On le sait, il existe de nombreuses formes de dépendances, les unes plus nocives que les autres. Le côté émotionnel n’y échappe pas, et on parle ici de dépendance affective. Cette forme de dépendance peut se présenter sous différents aspects, pas seulement lorsqu’on est en couple. Si l’idée de rester seul chez toi pendant un weekend t’affecte plus que ça ne le devrait en réalité, c’est peut-être parce que tu es un dépendant affectif. Tu as un besoin constant d’être avec quelqu’un, peu importe qui, en autant que tu n’es pas seul avec toi-même.

À LIRE AUSSI : LA DÉPENDANCE AFFECTIVE... REFLET D'UNE BLESSURE

On parle bien souvent de dépendance affective dans un couple, lorsqu’une des deux personnes a un besoin extrême de toujours être en présence de l’autre. Ce genre de comportement peut devenir bien pesant à la longue et peut étouffer la personne qui est en couple avec un dépendant affectif, car ça devient inévitablement une relation malsaine. Il faut savoir qu’il y a bien d’autres choses qui découlent de la dépendance affective, notamment la jalousie et l’angoisse. Voici donc quelques manières pour arriver à te départir de cette mauvaise addiction. 

Réaliser qu’on est dépendant affectif

En effet, la première étape pour se défaire de cette dépendance est d’en prendre conscience. Il faut faire une rétrospection de soi et s’admettre à soi-même qu’il y a quelque chose qui cloche dans notre façon d’agir, principalement en couple mais parfois aussi en société. Il faut voir la vérité en face afin de réussir à régler le problème éventuellement. Certains signes sont très évocateurs que tu es un dépendant affectif :

  • Tu as toujours besoin de l’approbation de ton entourage pour prendre une décision importante.
  • Avoir une peur constante de se faire rejeter par la personne qu’on aime.
  • Lors d’un conflit amoureux, tu prends la fuite au lieu de vouloir affronter ton(ta) partenaire.
  • Être heureux seulement lorsque tu es avec la personne que tu aimes.
  • Tu as toujours besoin d’attention et te sentir aimé.

Il y a bien d’autres façons de découvrir si tu es un dépendant affectif, mais si tu te reconnais dans ces points, prends ceci pour un signal d’alerte. 

Apprendre à s’aimer soi-même

La deuxième étape est de se recentrer sur soi : on apprend à mieux vivre avec soi-même pour ainsi se dégager du besoin d’être toujours avec notre partenaire. Quand on est dépendant affectif, on a tendance à s’oublier et à toujours faire passer notre blonde en premier. Il est donc important de prendre du temps pour toi, de trouver des activités qui te font plaisir (à faire seul idéalement) et à te redéfinir en tant qu’individu. C’est une étape de longue haleine, mais tu observeras les bénéfices dans d’autres sphères de ta vie également. 

S’armer de bonnes pensées

Ensuite, tu dois travailler à chasser toutes les pensées négatives qui te hantent et les remplacer par du positif. Du positif toujours et juste du positif. Si tu connais la loi de l’attraction, tu sais que le positivisme attire le positif! De cette façon, tu prendras conscience de tout ce qui est bien dans ta vie et tu arrêteras de mettre ton énergie sur des détails qui te causent cette dépendance.

Comme n’importe quelle autre forme d’addiction, la dépendance affective peut se régler avec quelques efforts. Bonne chance!  

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

10 SIGNES QUE VOUS SORTEZ AVEC UNE DÉPENDANTE AFFECTIVE

Source(s) image(s):
pixabay

Commentaires