Assassin's Creed Origins fut une magnifique surprise l'an dernier au point où le jeu s'est hissé dans mon top 10 de 2017. Or, quand j'ai su qu'il y aurait un autre Assassin's Creed cette année, je n'ai pu m'empêcher de penser à toutes ces années durant lesquelles la série a été tellement pressée qu'elle en a fini par se et nous perdre ! Or, Ubisoft Québec a fait tout un travail avec Assassin's Creed Odyssey pour en faire non seulement un excellent jeu de la franchise, mais aussi un des très bons jeux de rôle à monde ouvert à avoir vu le jour au cours des dernières années !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU ASSASSIN'S CREED ORIGINS - UNE PAUSE QUI A FAIT LE PLUS GRAND BIEN !

 

Disponible sur: Xbox One, PlayStation 4, PC

 

La véritable origine des Assassins

Assassin's Creed Odyssey est en fait la première aventure de la grande saga des Assassins. Bien que, dans le présent, vous reprendrez le contrôle d'Hayda Hassan, ce seront surtout les héros Kassandra et Alexios qui seront mis de l'avant dans le jeu. Vous contrôlerez l'un de ces deux descendants du grand roi Leonidas en personne dans la Grèce antique alors que leur épopée écrira un grand pan de l'histoire. Non seulement devrez-vous assumer le rôle du ou de la mercenaire que vous personnifierez, mais vous devrez aussi contre-carrer les plans d'un dangereux culte menaçant de conquérir le monde grec à l'aide d'un mystérieux artefact connu sous le nom du bâton d'Hermès...

Vous aurez donc compris que même si Assassin's Creed Origins devait raconter les origines des Assassins, c'est Odyssey qui prend désormais la place de la première aventure de ce clan. Même si on laisse de côté ce que sont les Assassins durant une grande partie de l'aventure, Odyssey n'en demeure pas moins une fascinante expédition à travers la Grèce antique. Ubisoft Québec a fait un travail colossal afin de reproduire toutes les îles qui constituaient l'empire grec, et ce jusque dans leurs moindres détails. À travers les yeux d'Alexios ou Kassandra (la même histoire est proposée peu importe le personnage choisi, juste pour que vous le sachiez), vous en apprendrez plus sur l'histoire grecque, ses dieux, ses personnages historiques et, surtout, sur le conflit ayant opposé durant si longtemps Athènes à Sparte.

Bref, si Assassin's Creed Origins était un splendide voyage dans l'Égypte d'antan, Assassin's Creed Odyssey est une magnifique épopée à travers la Grèce antique !

 

Assassin's Creed Origins 2 ?

Je n'aime pas qu'on ait qualifié Assassin's Creed Odyssey d'Assassin's Creed Origins 2. Non seulement le jeu est-il plus que cela, mais pour que j'ose qualifier Odyssey comme une copie d'Origins, encore aurait-il fallu que le jeu d'Ubisoft Québec ait été entamé après celui d'Ubisoft Montréal, ce qui n'est pas du tout le cas en voyant tout ce qu'il propose.

Personnellement, j'ai l'impression qu'Ubisoft a commandé deux jeux sur les origines des Assassins, l'un au studio de Montréal et l'autre au studio de Québec. Les jeux devaient avoir la même structure qui, elle-même, colle avec les jeux à monde ouvert des dernières années d'Ubisoft. C'est pourquoi Assassin's Creed Odyssey ressemble tellement à Assassin's Creed Origins. Ce n'est pas un exercice de paresse ou encore une façon facile de faire de l'argent pour Ubisoft, du moins à mon avis. Ce sont simplement deux jeux racontant les origines d'une série et qui devaient avoir la même structure pour être cohérents. Et comme Origins s'est très bien vendu, il n'y avait aucune raison pour modifier le design d'Odyssey.

 

Le mauvais d'Assassin's Creed Origins

Puisqu'Odyssey partage la même structure qu'Origins, cela fait en sorte que le jeu vient avec le meilleur comme le pire du jeu de l'an dernier. Et du pire, il y en a.

Tout d'abord, le système de combat doit définitivement être revu pour les prochains jeux. Le problème est qu'on se fait facilement encercler par nos ennemis et que, de ce fait, certains combats deviennent tellement déséquilibrés qu'on n'a aucune chance d'en sortir vivant. C'est encore plus vrai lorsque des ennemis appliquent des dommages spéciaux à leurs armes, dont le feu qui est dévastateur. De plus, contrairement à Origins, les adversaires augmentent de niveau selon le nôtre. Il n'est donc pas possible de dominer outrageusement le jeu, ce qui est une bonne chose dans un sens, mais ce qui fait aussi en sorte que le défi proposé est colossal et décourageant à certaines occasions. Trop souvent me suis-je retrouvé complètement dominé par un nombre d'ennemis trop important autour de moi, que ce soit sur terre ou sur mer. Ah, et lorsque vous combattrez sur vos pieds, sachez qu'il est difficile de parer et esquiver, triplant la rage nous gagnant lors d'affronts, surtout en début de partie.

L'intelligence artificielle n'a pas non plus été améliorée et est assez imbécile merci tout le long du jeu. En fait, il n'y a pas tant de techniques d'assassinat et, plus souvent qu'autrement, vous devrez vous cacher dans des buissons ou herbes hautes puis siffler pour attirer l'attention d'un adversaire avant de le tuer. Et, croyez-moi, ils se laisseront berner encore et encore et encore, allant jusqu'à ne pas vous voir assassiner un de leurs alliés si vous restez camouflé, et ce même s'ils sont juste à côté. Le défi ne vient donc pas des tactiques déployées par l'ennemi ou de son intelligence, mais véritablement du nombre d'adversaires qu'on peut affronter au même moment.

Odyssey met également de l'avant une panoplie d'activités (j'y reviendrai), incluant des quêtes très répétitives. C'est particulièrement le cas pour les quêtes limitées dans le temps, dont les missions quotidiennes. Généralement, il suffit d'aller tuer un nombre X d'ennemis ou encore de rapporter tel objet à telle personne. Les récompenses sont intéressantes, mais ce qui est exigé pour y avoir droit est souvent très redondant.

 

Le meilleur d'Assassin's Creed Origins amélioré !

Ceci dit, malgré les failles d'Origins reproduites en quasi-intégralité, Assassin's Creed Odyssey n'en demeure pas moins un excellent jeu, et ce pour plusieurs raisons. En fait, Ubisoft Québec a tout livré pour améliorer ce dans quoi Origins excellait.

Ainsi, si vous pensiez que les pièces d'équipement étaient nombreuses dans Origins, vous n'avez rien vu ! Odyssey propose beaucoup plus d'armes et de pièces d'armure, tout comme un arbre d'habiletés plus développé. De ce fait, vous pourrez améliorer votre personnage afin de le rendre plus puissant en tant que guerrier, chasseur ou assassin, et ce à l'aide d'équipement allant de pièces normales à légendaires. D'ailleurs, on n'attend plus aussi longtemps pour obtenir des pièces légendaires et, puisqu'on peut améliorer n'importe quelle pièce d'équipement afin de la monter au niveau de notre personnage, on peut très bien conserver son meilleur équipement du début de notre aventure jusqu'à la toute fin du jeu simplement en l'améliorant au fil de notre quête !

Par ailleurs, les assassinats ne sont plus automatiques comme par le passé. Désormais, le jeu tient compte à la fois du niveau de l'ennemi et des dégâts que votre personnage peut octroyer en tant qu'assassin. Si ces derniers ne sont pas assez élevés, vous ne ferez que blesser votre adversaire, alertant du même coup les ennemis à proximité. De ce fait, oui, les techniques d'assassinat ne sont pas aussi nombreuses qu'au sein d'autres Assassin's Creed, mais il faut tout de même prévoir ses assassinats sous peine de se retrouver au coeur de combats armés !

Les combats navals d'Origins font également un retour et ils proposent le même système intuitif que celui de l'an dernier. En revanche, vous pourrez désormais améliorer les différentes parties de votre navire et recruter des membres d'équipage un peu partout dans le monde. Sachez que vous pourrez assommer n'importe quel personnage dans le jeu pour l'ajouter à votre équipage ou encore patienter pour compléter des quêtes et ainsi avoir droit à des matelots plus aidants. D'un petit bateau de guerre, vous pourrez ainsi transformer votre navire pour en faire un véritable vaisseau de guerre allant jusqu'à casser les bateaux ennemis en deux en leur fonçant dedans ! C'est d'ailleurs assez jouissif merci de faire éclater un bateau en mille morceaux de cette façon !

Le territoire de la Grèce sera aussi un immense terrain de guerre opposant Athènes à Sparte. De votre côté, vous devrez choisir votre camp en tentant de déstabiliser le gouvernement en place sur certains territoires. Pour ce faire, vous devrez tuer, piller des trésors nationaux ou brûler des caches d'armes. Ce faisant, le dirigeant du territoire deviendra de plus en plus vulnérable. Lorsque le territoire sera assez déstabilisé, vous pourrez entreprendre une guerre de territoire en attaquant le gouvernement en place ou bien en le défendant, les récompenses variant selon le camp que vous choisirez. C'est assez répétitif puisqu'essentiellement, vous serez sur un terrain de combat et devrez tuer les ennemis que vous verrez. En revanche, ça ajoute au sentiment de tension nous accompagnant tout au long de notre aventure.

D'ailleurs, parlant de décisions, vous aurez à en prendre au fil de vos missions. Les choix que vous poserez auront des conséquences sur la suite de l'aventure et le monde d'Odyssey. Pour vous donner un exemple, au tout début de votre aventure, vous aurez le choix de tuer ou de laisser partir deux brigands vous ayant attaqué. Je les ai laissés fuir...et ils m'attendaient avec du renfort au détour d'une route, riant de ma naïveté ! Dans une plus large perspective, vous aurez carrément des offres du camp ennemi (Athènes ou Sparte) pour tenter de vous soudoyer et cesser de massacrer ses forces. En regardant le tout dans son ensemble, on se rend compte à quel point Assassin's Creed Odyssey est un jeu marquant, imposant et massif.

 

Un jeu gargantuesque !

Parce que oui, Assassin's Creed Odyssey est énorme. Vous pensiez qu'Origins était gros ? Vous n'avez rien vu. Pour vous donner une idée, j'ai vu le nom du jeu m'annonçant son début après...8 heures de jeu ! Pendant huit heures, je venais de faire le didacticiel alors que je pensais que j'avais déjà bien entamé mon odyssée ! Et même après quinze heures, je débloquais de nouvelles dimensions du jeu, incluant une énorme quête demandant de traquer et tuer les membres du culte nous pourchassant.

Il suffit de regarder le carte d'Assassin's Creed Odyssey pour se rendre compte de son énormité. Des multiples lieux à explorer aux innombrables quêtes à compléter en passant par les mercenaires à éliminer pour gravir les échelons des tueurs à gages de la Grèce antique, notre personnage à améliorer, l'équipement en quantité industrielle à récolter, etc., vous en aurez pour au moins 60 à 80 heures de jeu, voire beaucoup plus si vous y jouez sérieusement. Et plus vous y jouerez, plus il deviendra bon et prenant.

En somme, s'il prend du temps avant de démarrer, Assassin's Creed Odyssey devient extrêmement addictif et vous en donnera énormément pour votre argent dès son introduction de pas moins de huit heures. Personnellement, je ne cesse d'y retourner depuis que je l'ai et malgré la longue tâche m'attendant pour le terminer à 100%, je ne me tanne simplement pas d'y jouer !

 

Devriez-vous y jouer ?

Le début d'Assassin's Creed Odyssey m'a laissé de glace. Il s'enlignait pour être ma grande déception de 2018, mais graduellement, il s'est transformé en un jeu addictif et très prenant. Malgré certaines failles, c'est un jeu qui oui, a bien plus du RPG à monde ouvert à la The Witcher 3 que du vieux Assassin's Creed II ou IV, mais qui vous donnera des dizaines et des dizaines d'heures de plaisir à explorer la Grèce antique tout en découvrant pourquoi Kassandra et Alexios sont des personnages marquants de l'histoire des Assassins. En tout cas, je peux dire qu'à l'automne 2018, j'ai beaucoup plus aimé voyager à travers la Grèce avec Odyssey qu'avec Occupation Double - Grèce !

 

Ce que vous aimerez:

- La quantité phénoménale d'activités à effectuer

- La reproduction très fidèle de la Grèce antique

- Certaines quêtes fortement développées, dont celles pour devenir le meilleur mercenaire et éliminer le culte nous pourchassant

Ce que vous n'aimerez pas:

- Le système de combat imprécis et ouvrant la porte pour qu'on soit complètement dominés

- L'intelligence artificielle déficiente

- Les temps de chargement lorsqu'on meurt ou qu'on effectue un voyage rapide

 

Note: 9 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU TRANSFERENCE - UN VOYAGE TROP COURT DANS LA FOLIE !
 

Source(s) image(s):
Ubisoft
USgamer

Commentaires