Jeudi dernier, les employés de plusieurs chaînes de restauration rapide, dont McDonald's, étaient en grève aux États-Unis. Par ce geste, ils désirent obtenir de meilleurs salaires.

Actuellement, beaucoup d'entreprises ne leur versent que le salaire minimum de 7,25 $ par heure. Les grévistes jugent ce salaire trop bas et souhaitent qu'on réajuste leur rémunération. En effet, ils voudraient que le taux horaire passe à 15 $ de l'heure, en plus d'avoir le droit de se syndiquer.
 
Il faut dire que beaucoup de ces employés ont une famille à faire vivre. Shaniqua Davis, par exemple, doit s'occuper de son enfant d'un an. Mais avec un salaire hebdomadaire variant entre 71 et 150 $, la femme de 20 ans, qui travaille dans un McDonald's du Bronx, a souvent de la difficulté à joindre les deux bouts.
 
De son côté, Tyeisha Batts est une employée de Burger King. La femme de 27 ans gagne environ 100 $ par semaine. Ses employeurs ne veulent jamais lui donner 30 heures de travail ou plus, car ils seraient forcés de lui fournir une assurance maladie.
 
Mary Kay Henry, présidente internationale de l'Union internationale des employés des services (SEIU), explique que le salaire médian dans ce domaine est d'à peine 9,08 $ de l'heure, ce qui est en deçà du seuil de la pauvreté, et ce, même si l'employé fait 40 heures par semaine. Elle précise que ce secteur a bien changé depuis quelques années. De plus en plus d'adultes y sont embauchés.
 
Rappelons également que, contrairement aux bars et autres restaurants, les employés des chaînes de restauration rapide n'ont pas droit aux pourboires pour augmenter leur salaire. Contrairement au Québec, le salaire minimum américain est moins porté à suivre l'inflation. Dans un éditorial, le New York Times rapportait que le salaire minimum devrait passer à 10 $ de l'heure pour suivre la moyenne des salaires des 50 dernières années.
 
Aux États-Unis, plus de trois millions de personnes travaillent dans les chaînes de restauration rapide. Juste à New York, il y en a 50 000.
 
Source : AFP

Commentaires