Saviez-vous qu’il existe un nom pour ceux qui ont une dépendance aux selfies ? Peut-être que non, mais cela ne vous surprend surement pas puisqu’il existe un terme à tout de nos jours. Enfin, le terme pour qualifier ceux qui auraient une obsession de selfies serait le selfitis, et selon des chercheurs, ils considèrent ce phénomène comme une maladie mentale.

À LIRE AUSSI : 8 SIGNES QUI PROUVENT QUE TU ES ACCRO À TON CELLULAIRE

Le selfie est devenu plus qu’une pratique courante, elle fait partie du quotidien de plusieurs personnes avec les nombreux réseaux sociaux, tels que Facebook, Instagram et Snapchat. Toutefois, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Nottingham Trent, au Royaume-Uni et de la Thiagarajar School of Management en Inde, la prise obsessionnelle de selfies semble être un trouble comportemental

Ils ont diagnostiqué cette maladie en établissant trois niveaux d’addiction sur une échelle de comportement. Le premier niveau, appelé « bordeline » ou « à risque », concerne les personnes qui se prennent en photo un minimum de trois fois par jour, sans toutefois les publier. Le deuxième niveau, appelé « aigu », concerne les personnes qui se prennent en photo un minimum de trois fois par jour aussi, mais qui publient ces photos. En dernier, le troisième niveau, appelé « chronique », est marqué par l’envie profonde de se prendre en photo plusieurs fois par jour et publier ces photos plus de six fois par jour.

Ce sont 200 participants au total qui ont été analysés afin de déterminer les facteurs qui conduiraient ces personnes à cette dépendance du selfie, maintenant considéré comme une maladie mentale.

Mais quelles sont les raisons derrière cette obsession ?

Les chercheurs ont mis le doigt sur plusieurs facteurs qui expliqueraient l’origine de cette dépendance. Voilà les six facteurs qui ont été identifiés :

  • Augmenter sa confiance en soi
  • Attirer l’attention
  • Améliorer son humeur
  • Immortaliser des souvenirs
  • Être socialement compétitif
  • Chercher à être conforme aux groupes sociaux

Les personnes souffrant de selfitis sont donc celles qui souffrent d’un manque de confiance et qui cherchent à s’intégrer à des groupes sociaux. Ainsi, ils tentent de compenser leur manque de confiance en se prenant plusieurs fois en photo pour ensuite, les publier pour attirer l’attention et avoir l’approbation des gens.  

À quelle niveau se trouve votre obession du selfie ?

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

7 TYPES DE PERSONNES QUE L'ON RETROUVE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Source(s) image(s):
We Heart It

Commentaires