Il y a 20 ans, un constructeur au nom qui nous était jusqu’ici inconnu débarquait en sol canadien. Kia, qui a vu le jour en 1944, s’attaquait à un nouveau marché. À ce moment de l’histoire, la compagnie venait de passer aux mains de l’autre constructeur coréen, Hyundai.

À LIRE AUSSI : KIA SPORTAGE 2020 : MISE À JOUR ET NOUVELLE VARIANTE AU MENU

Les premières années n’ont pas été faciles. Cependant, la progression a été incroyable au fil des deux dernières décennies. Lente au début, elle est devenue constante par la suite. Depuis 10 ans, elle est carrément fulgurante

Revoyons ensemble quelques grandes lignes de l’histoire de Kia au pays.

Les tout premiers modèles de Kia

Lorsque Kia se pointe sur le marché en 2000, elle ne propose qu’une poignée de modèles. Du lot, on retrouve la sous-compacte Rio, qui devient à ce moment une des voitures les plus abordables du marché. Il y a aussi le VUS Sportage qui connaît une belle popularité dès le départ.

Ironiquement, ces deux modèles figurent toujours au catalogue. Ce n’est plus le cas des Magentis et Spectra qui ont suivi, mais celles-ci ont été remplacées par de nouvelles versions, nommément les Optima et Forte. La Sedona est aussi un produit qui a fait ses premiers pas au début des années 2000.

10 ans plus tard

En 2009, la gamme compte neuf modèles, soit les Amanti, Borrego, Magentis, Rio, Rondo, Sedona, Sorento, Spectra et Sportage.

Surtout, on commence à voir une nette progression en matière de qualité. Il ne faut pas se leurrer; les premiers produits n’étaient pas des exemples en matière de construction, ni d’agrément de conduite.

Un peu à l’instar de la progression de Hyundai, qui faisait rire d’elle au cours des années 80, l’entreprise a persévéré. Petit à petit, chaque nouvelle génération de modèle nous apportait un niveau d’évolution intéressant.

L’exemple du Borrego nous vient en tête. Ce modèle avançait un niveau de qualité et de raffinement qu’on ne reconnaissait pas à la marque à ce moment.

Le ton était donné pour la décennie 2010.

Une progression fulgurante en 10 ans

Au cours des 10 dernières années, tout ce qu’on a vu de Kia nous a jetés par terre. Une à une, les nouvelles générations de modèle sont venues en remettre. Une à une, elles nous ont prouvé tout le sérieux de la marque. Aujourd’hui, il n’y a plus de doute, Kia est un joueur majeur de l’industrie.

Quelques exemples ?

La Forte et la Soul, en 2010. La berline Optima, en 2011, de même la Cadenza en 2014 et la Stinger en 2018. Autant d’exemples qui témoignent du chemin incroyable parcouru par le constructeur.

Que réservent les prochaines années ? L’arrivée de nouveaux modèles tout aussi spectaculaires, assurément. Mais aussi, il ne faudrait pas l’oublier, un virage électrique. Celui-ci va nous donner une fois de plus l’étendue du savoir-faire de l’entreprise.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

LES KIA FORTE ET STINGER HONORÉS PAR L'AJAC

Source(s) image(s):
KIA Beaucage

Commentaires