Durant mon enfance, je dois avouer que j’ai eu une période Pokémon. Je regardais la série et je collectionnais les cartes à jouer. Depuis ce temps, les choses ont bien changé. De nouveaux Pokémon ont fait leur apparition, ainsi qu’une tonne de produits dérivés. Parmi ceux-ci, il y a les jeux pour les consoles portables de Nintendo qui proposent aux joueurs, surtout aux jeunes, de devenir un apprenti dresseur. Les nouveaux jeux sont Pokémon Version Blanche 2 et Pokémon Version Noire 2 pour Nintendo DS et 3DS. J’ai eu la chance d’y jouer. Voici mes impressions.
 
Un gars ou une fille?
Lorsqu’on commence le jeu (l'un ou l'autre), on nous demande de choisir notre personnage. On a le choix entre un petit garçon ou une petite fille. Une fois notre héros sélectionné, on est projeté dans le monde d’Unys. Comme tous les enfants de notre âge, on rêve de quitter notre petit village où rien ne se passe et de partir à l’aventure. Malheureusement pour nous, cette opportunité n’est offerte qu'aux dresseurs. Après quelques minutes de jeu, la chance nous sourit enfin. Une dame du nom de Bianca, en visite dans notre patelin, nous permet de réaliser notre rêve en nous offrant un Pokémon. On doit, en effet, en choisir un parmi une liste de trois. Et voilà! L’aventure peut commencer!
 
Deux phases bien distinctes
Grosso modo, le jeu se déroule en deux phases. Il y a, tout d’abord, la phase d’exploration, qui fait penser à un jeu de rôle. On se promène dans les villes, les villages et les forêts. C’est là que l’on rencontre des personnages secondaires ou des Pokémon.
 
La deuxième phase est celle des combats. Il y en a plusieurs types. On peut, par exemple, se battre contre d’autres dresseurs ou tenter de capturer de nouveaux Pokémon. C’est d’ailleurs là l’un des points forts de ces titres : amasser le plus de Pokémon possible. Et il faut dire qu’il y en a beaucoup!
 
Mais revenons, si vous le voulez bien, aux combats. Ils se déroulent dans un genre de système de tour par tour. Notre adversaire choisit une attaque (ou un autre pouvoir) et l’exécute. Par la suite, c’est à nous de jouer. Au début, on n’a pas beaucoup de choix; on dispose de seulement une ou deux compétences. Mais à mesure que notre Pokémon monte de niveau, on en débloque de nouvelles. Évidemment, plus on a de compétences et plus les combats deviennent intéressants, car on peut essayer différentes tactiques.
 
Des graphismes toujours pas en 3D
Graphiquement, cette nouvelle version ressemble beaucoup à la précédente. Même si le jeu est compatible pour la 3DS et la 3DS XL, on ne peut pas mettre les graphismes en 3D. Je dois avouer que cet aspect m’a un peu déçu. J’ai bien hâte de voir les Pokémon en trois dimensions!
 
Malgré cette déception, Nintendo n’a pas oublié les possesseurs de 3DS et leur offre quelques outils inédits. Ils peuvent se connecter et acheter RAdar Pokémon dans la boutique Nintendo eShop. Cela permet aux joueurs d'utiliser l'appareil photo intégré et les commandes contrôlées par les mouvements de la Nintendo 3DS pour attraper des Pokémon, qui pourront ensuite être transférés dans le titre.
 
Il y aura aussi l'application Pokédex 3D Pro, laquelle sera en vente au Nintendo eShop dès le 8 novembre, au prix de 14,99 $; elle permettra aux joueurs de voir plus de 640 Pokémon en 3D et offrira des informations importantes. J'ai bien hâte de l'essayer!
 
Mon avis sur le produit
Pour conclure, j’ai été satisfait par Pokémon Version Blanche 2 et Pokémon Version Noire 2. Ils offrent une aventure amusante qui plaira décidément aux plus jeunes et aux fans du Japonais Satoshi Tajiri. On regrette toutefois que le jeu n’affiche pas des graphismes en trois dimensions. Qui sait, peut-être que la prochaine version le fera? On se croise les doigts!
 
Points forts :
- Encore plus de Pokémon à collectionner
- Une aventure amusante à jouer
- Des applications inédites pour les possesseurs de 3DS
 
Points faibles :
- Des graphismes qui ne sont toujours pas en 3DS.
- La musique un peu redondante

 
Merci à Nintendo pour le jeu

Commentaires