Depuis quelques mois, les constructeurs semblent nous présenter sans cesse des véhicules concepts entièrement électriques. Faites-vous à l'idée, car la tendance n'est pas sur le point d'être renversée. Nombreux sont les fabricants nous ayant annoncé des objectifs importants en matière de ventes de véhicules verts d'ici 5 ou 10 ans et pour y arriver, il faudra bien qu'on nous propose des produits intéressants.

À LIRE AUSSI : CATÉGORIES DE VOITURES : UN GUIDE SIMPLE POUR S'Y RETROUVER

Audi, la dernière en lice à nous faire des promesses à ce niveau, mentionnait qu'elle souhaitait écouler 800 000 unités électrifiées (dont la plupart à 100 %) annuellement en 2025.

Et le marché où ça risque d'exploser, c'est la Chine. Oui, la demande est appréciable au Québec, mais à l'autre bout du monde, ce n'est pas seulement l'engouement pour la chose électrique qui est forte, mais l'intérêt pour les véhicules tout court. Ajoutez à cela des normes sévères à respecter pour les manufacturiers et vous avez là le contexte parfait pour favoriser la venue d'un nombre sans cesse croissant de véhicules électriques.

Ce qui nous amène à notre sujet de cette semaine, le concept Buick Enspire. Oui, le nom est... peu inspirant.

Qu'importe, car ce sont les capacités et l'allure de ce dernier qui nous intéressent. Sans surprise, Buick a choisi la Chine pour le présenter récemment, là où la division fait des affaires d'or depuis des décennies. Développé pour cette région du monde, il propose une autonomie de près de 600 kilomètres, le genre de liberté qui va éliminer l'anxiété reliée à la possession d'un véhicule électrique et la crainte d'une panne de courant.

Le moteur électrique dont il dispose, baptisé eMotion, livre une puissance équivalente à 550 chevaux, ce qui permet d’envisager des prestations fort intéressantes. Le temps à la mesure du 0-100  km/h est estimé à 4 secondes. Tranquillement, la voiture électrique s'impose à ce chapitre, ce qui ne sera pas sans séduire les amateurs de performance.

En matière de style, l'Enspire est spectaculaire. Doté de lignées très effilées, il contraste avec l'image que nous a servie Buick depuis des années. Si la division poursuit dans la même veine, que de bonnes choses l'attendent.

La grande question, c'est de savoir si un tel produit, conçu pour le marché chinois, rappelons-le, fera le saut en Amérique du Nord s’il est produit un jour. Il est permis de croire la chose possible, considérant les normes de plus en plus sévères en matière d'émissions polluantes que les constructeurs seront aussi forcés de respecter de ce côté-ci de la planète.

En ce qui vous concerne, un Buick qui affiche une telle mine, de telles performances et une telle allure, est-ce que ça pourrait aboutir sur votre liste d'achat ?

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

LA MOITIÉ DES VOLCO VENDUES EN 2025 SERONT ÉLECTRIQUES

Source(s) image(s):
Buick

Commentaires