J'ai beaucoup de respect pour Tribute Games. Le studio montréalais produit non seulement d'excellents jeux, mais il est aussi à l'écoute de ses fans. Pour preuve, le développeur vient de lancer Mercenary Kings: Reloaded Edition, une version revue du jeu Mercenary Kings corrigeant plusieurs des frustrations générées par ce dernier. C'est donc avec une grande humilité que le studio est retourné vers son jeu d'antan afin de lui apporter les correctifs nécessaires tout en le bonifiant de quelques nouveautés !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU CAPTAIN FLINTHOOK - UN PETIT BIJOU 8 BITS QUE J'AI FAILLI MANQUER !

Disponible sur: PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, PC

Les forces de Tribute Games

Si vous n'avez jamais joué à Mercenary Kings, il s'agit un jeu s'inspirant énormément des vieux jeux de tir 2D horizontaux tels que Contra et Metal Slug. Cependant, Tribute Games s'est attelé à la tâche pour différencier son jeu d'autres expériences du même genre en incluant plusieurs éléments de jeux de rôle. Ainsi, le jeu progresse au fil de missions que vous donnera un général plutôt excentrique. Vous aurez également l'occasion de parler avec différents personnages à votre base afin de modifier votre équipement, vos armes, vos couleurs, etc. Bref, Mercenary Kings n'est pas qu'un simple jeu de tir, c'est une expérience beaucoup plus riche et complète que ce que proposaient les vieux jeux du même style.

Deux éléments m'ont toujours frappé au sein des jeux de Tribute Games: l'ambiance et le visuel. Mercenary Kings ne fait pas exception à la règle en ce sens que le jeu offre une atmosphère déjantée et parodiant au passage certains films comme Rambo. En tant que mercenaire, vous combattrez seul une armée extrêmement puissante ainsi que la végétation hostile de l'île où vous serez catapulté. En réalité, les dangers auxquels vous ferez face dans Mercenary Kings vous massacreraient en quelques secondes. Mais dans l'univers du jeu, tout est drôlement exagéré, de l'action jusqu'aux personnages cinglés qui croiseront votre route.

Tribute Games maîtrise également la conception des mondes en 8 et 16 bits. Beaucoup, beaucoup de jeux adoptant un vieux style visuel ont vu le jour au cours des dernières années, mais ceux de Tribute Games ont un charme unique et indéniable. En outre, on reconnaît le talent de l'artiste Paul Robertson, qui a notamment transposé l'univers de Scott Pilgrim vs. The World en jeu vidéo. Les animations, les couleurs et la fluidité de l'action nous démontrent tout au long de l'aventure en quoi Tribute Games maîtrise la réalisation 8 et 16 bits et comment, encore en 2018, cela peut agrémenter le plaisir de jouer à des jeux !

Ce ne sont pas les nouveautés qui rendent cette version meilleure !

Comme je l'indiquais plus haut, Tribute Games ne s'est pas contenté de corriger certains problèmes de l'édition originale de Mercenary Kings. Des ajouts ont été apportés, dont deux nouveaux mercenaires ainsi que de nouvelles armes. De plus, vous pourrez encore plus transformer les capacités et le look de vos armes à feu grâce à la présence de nouvelles modifications. Vous verrez qu'à la toute fin, vos armes ne ressembleront plus du tout à ce qu'elles étaient au départ et même les fans du jeu original trouveront de nouvelles modifications complètement démentes à assembler !

Or, ce ne sont pas ces nouveautés qui frappent lorsqu'on a joué à la première édition de Mercenary Kings. Certes, elles sont appréciées, mais elles n'ont pas un aussi grand impact que les améliorations apportées au jeu original. Ce sont ces dernières qui permettent enfin à Mercenary Kings d'être le jeu addictif et divertissant qu'il devait être.

Ainsi, il est maintenant possible de voir ses objectifs lors d'une mission plutôt que de devoir les chercher comme à l'époque. Ce peut sembler banal comme modification, mais cela fait toute la différence. Dans la version d'antan, il fallait parcourir le niveau d'une mission et chercher où se trouvait ce qu'on cherchait. Résultat: on se perdait et on avait souvent l'impression de chercher une aguille dans une botte de foin. Désormais, cette frustration est chose du passé et rend le jeu bien plus agréable, d'autant plus que chaque mission est chronométrée.

Par ailleurs, on peut désormais acheter des ressources grâce à l'argent qu'on accumule. Il y a quelques années, on ne pouvait que récolter les ressources permettant de modifier notre équipement dans les missions. Qui plus est, elles étaient dispersées au hasard. On n'était donc jamais certain d'avoir la possibilité de mettre la main sur ce qu'on cherchait, ce qui devenait très lassant à la longue. Dans cette nouvelle édition, les ressources sont toujours dispersées au hasard, mais cette recherche plus ou moins agréable est en partie compensée par la possibilité d'acheter ce qu'il nous manque. La conception des armes s'en trouve ainsi beaucoup moins frustrante et éreintante.

Des lacunes persistantes

Mercenary Kings: Reloaded Edition a beau apporter plusieurs correctifs, il n'en demeure pas moins que ce n'est pas un nouveau jeu. Je soulève ce point évident afin de mentionner que le jeu de base comportait des lacunes et que, puisque c'est une mise à niveau et non un remake, ces mêmes problèmes viennent hanter cette nouvelle version.

Ainsi, le jeu est en soi très répétitif. Addictif et amusant, oui, mais très répétitif également. Non seulement les décors sont-ils toujours les mêmes, mais les actions sont également pareilles. Généralement, vous ne ferez que bouger, tirer sur tout ce qui frétillera, grimperez sur des échelles ou vous accrocherez sur des fils de fer et recommencerez encore et encore. Même les objectifs se répéteront inlassablement au fil des missions et des rangs de soldat que vous acquérez. C'est pourquoi Mercenary Kings est un jeu beaucoup plus intéressant à petites doses et, si possible pour vous, en multijoueur. En solo, cette répétition vous sautera au visage beaucoup plus rapidement que si vous la diluez en jouant avec des amis.

Autre élément renforçant cette répétition: les ennemis reviennent constamment à la vie. En bon français, ces derniers respawnent. Donc, il est impossible de vider un niveau d'ennemis et vous devrez encore et encore massacrer les mêmes types d'adversaires, qu'importe votre progression dans une mission. Évidemment, c'est une partie intégrale des jeux de tir de ce style. Les Contra et Metal Slug aussi nous confrontaient à des hordes d'ennemis qui revenaient sans cesse. Mais dans Mercenary Kings, avec une structure différente, cette réapparition permanente d'adversaires est beaucoup plus fatigante qu'amusante.

Devriez-vous y jouer ?

Si Mercenary Kings m'avait moyennement plu à l'époque, cette nouvelle édition vient corriger plusieurs lacunes qui en font aujourd'hui un bon jeu. Certes, tout n'est pas parfait puisque l'édition originale contenait des failles à sa base même. Or, Tribute Games a quand même pris le temps d'écouter les critiques et de proposer une édition dans laquelle les principales frustrations du jeu d'origine ont été effacées. Ainsi, si vous aimez les jeux à la Contra ou Metal Slug, vous apprécierez sans aucun doute Mercenary Kings: Reloaded Edition.

À noter que si vous aviez acheté le jeu en 2014, la mise à jour faisant passer votre copie à la version Reloaded est gratuite. Donc, aucune raison de ne pas aller essayer les nouveautés proposées !

 

Ce que vous aimerez:

  • Le style de jeu rendant rapidement accroc
  • La possibilité de modifier encore plus les armes des mercenaires
  • Les correctifs rendant le jeu d'origine bien moins frustrant

Ce que vous n'aimerez pas:

  • La répétition globale
  • Le fait que les missions soient chronométrées (si vous aimez prendre votre temps)
  • La réapparition constante des ennemis cadrant un peu mal avec la structure du jeu

Note: 7,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

LES JOUEURS SONT-ILS TROP TOLÉRANTS ?

Source(s) image(s):
PC Gamer

Commentaires