoft sans quoi, patientez pour d'éventuels ensembles ou encore une baisse de prix.

Tout cela étant dit, difficile de ne pas saluer le travail des ingénieurs de Microsoft. La Xbox One X fut l'objet de cynisme, mais lorsqu'on l'a, on tire profit de ses nombreux avantages, qu'on parle de sa puissance visible à travers ses menus ainsi que les jeux ou encore de son lecteur 4K. Personnellement, je n'y étais pas tellement intéressé, mais désormais, je ne veux juste plus retourner vers mon ancienne Xbox One !

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU CUPHEAD - UN MAGNIFIQUE JEU DIGNE DES ANNÉES '30!

Source(s) image(s):
Xbox
DualShockers
Clubic
MakeUseOf

Commentaires