BORNES ÉLECTRIQUES

L’AJAC (Association des Journalistes Automobile du Canada) a profité du début de l’année pour annoncer la remise de quantité de prix à travers l’industrie. Du lot, deux produits Kia se sont vus fièrement récompensés par l’organisme.

À LIRE AUSSI : NISSAN LEAF PLUS : AUTONOMIE VARIABLE, SELON LA VERSION

Dans un premier temps, la compacte Forte, entièrement renouvelée pour le millésime 2019, figure au tableau d’honneur. Ensuite, c’est la magnifique berline sportive Stinger qui mérite les accolades, au grand plaisir de la maison-mère, il va sans dire. En prime, cette dernière a été choisie comme voiture de l’année lors de la présentation des prix finaux au Salon de l’auto de Toronto qui s’est déroulé à la mi-février.

Pour comprendre pourquoi ces deux modèles particuliers ont été retenus, il faut d’abord savoir que l’AJAC examine seulement les produits nouveaux ou entièrement repensés lorsqu’elle effectue sa tournée de l’industrie. 

Ensuite, il faut s’attarder aux qualités des gagnants ; ces derniers n’en sont pas arrivés là par hasard. Faisons rapidement le tour de la question.

La Kia Forte vole la vedette

C’est le modèle de troisième génération qui a été présenté à la presse au cours des derniers mois. Dans son cas, il profite grandement de la plateforme qui sert l’Elantra chez la firme voisine Hyundai. Sachant à quel point cette dernière a reçu des éloges depuis ses débuts il y a deux ans, on ne se surprend donc pas de la réaction générée par cette nouvelle Forte. 

Sous le capot, la firme coréenne ne change pas une formule gagnante et fait toujours appel au moteur 4-cylindres de 2 litres qui servait le modèle d’ancienne génération. Sa puissance est chiffrée à 147 chevaux et 132 livres-pieds de couple, ce qui est amplement suffisant pour assurer des déplacements prompts et sécuritaires. 

Pour les boîtes de vitesse, un retour et une nouveauté. D’abord, certains modèles jouissent toujours d’une configuration à boîte manuelle à six rapports. Cependant, Kia met cette année de l’avant une transmission à variation continue conçue à l’interne. Celle-ci promet d’améliorer les accélérations grâce à une courroie qui prend la forme d’une chaîne, de même que la consommation.

Au final, la Forte a coiffé la Honda Insight et la Toyota Corolla Hatchback dans sa catégorie, soit celle de la meilleure petite voiture au Canada. 

Kia Stinger : la qualité est au rendez-vous

Dans son cas, la Stinger est passée devant des produits solidement implantés comme la Mazda6 et la Toyota Avalon pour mériter son prix. Cette voiture a séduit tout le monde depuis son arrivée sur le marché. Oui, sa gueule spectaculaire y est pour beaucoup, mais c’est lorsqu’on prend le volant que la vraie séduction opère. 

À son arrivée sur le marché, cette berline spectaculaire n’était livrable qu’avec un moteur V6 de 3,3 litres de 365 forces et 276 livres-pieds de couple. Ce cheval de bataille a assuré au modèle une notoriété instantanée. C’est simple, la comparaison naturelle s’est établie avec des véhicules offerts par des bannières de luxe et proposés à 20 000 $ de plus. 

Au cours des derniers mois, une version GT-Line est venue s’ajouter à la nomenclature. Celle-ci est animée par un moteur 4-cylindres turbo de 2 litres qui suggère tout de même une cavalerie de 255 chevaux et un couple de 260 livres-pieds. Là, non plus, la voiture n’a pas à rougir de ses performances. 

Et, qu’importe la variante, la qualité est au rendez-vous, tout comme l’agrément de conduite. 

Mark Richardson, le président de l’AJAC, a souligné qu’il était rare qu’un constructeur reçoive deux prix lors de la même année. Voilà qui en dit long sur le chemin parcouru par le constructeur coréen.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

MITSUBISHI ENGELBERG TOURER : UN CONCEPT INTÉRESSANT QUI VA DÉBARQUER À GENÈVE

Source(s) image(s):
Kia

Commentaires