BORNES ÉLECTRIQUES

Le virage électrique est entrepris et au début de la prochaine décennie, il va s’accentuer. Déjà, on sait que plusieurs constructeurs nous promettent plusieurs nouveaux véhicules de ce genre. Chez nous, au Québec, l’engouement est bien senti. Parions que les consommateurs seront nombreux à entreprendre à leur tour le virage lorsque les propositions vont se multiplier.

À LIRE AUSSI : 3 signes qui prouvent que t'es un vrai gars de chars !

Mais qu’en est-il de nos voisins du sud? Si la question semble banale, c’est en effet tout le contraire. Lorsque les Américains boudent un produit, ce dernier a bien peu de chance de connaître du succès.

Pour en avoir le cœur net, la division américaine de la firme Mini a décidé de réaliser un sondage. L’objectif était de savoir de quelle façon les consommateurs envisageaient la chose électrique. La firme est sur le point de proposer un premier véhicule électrifié; elle a donc avantage à connaître la perception du public envers cette approche.

Plusieurs données intéressantes...

Bien sûr, lorsqu’un sondage du genre est réalisé, on retrouve plusieurs réponses intéressantes. Et la première qui saute aux yeux est le fait que deux personnes sur trois (63 % pour être précis) voient la meilleure utilisation de la voiture électrique se produire dans les grands centres.

Et lorsqu’il est question de l’autonomie qu’ils jugent nécessaire, 73 % des gens sondés ont répondu que 75 milles (120 kilomètres) étaient suffisants pour répondre à leurs besoins quotidiens.

Voilà qui pourrait paraître surprenant. Toutefois, il faut nuancer. D’autres études ont conclu que même si les gens pouvaient très bien s’accommoder d’une liberté de 120 kilomètres par jour, ils en souhaitaient beaucoup plus. Des exemples relatifs aux voyages ou aux situations d’urgence ont été soulevés pour justifier ce souhait.

D’ailleurs, les analystes de l’industrie automobile font remarquer que la demande pour les véhicules électriques est devenue plus importante lorsque des produits offrant plus de 300 kilomètres sont apparus sur le marché.

Malgré tout, la donnée la plus significative de ce sondage concerne le manque de connaissance des gens. Dans bien des cas, notamment pour les questions de recharge, près de 30 % des gens n’avaient aucune idée. Un autre 25 % estimait qu’un temps de 30 minutes serait logique pour tous les véhicules.

Le sondage mené par la firme n’est pas parfait. Il démontre toutefois que les consommateurs sont mal renseignés et pas encore prêts pour la révolution électrique. D’ailleurs, 66 % des répondants ont mentionné que celle-ci était parfaite pour les amateurs de nouvelles technologies.

Le sondage pourrait aussi servir une autre cause, soit celle des rabais offerts par les manufacturiers.

Bref, on n’a pas fini de parler de la voiture électrique. Mais, justement, il faut qu’on en parle!

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

6 véhicules électriques très attendus en 2019

usr_img/2019-02/f%C3%A9vrier%202019/porsche%20electrique.png

Source(s) image(s):
pixabay

Commentaires