L'an dernier, Volvo a été l'une des premières firmes à annoncer qu'elle se tournait massivement vers l'électrification sous une forme ou une autre. L'entreprise avait alors déclaré qu'à compter de 2019, tous les modèles qu'elle proposerait compteraient sur une variante électrifiée.

À LIRE AUSSI : VOICI LES CINQ VOITURES LES PLUS VENDUES AU CANADA EN 2017

La semaine dernière, la firme d'origine suédoise a clarifié ses intentions et le moins que l'on puisse dire, c'est que celles-ci sont ambitieuses. Ambitieuses, mais pas irréalisables. En fait, d'ici l'échéancier visé, on risque fort d'accoler l'adjectif de pionnier au nom de la marque.

Ce plan stipule qu'en 2025, la compagnie souhaite que la moitié des véhicules qu'elle vendra soient uniquement mus par l'électricité. Cette décision en est une beaucoup plus agressive que celle qui consistait à simplement ajouter des variantes vertes à la gamme. L'annonce a été faite par Hakan Samuelsson, le président et chef de la direction de Volvo, au Salon de l'auto de Beijing qui se déroulait la semaine dernière.

«  L'an dernier, nous nous engagions envers l'électrification afin de nous préparer à une ère qui va s'étendre au-delà de la survie du moteur à combustion. Aujourd'hui, nous renforçons et étendons cet engagement à l'intérieur du plus important marché de la planète pour la voiture électrique, la Chine.  »

Au moment d'écrire ces lignes, Volvo ne propose pas de véhicules entièrement électriques, mais le nouveau VUS XC40 qui doit faire ses débuts au cours des prochaines semaines comptera bientôt sur une variante ne nécessitant aucune goutte de pétrole.

Même la division de performance Polestar emboîtera le pas en passant à l'électricité.

Ailleurs

En comparaison, les visées les plus audacieuses d'autres constructeurs en la matière font état d'un pourcentage de 25  % de ventes de véhicules électriques en 2025. L'objectif annoncé par Volvo la place au-dessus de la mêlée.

Ce qui risque de se produire sera semblable à ce qu'on a vécu avec la prolifération des téléphones cellulaires il y a 15 ans. Plus il sera possible de voir des propositions entièrement électriques sur les routes, plus les gens vont se tourner massivement vers elles.

Et croyez-moi, les constructeurs seront là pour répondre à la demande.

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

BMW I8 2017 : 164 000 $ DANS LA NEIGE ? POURQUOI PAS !

Source(s) image(s):
Volvo

Commentaires