BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

La Classe A de Mercedes-Benz a fait ses débuts en 1997 sur le Vieux-Continent et même si des rumeurs l’ont amené chez nous quelques fois, la chose ne s’est jamais concrétisée. Avec le renouvellement dont elle profite pour 2019, c’est maintenant chose faite ; celle qui représente la porte d’entrée chez le constructeur allemand fait enfin ses débuts en Amérique du Nord.

Au cours des dernières années, chez plusieurs fabricants germaniques, on a vu apparaître quantité de modèles d’entrée de gamme, plus abordables. Cependant, malgré le logo prestigieux à l’avant, l’impression de luxe était dans certains cas discutable. Avec la nouvelle Classe A, la firme de Stuttgart y va d’une approche totalement différente. En fait, elle présente une voiture de taille compacte qui, en matière de qualité et de propositions technologiques, donne l’impression de se situer au sommet de la gamme.

Intelligence artificielle

À l’intérieur, on retrouve la qualité Mercedes-Benz à laquelle la maison nous a habitués. Ça se traduit par une présentation soignée, des matériaux de qualité et une rigueur portée à l’assemblage. Mais ça va beaucoup plus loin que cela. La Classe A, en plus de présenter un tableau de bord futuriste composé d’écrans à l’affichage ultra clair, dispose d’un système multimédia nouveau (le MBUX pour Mercedes-Benz User Experience) qui permet d’entrer en contact plus que jamais avec sa voiture. Un peu à l’image de système comme Google ou Siri, il est possible de poser des questions à sa Classe A sur son état, sur des éléments que l’on recherche, etc. Il suffit de commencer ses phrases avec les mots « Hey Mercedes », et le tour est joué.

Vraiment, une incursion dans la voiture du futur.

Et tout ça pour un modèle d’entrée de gamme, suffit-il de le rappeler.

Un Moteur à tout faire

Au Canada, du moins au départ, la Classe A sera livrable en version A250 seulement (une version AMG devrait se pointer pour 2020). Une version à traction sera proposée d’office, mais la traction intégrale 4MATIC sera livrable en option. Le moteur à l’animation est un 4-cylindres turbo de 2 litres dont les prestations annoncent 221 chevaux et 258 livres-pieds de couple. Une boîte automatique à double embrayage et sept rapports est la seule au travail.

Agilité au menu

Enfin, retenons de cette Classe A qu’elle se présente comme une puce très dynamique, elle qui reprend un format qui ressemble à celui d’une Mazda3, pour vous donner une idée. En matière de comportement, imaginez quelque chose d’un peu plus dynamique et raffiné, notamment en matière d’insonorisation et de confort général.

En résumé, c’est toute une proposition que nous amène Mercedes-Benz et il sera fort intéressant de voir de quelle manière le modèle va évoluer en matière d’offre. Ce qui est certain, c’est que la base est intéressante ; ce qu’on y ajoutera ne fera que la bonifier.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

5 voitures que nous avons tous hâte de voir en 2019

usr_img/2018-12/decembre2018/top%205%20voiture%202019.jpg

 

 

Source(s) image(s):
Mercedes

genMultiPaging($sharing['Uid']);?>

Commentaires