Shadow of the Colossus PlayStation 4 test - #adg

Shadow of the Colossus méritait-il de revenir pour une troisième fois ? En fait, la réponse à cette question dépend si vous y avez déjà joué ou non. Si c'est le cas, que ce soit sur PlayStation 2 ou PlayStation 3, la réponse est négative. Mais si vous n'avez pas joué à ce classique, c'est clairement vous que le studio Bluepoint Games vise avec cette splendide refonte. Eh oui, même près de 13 ans après la sortie de la version originale, Shadow of the Colossus demeure magnifique et vous embarquera dans une quête étonnante qui, au passage, vous bouleversera !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU THE LAST GUARDIAN - MAGNIFIQUE, SAUF QUE...

Disponible sur: PlayStation 4

Le jeu qui vous fera passer par toute une gamme d'émotions

Shadow of the Colossus cadre dans la plus pure tradition des jeux du studio Team ICO (qui, rappelons-le, est responsable de ICO et The Last Guardian). Vous y prenez le contrôle d'un garçon dont vous ignorez tout et dont vous devinez les motivations. Même si on ne vous explique rien, vous percevez que ce jeune aventurier veut ressusciter une jeune femme lui tenant à coeur. Qui est-elle ? Son amie de coeur ? Sa soeur ? Une autre proche ? C'est un mystère, à l'image du reste du jeu d'ailleurs.

Afin de faire revivre cette fille, vous faites appel à un dieu dans un temple oublié par le temps. Ce dieu accepte de vous aider, mais vous demande en échange d'abattre des colosses marchant sur la terre. Pour quelle raison ? Vous l'ignorez, mais désirant plus que tout voir celle que vous aimez reprendre son souffle, vous partez en quête des colosses afin de les abattre à l'aide de votre épée, votre arc et votre cheval. Le chemin s'annonce périlleux (et il le sera), mais il vous fera vivre toute une gamme d'émotions, je vous le garantis !

Shadow of the Colossus a beau pas ne pas être un jeu explicite, c'est un jeu dont la grande force est son ambiance. Dès les premières minutes, vous serez enveloppé par l'aura mystérieuse de cette aventure ainsi que par la quête inattendue du pauvre garçon que vous incarnez. Or, Shadow of the Colossus pose aussi de nombreuses questions bouleversantes à travers les six à huit heures sur lesquelles s'étalera votre périple.

Malgré lui, le jeu fait jaillir des questions sur la place de notre ego et de notre égoïsme, tout comme sur la religion. Les colosses ne font absolument rien de mal et ne représentent aucune menace. Vous, au nom d'un dieu, vous allez mettre un terme à leur vie sans garantie que cela mènera à un quelconque résultat. Vous obéissez aveuglément à un dieu et massacrez de purs innocents parce que vous n'écoutez par-dessus tout que vous-même. Du coup, qui est le véritable méchant de Shadow of the Colossus, vous ou les colosses ? Et massacrer de purs innocents au nom d'un dieu, cela ne vous rappelle-t-il pas notre propre histoire, nous, les humains ? Si je fus bouleversé et que je me suis posé ces questions, vous en ferez tout autant en jouant à ce jeu troublant et poétique !

Attendez-vous à être émerveillé !

Shadow of the Colossus n'est pas qu'un magnifique jeu narratif, c'est également une splendeur visuelle. Bluepoint Games n'a pas seulement porté le jeu sur PlayStation 4 en lui ajoutant une couche de peinture, le studio a complètement refait le graphisme afin de donner un environnement à la hauteur de la poésie de l'aventure. Le jeu est hallucinant, notamment au niveau de ses jeux d'ombres et de lumières. Les colosses n'ont quant à eux jamais aussi bien paru, surtout au niveau de leur fourrure sur laquelle on peut s'agripper. Si vous avez la chance d'être équipé en 4K (PlayStation 4 Pro et téléviseur 4K), je vous garantis que vous écarquillerez les yeux et tirerez le maximum du jeu, dont dans le mode Photo à travers lequel vous pourrez carrément créer de superbes fonds d'écran directement de votre aventure !

À tout cela, il faut ajouter une trame sonore parmi les plus belles que j'ai entendue dans un jeu vidéo. Forte de rythmes orchestraux, la musique s'adapte parfaitement aux différentes situations mises de l'avant, que vous soyez en train de chercher un colosse, de tenter d'en abattre un ou encore de parler avec le dieu du jeu. Ceux aimant la musique orchestrale ainsi que les chants grégoriens seront tout bonnement emballés par la piste sonore de Shadow of the Colossus !

Pas pour tout le monde

Shadow of the Colossus a beau être un classique, ce n'est pas un jeu convenant à tous. En fait, c'est un jeu misant énormément sur l'ambiance et dans lequel le monde environnant est...vide. Les réelles vedettes du jeu sont les seize colosses arpentant le monde et que vous traquerez sur le dos de votre cheval ou encore en surmontant des obstacles. Outre la traque des colosses, il n'y a rien à faire. Pas de quête secondaire, pas d'endroits à explorer pour récolter des objets et aucune interaction avec un quelconque personnage outre le dieu qui vous interpellera dans les temples ou bien lorsque vous aurez de la difficulté à vaincre un colosse.

Que reste-t-il donc à faire si le monde est aussi vide ? Eh bien, simplement à traquer les colosses puis à trouver comment les abattre. C'est autour de cela que tourne tout le jeu. Les colosses sont à la fois les adversaires à vaincre et les casse-tête à résoudre de Shadow of the Colossus. Lorsque vous en repérerez un, vous devrez trouver comment toucher ses points faibles afin de l'abattre. Même si le jeu ne propose que quelques armes, la variété des colosses est impressionnante tant chacun possède sa propre façon de l'aborder et ses propres points faibles à exploiter. Et oui, même après 13 ans, voir ces colosses faire trembler la terre et anticiper le fait qu'on devra leur grimper dessus est toujours aussi impressionnant !

Le défi que pose Shadow of the Colossus est donc de trouver comment vaincre ces 16 adversaires. Il s'agit vraiment de seize batailles de David contre Goliath, les colosses devenant de plus en plus gros à mesure que le jeu avance. Or, en plus de trouver leurs points faibles, vous devrez aussi être attentif à votre endurance. Cette dernière s'épuisera lorsque vous effectuerez une action, que ce soit en grimpant ou en vous accrochant à une paroi. Les colosses n'ayant pas l'intention de se laisser faire, vous devrez veiller à garder suffisamment d'endurance lorsqu'ils se débattront pour vous faire tomber sans quoi, il se pourrait bien que vous perdiez pied et chutiez de très haut en devant ensuite recommencer votre ascension.

Ainsi, Shadow of the Colossus est un jeu unique en son genre et, s'il ne convient pas à tous, il offre tout de même seize affronts mémorables auxquels on repense non seulement en tant que joueur, mais aussi en tant que personne puisque, comme je l'ai indiqué plus haut, le jeu pose de sérieuses questions morales par rapport à nos actions.

Plusieurs petits correctifs, mais certains problèmes persistants

Bluepoint Games a apporté une panoplie de petites modifications par rapport aux versions antérieures du jeu. Attention, Shadow of the Colossus demeure le même jeu qu'auparavant, mais le nombre de petits correctifs fait en sorte qu'il s'agit globalement d'un meilleur jeu.

Ainsi, la visée est plus précise qu'auparavant, ce qui est particulièrement utile lorsqu'on tire à l'arc. Il est aussi plus facile de grimper sur le cheval Agro, notamment en pouvant nous y accrocher lorsqu'il passe devant nous. En combat contre un colosse, c'est un correctif plus qu'appréciable ! Par ailleurs, votre personnage ne trébuche plus chaque fois qu'il tombe, animation qui devenait fatigante dans les versions PS2 et PS3. De plus, le jeu sauvegarde automatiquement, empêchant donc de perdre vos progrès si vous aviez oublié de sauvegarder manuellement.

Par contre, certains problèmes persistent. Si la caméra a été optimisée pour, notamment, suivre plus efficacement les mouvements des colosses, elle a encore tendance à perdre notre personnage de vue, voire à carrément entrer dans les colosses. C'est problématique compte tenu qu'il faut bien observer les mouvements d'un colosse pour les anticiper et déterminer quand s'agripper.

Le problème de la rejouabilité est également présent. Ce sont surtout les complétionnistes de ce monde qui rentabiliseront pleinement Shadow of the Colossus. Le reste des joueurs ne fera qu'abattre les seize colosses dans l'une des trois difficultés proposées, pour un total d'à peine huit heures de jeu. Or, si vous désirez totalement tirer profit du jeu, vous pourrez rebattre les colosses dans un mode plus difficile ou encore dans le mode Time Attack. En affrontant les défis chronométrés du jeu, vous mettrez la main sur des récompenses, dont des objets ainsi que certains types de flèches. Ils ne sont absolument pas nécessaires pour compléter le jeu, mais ce sont des bonis tout de même gratifiants à obtenir si vous désirez totalement terminer l'aventure !

Devriez-vous y jouer ?

Comme je l'ai dit, tout dépend si vous avez déjà ou non joué à Shadow of the Colossus. La version PlayStation 4 est certes magnifique et apporte plusieurs petits correctifs, mais il s'agit du même jeu qu'auparavant. C'est à vous de déterminer si votre expérience passée vous a suffi ou si vous désirez réinvestir une cinquantaine de dollars pour jouer à cette édition revampée.

Pour les autres, Shadow of the Colossus a beau avoir près de treize ans, cela ne paraît pas. Certes, le monde du jeu est vide, mais l'expérience qu'on en retire est, quant à elle, pleine d'émotions. Il faut vraiment voir en Shadow of the Colossus un jeu d'ambiance et de réflexion humaine plutôt que d'anticiper un jeu d'action. C'est de cette façon unique que Shadow of the Colossus est devenu un classique du jeu vidéo !

 

Ce que vous aimerez:

  • La poésie du jeu amenant son lot de beauté et de questions troublantes
  • L'ambiance visuelle et la trame sonore féérique
  • Les affrontements avec les colosses

Ce que vous n'aimerez pas:

  • Le monde vide proposé
  • Certains problèmes de caméra
  • La durée de vie limitée (surtout si vous ne voulez que terminer le jeu sans le refaire dans un mode plus difficile ou en affrontant les défis chronométrés)

Note: 8,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

10 DES JEUX LES PLUS PROMETTEURS DE 2018 !

Source(s) image(s):
PlayStation
VideoGamer
YouTube

Commentaires