Si vous aussi vous avez la bougeotte et aimez découvrir de nouveaux horizons, vous vous êtes sûrement déjà retrouvé confronté au souci de l’accès à Internet depuis l’étranger. Entre votre forfait 4G qui peut atteindre des tarifs exorbitants lorsque vous êtes loin de chez vous, le WiFi de l’hôtel aussi véloce qu’une tortue sous somnifère, et le réseau ouvert du café internet au coin de la rue, bien pratique, mais qui semble un peu craignos niveau sécurité, rester connecté lorsqu’on voyage peut se révéler être une aventure en soi. Voici donc quelques conseils pour pouvoir continuer à faire baver d’envie vos amis en postant vos selfies à l’autre bout du monde sur vos réseaux sociaux :

 

1. Prenez une carte SIM locale:

On y pense pas souvent, mais pourtant cela devrait être évident. En effet la plupart des pays du monde proposent aujourd’hui des cartes SIM prépayées à des prix très abordables (généralement adaptés au marché) vous permettant d’éviter de vous retrouver à devoir payer des fortunes en hors-forfait pour avoir uploadé une photo de vous sur votre compte Instagram. Pensez cependant à bien vous assurer que votre téléphone soit débloqué pour les opérateurs étrangers avant votre départ, et sinon rendez-vous dans votre boutique de téléphonie qui s’en chargera pour vous.

 

2. Utilisez un VPN pour vous protéger et contourner la censure.

Si vous n’avez pas accès à une carte SIM locale, ou si vous êtes par exemple limité en quantité de données utilisables et que vous êtes obligés d’utiliser un réseau WiFI (comme dans un cybercafé, un bar ou encore à l’aéroport), n’oubliez jamais de vous protéger avec un VPN. Un VPN, ou réseau privé virtuel, est un service en ligne qui permet de crypter l’ensemble des données émises et reçues par votre appareil afin d’empêcher qui que ce soit d’y avoir accès. Et c’est d’autant plus important lorsque vous utilisez un réseau public, puisque n’importe qui peut y être connecté et potentiellement jeter un oeil à vos informations personnelles (compte Facebook, boite mail, codes de carte bleu etc.). Si vous n’utilisez pas de VPN en vous connectant à un réseau WiFI public, ne consultez JAMAIS vos services bancaires ou vos emails, sous risque de vous faire piquer vos identifiants. On vous conseille de passer par un fournisseur VPN proposant un système de chiffrement AES-256 bit, comme ExpressVPN. C’est le système de protection utilisé notamment par l’armée américaine. C’est également très utile lorsque vous êtes dans un pays qui pratique la censure sur Internet, comme l’Iran ou la Chine, pour accéder à votre contenu habituel.

 

3. Privilégiez les réseau protégés

Pour faire suite au point précédent, il est important de savoir qu’un réseau WiFI “ouvert” (c’est à dire accessible sans mot-de-passe) est en vérité une véritable passoire où toutes les informations qui transitent à travers cette connexion sont complètement accessibles par n’importe qui de connecté. Cependant, si vous utilisez un réseau protégé par une clé WPA, vous serez déjà un peu plus en sécurité. D’une manière générale, ne vous connectez jamais à un réseau dont vous ne connaissez pas l’origine.

 

4. Utilisez un Pocket WiFi

Si vous n’avez pas envie de courir les magasins pour acheter une carte SIM chaque fois que vous arrivez dans un nouveau pays ou que vous ayez besoin de connecter votre ordinateur à internet, il peut être intéressant pour vous de considérer l’achat d’un Pocket Wifi. Ce sont des boîtiers connectés en 4G ou en 3G qui fonctionnent comme des routeurs mobiles. Faites cependant attention car certains abonnements sont limités en datas ou alors deviennent très onéreux une fois la limite mensuelle atteinte. Dans l’absolu, si vous voulez le meilleur des deux mondes, achetez tout simplement une carte SIM étrangère, et utilisez le mode partage de connexion de votre téléphone afin d’y connecter votre ordinateur.

 

Et vous, quelles sont vos techniques pour rester connectés sans vous ruiner lorsque vous êtes en voyage ? N’hésitez pas à partager vos meilleures astuces dans les commentaires !

Source(s) image(s):
ExpressVPN

Commentaires