Pour mettre fin à cette série, voici le rêve de tout livreur de poulet St-Hubert en été. La Porsche Boxster 2013 a subi quelques modifications qui en font une meilleure voiture... encore.

Les livreurs des restaurants St-Hubert apprécient, par une belle soirée chaude d'été, passer leur quart de travail au volant d'une Porsche Boxster : conduite à ciel ouvert et odeur de graisse de patates frites! N'y aurait-il pas de plus beau cadeau à leur faire que d'acheter un parc de véhicules chez Porsche? Pas pratique pensez-vous? Sachez que ce roadster possède deux coffres, celui à l'avant étant suffisamment profond pour accueillir deux grosses sacoches isolées pour conserver votre poulet rôti au chaud.
 
L'idée a été soumise. En attendant la décision des dirigeants de St-Hubert, observons de plus près cet engin de convoitise. La Porsche Boxster 2013, pour l'instant, n'a guère de rivales. J'affirme « pour l'instant », puisque la nouvelle Alfa Romeo 4C s'en vient chez nous – elle sera assurément moins puissante, mais plus légère. Du reste, si vous la comparez avec les autres roadsters allemands, aucun ne peut rivaliser avec le biplace de Stuttgart. La Audi TT RS? Oubliez ça. La Mercedes-Benz SLK 55 AMG? Non plus. Voici deux raisons : la Boxster est une Porsche, son moteur est monté en position centrale. Malgré nos routes en mauvais état, malgré l'État répressif qui nous afflige de ses lois et règlements ridicules, malgré les camions et tous les conducteurs incultes qui nous empoisonnent la vie sur le chemin, la conduite d'une Boxster est une expérience qu'il ne faut pas banaliser. Son équilibre est parfait, sa direction est aussi précise qu'un rasoir, sa tenue de route tellement prévisible et sûre.
 
Si l'idée vous prenait de la qualifier de petite 911, je vous arrête tout de suite. N'oublions pas que le moteur de la 911 est monté en porte-à-faux, à l'arrière. Dès lors, son comportement diffère considérablement et la dynamique de conduite n'est pas la même du tout. Évidemment, le circuit permet d'apprécier les principes de physique qui distinguent les deux modèles. En attendant, fiez-vous à votre humble serviteur. En ce qui a trait à la mécanique, c'est solide comme le roc : bloc H6 à pistons horizontalement opposés de 3,4 litres produisant 315 chevaux, freins puissants, suspension ferme, boîte mécanique à six rapports précise. J'entends certains affirmer : « seulement 320 chevaux, pour une Porsche? » Oui, et ça suffit amplement. Le comportement de la voiture compte ici, pas la quantité de bitume à faire fondre au coin des rues.
 
En bref :
 
Porsche Boxster S 2013
Moteur : H6 3,4 litres 315 chevaux
Consommation : 9,2 litres aux 100 kilomètres
Prix : environ 85 000 $
 
On aime :
- Équilibre incomparable
- Moteur de course
- Direction lourde et tranchante
- Mécanisme de toit vif comme l'éclair
- Boîte mécanique divine
 
On aime moins :
- Son prix
 
Le verdict : Si vous disposez du budget nécessaire, payez-vous donc une Porsche!

Commentaires