Pendant des décennies, les consommateurs ont eu droit aux mêmes constructeurs automobiles. Qu’on parle de GM, Chrysler, Ford, Toyota ou Honda, on a longtemps été habitués aux mêmes marques.

À LIRE AUSSI : 5 voitures que nous avons tous hâte de voir en 2019

Oui, de temps à autre, on a eu droit à du nouveau. Ce fut le cas avec l’arrivée de Hyundai et de Kia un peu plus tard. Il y a eu Saturn, et maintenant Genesis. Les Infiniti, Lexus et Acura se sont aussi ajoutés il y a environ 30 ans. Cependant, on parle de divisions de grandes firmes ou de grandes compagnies qui œuvraient déjà ailleurs.

Les nouvelles entreprises, toutes fraîches, sont très longtemps demeurées rares.

L’électrique

L’avènement de la voiture électrique est venu changer la donne. On a pu voir de nouvelles entités apparaître, la plus populaire étant sans conteste Tesla. Plus récemment, on a beaucoup parlé du groupe Rivian. Ce dernier a présenté une camionnette et un VUS au dernier Salon de l’auto de Los Angeles.

D’autres poussent à gauche et à droite, aussi.

L’un d’eux va faire ses débuts d’ici peu au Salon de l’auto de Genève.

Piëch

La firme suisse Piëch va en effet présenter un concept qui va prendre le nom de Mark Zero. Ce dernier va reposer sur une plateforme modulaire qui a été développée par Anton Piëch. Ladite architecture va être en mesure de recevoir des modules électriques ou des moteurs à combustion. Elle pourra même accommoder l’hydrogène. La Marz Zero est la première création à en profiter et elle sera tout électrique. La nouvelle compagnie a donné peu de détails, mais le chiffre de 500 kilomètres d’autonomie a été avancé.

Au total, 200 personnes travailleraient au sein de la nouvelle entité qui a été fondée en 2016. Celle-ci souhaite proposer un premier modèle d’ici quelques années. La compagnie aurait de grandes ambitions et aimerait par la suite commercialiser d’autres voitures et VUS.

Porsche dans les veines

La Mark Zero présente une allure spectaculaire, du moins si on se fie aux croquis dévoilés. En matière de design, elle a de l’Aston Martin dans le nez. Ses lignes arrière rappellent aussi les plus belles voitures italiennes.

Et pourquoi fait-on référence à Porsche ? Tout simplement parce qu’il est amusant de rappeler que l’arrière grand-père d’Anton Piëch n’est nul autre que Ferdinand Porsche lui-même.

En fait, le père d’Anton, Ferdinand Piëch, a été à la tête du groupe Volkswagen pendant de nombreuses années, soit de 1993 à 2002.

Voilà qui rend la chose intéressante. Car au-delà d’une simple nouvelle entreprise ici, on a une firme qui est menée par quelqu’un qui est né dans le monde automobile. Voilà qui ne peut pas nuire. Rea Stark Rajcic, un entrepreneur et designer industriel, est partenaire avec Anton Piëch dans l’aventure.

Nous en saurons plus sur le modèle Mark Zero et sur les visées de l’entreprise suite à la présentation du concept au Salon de Genève au début de mois de mars.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

6 véhicules électriques très attendus en 2019

usr_img/2019-02/f%C3%A9vrier%202019/porsche%20electrique.png

Source(s) image(s):
affaires de gars

Commentaires