Si je suis un fan de super-héros, Les Incroyables est un film qui m'a laissé de glace. Ne me lancez pas de roches, je sais que le film de Pixar a été grandement apprécié, mais pour ma part, il fut assez quelconque. Ceci dit, ça ne m'empêche pas d'être intrigué par Les Incroyables 2 ainsi que par le jeu LEGO The Incredibles, premier jeu LEGO s'inspirant d'un univers de Pixar. Or, comme vous le verrez, c'est un jeu qui plaira aux fans, mais qui n'apporte rien de plus à ce qui s'est déjà vu.

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU LEGO MARVEL SUPER HEROES 2 - TRANSPORTÉ PAR LES GARDIENS DE LA GALAXIE ET DOCTEUR STRANGE !

Disponible sur: Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch, PC

Un choix de scénario étrange

Sans surprise, Warner Bros. et TT Games tentent de surfer sur la vague du film The Incredibles 2 afin de populariser LEGO The Incredibles. C'est pourquoi dès le départ, vous serez plongé dans les péripéties du film alors que la famille Parr fera face à une nouvelle menace hypnotisant les gens à travers leurs écrans. Pendant la première moitié du scénario, ce seront surtout les parents qui devront prendre les choses en main, madame Parr étant d'ailleurs fortement sollicitée alors que monsieur Incroyable doit rester à la maison pour s'occuper des enfants. Vers la toute fin, les rôles seront inversés et ce seront les enfants qui devront porter secours à leurs parents pris dans une situation fort délicate.

Le scénario du jeu est donc une copie de celui qu'on retrouve dans le film avec les éléments humoristiques classiques des jeux LEGO. De plus, bien que vous comprendrez ce qui arrivera à la famille Parr, le tout est livré en version express. Il ne vous faudra pas plus de cinq heures pour terminer l'histoire inspirée de The Incredibles 2, ce qui est assez court. En revanche, une fois l'histoire du film terminée, vous débloquerez l'aventure du tout premier film, vous donnant ainsi accès à un autre cinq heures de jeu. Après tout, ça ne s'appelle pas LEGO The Incredibles pour rien.

Ce que j'ai trouvé assez particulier est qu'on débloque le scénario du premier film après celui du second. Autrement dit, vous connaîtrez certains des mystères de la seconde aventure (qui est la première dans la saga des films, vous me suivez ?) tout simplement parce que vous aurez joué à la suite de ce scénario au préalable. Par exemple, alors que la famille Parr se questionne quant à savoir si Jack-Jack a des pouvoirs dans le scénario de The Incredibles, vous saurez déjà qu'il peut s'enflammer, se téléporter et se transformer en monstre parce que vous aurez amplement utilisé ces pouvoirs dans le scénario de The Incredibles 2. Pourquoi ne pas avoir offert les scénarios dans l'ordre de parution des films plutôt que l'inverse ? C'est un choix que je ne m'explique pas.

Incroyablement (jeu de mots ici !) classique

Si vous vous intéresserez aux jeux LEGO, c'est probablement dire que vous connaissez la formule classique de la série. On ne réinvente pas la roue avec LEGO The Incredibles de sorte qu'une fois les missions terminées, vous débloquerez leur version Jeu Libre vous permettant de sélectionner les personnages que vous aurez débloqués afin d'utiliser leurs pouvoirs uniques. D'ailleurs, ces derniers sont mieux affichés dans le menu de sélection des personnages qu'au sein des autres jeux LEGO, nous permettant donc de plus facilement voir quels personnages peuvent être utiles afin de compléter un casse-tête lorsqu'on fait face à un obstacle.

Le jeu propose aussi un grand environnement au sein duquel vous pourrez compléter une variété d'activités. Encore une fois, vous aurez un peu plus de 200 briques d'or à récupérer, tout comme une vingtaine de briques rouges permettant de modifier certains aspects du jeu. Pour cela, il vous faudra compléter des casse-tête et activités, incluant l'élimination de bandits, des courses (toujours aussi insipides qu'au sein des autres jeux LEGO d'ailleurs), etc. Le jeu propose même des tâches assez anodines un peu partout, notamment la destruction de panneaux spéciaux ou encore la reconstruction de certaines structures. Bref, des activités, il y en a pour ajouter bien des heures au compteur au-delà des deux campagnes de base.

Des clins d'oeil amusants et des problèmes récurrents

Ceci dit, vous voyez que la formule LEGO n'a pas tellement changé. Si vous avez déjà joué à un récent jeu LEGO proposant une campagne ainsi qu'un monde ouvert, vous avez déjà fait l'expérience de ce que LEGO The Incredibles a à offrir. Ce n'est pas mauvais, j'ai même eu bien du plaisir à parcourir le monde de la famille Parr même si je ne suis pas le plus grand fan de la franchise, mais ne vous attendez simplement à rien de bien original. Par contre, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas quelques petites surprises.

En outre, le jeu a beau se nommer LEGO The Incredibles, c'est également un hommage à plusieurs films de Pixar. Ainsi, vous aurez l'occasion de débloquer des personnages allant au-delà de l'univers de The Incredibles, dont certains issus de Finding Nemo et Toy Story. Qui plus est, il y a des clins d'oeil à des films de Pixar à plusieurs endroits qui font sourire. J'ai notamment été surpris de voir tout d'un coup la fameuse maison volante du film Up! en arrière-plan dans une mission. Bref, les fans de Pixar trouveront plusieurs petites surprises ici et là qui leur tireront les lèvres !

LEGO The Incredibles propose aussi un nouveau type de construction appelé Construction Familiale. En gros, ce sont des structures spéciales qu'on peut bâtir en récoltant des briques uniques. Il y en a une centaine dans le monde ouvert et un nombre limité au sein des missions principales. Comme leur nom l'indique, ces constructions mettront à profit l'ensemble de la famille Parr. Vous devrez appuyer frénétiquement sur le bouton B afin de remplir une jauge pour chaque personnage tout en alternant entre eux, chaque jauge se vidant autrement.

C'est une nouveauté, mais j'aurais préféré avoir un bouton à appuyer sans alterner entre des personnages. C'est simplement irritant au bout de quelques constructions de devoir constamment passer d'un personnage à l'autre en continuant à appuyer sur B tout en voyant chacune des quatre jauges se vider après quelques secondes à peine. On est loin de l'agréable surprise des constructions spéciales apportées par LEGO The Movie Videogame.

Les constructions familiales ne sont pas l'unique problème de LEGO The Incredibles. En fait, les problèmes classiques de la franchise LEGO sont de retour, dont des bogues m'ayant fait recommencer des missions, une caméra ne suivant pas toujours bien l'action ou encore une difficulté à faire coopérer deux personnages ensemble. C'est particulièrement le cas lorsqu'on active le bouclier de Violet afin d'y faire entrer un autre personnage pour le protéger d'un obstacle. Faire entrer un autre héros dans le champ du bouclier puis le faire marcher n'est pas toujours évident.

Par ailleurs, je n'ai pas vu The Incredibles 2 et, donc, je ne sais pas si les mêmes voix furent réutilisées dans le jeu. Par contre, je peux vous dire que certains acteurs ont manqué de vigueur lors des sessions d'enregistrement, en particulier Monsieur Incroyable. Ce dernier semble constamment déprimé et sans vigueur, même lorsque la ville est en train de se faire détruire. C'est peut-être une conséquence de s'occuper des enfants à temps plein...ou d'un acteur qui avait besoin de caféine !

Devriez-vous y jouer ?

LEGO The Incredibles est un bon petit jeu, mais qui, au risque de me répéter, ne réinvente absolument rien. C'est léger et divertissant, il y a des clins d'oeil amusants à d'autres franchises de Pixar, mais ça demeure en somme une expérience très similaire à celle d'autres jeux LEGO. Pour cette raison, je vous le recommande si vous êtes un fan des jeux LEGO ou encore de The Incredibles, idéalement lorsque son prix chutera sous la barre des cinquante, voire quarante dollars.

 

Ce que vous aimerez:

  • Le style de jeu LEGO toujours aussi simple et divertissant
  • Les clins d'oeil à d'autres franchises de Pixar
  • Les nombreuses activités à réaliser dans le monde ouvert

Ce que vous n'aimerez pas:

  • Le manque d'originalité (eh oui, pour un autre jeu LEGO)
  • Les problèmes classiques des jeux LEGO encore de retour
  • Pourquoi jouer au scénario de The Incredibles 2 avant celui de The Incredibles ?

Note: 7 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU SCRIBBLENAUTS SHOWDOWN - COMMENT FAIRE UN JEU À L'ENVERS

Source(s) image(s):
GameFragger
Destructoid
VideoChums

Commentaires