Quand on était petits, on avait hâte de devenir grands. On trouvait ça tellement cool les adultes. On avait hâte d'être autonome, d'être libre de faire tout ce qu'on veut quand on le veut et comme on le veut. On avait hâte d'avoir notre métier à nous, notre propre famille, notre grosse maison. Puis, quand le grand jour est arrivé et qu'on est enfin devenus des grands, voilà qu'on est devenus nostalgique de cette époque. C'est vrai, on a passé la plus belle période de notre vie à avoir hâte à autre chose. Et aujourd'hui, on donnerait tout pour pouvoir retourner jouer dans le carré de sable. Voici 10 raisons pourquoi ça nous manque d'être un enfant.

À LIRE AUSSI : 30 ÉMISSIONS DE TÉLÉ QUI ONT MARQUÉ L’ENFANCE DE TOUS CEUX NÉS EN 80-90. NOSTALGIE!

1. Aucune responsabilité. On ne le savait pas encore à l’époque, mais c’était ça la vraie liberté. On n’avait aucune décision importante à prendre, on n’était pas responsable de quelqu’un d’autre, même pas de soi-même. Nos parents s’occupaient de tout à notre place. Nul besoin de se casser la tête avec rien, on ne savait même pas c’était quoi se casser la tête en fait!

2. Aucun souci financier. On n’avait pas besoin de travailler pour payer l’endroit où l’on vit, la nourriture que l’on mange et toutes les dépenses habituelles. On n’avait pas à stresser de ne pas arriver monétairement à chaque fin de mois, papa et maman s’occupaient de ça aussi.

3. On pouvait toujours accuser quelqu’un d’autre. Peu importe l’action commise, on pouvait toujours mettre ça sur le dos de notre petit frère ou sur celui de la voisine. On n’avait pas besoin de prendre la responsabilité de nos actes, on avait juste à pointer quelqu’un d’autre et il se faisait chicaner à notre place.

4. Quand ça n’allait pas bien, maman était toujours là pour nous accueillir dans ses bras et nous réconforter. Quoi de plus rassurant que les mots doux de maman à nos oreilles? En fait, ce point-ci est encore valable à l’âge adulte!

5. On s’amusait avec les copains, on s’inventait des jeux, l’imagination avait encore sa place dans notre petit monde d’enfants. C’était magique et il n’y avait jamais de problème à cette époque.

6. Notre petit cœur était pur et on était encore inconscients de la souffrance dans le monde et de la guerre. Pour nous, tout était beau et chaque individu était gentil.

7. Rien au monde n’était plus cool que les récréations! On attendait impatiemment le son de la cloche à l’école pour aller retrouver nos amis dans la cour et s’amuser comme des fous.

8. Noël. Rien à expliquer ici. C’était juste féérique.

9. Même chose pour les vacances d’été. C’était synonyme d’aventures, de nouveaux camps dans les bois à construire, de camps d’été, de nouveaux amis. C’était le bon temps ça!

10. On était heureux. 

Ce n’est pas facile de vieillir et d’être enseveli sous les responsabilités. Mais lorsqu’on prend le temps de s’arrêter et de se remémorer nos souvenirs d’enfance, chaque fois notre cœur s’emballe et on est à nouveau heureux et plein de reconnaissance. 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

20 PHOTOS QUI ONT MARQUÉ L'ENFANCE DE TOUS CEUX QUI SONT NÉS DANS LES ANNÉES 90

 

Source(s) image(s):
unsplash

Commentaires