« Batman Arkham City » est sorti sur console l'année dernière et avait été très bien reçu par la critique. Pour le lancement de la nouvelle console Wii U, Warner a eu l'idée de sortir une nouvelle édition de son titre phare, prenant en charge spécifiquement les caractéristiques du Gamepad : « Batman Arkham City: Armored Edition ». Le justicier masqué est-il plus puissant lorsqu'on le contrôle avec deux écrans? C'est ce que vous saurez en lisant cette critique!

Bienvenue en enfer

Qu'est-ce qu'Arkham City? C'est en fait une ville créée spécialement pour tous les criminels de la belle cité de Gotham. Ils peuvent y vivre en quasi-liberté à la condition de ne pas tenter de s'échapper. Vous commencez l'histoire non pas dans la peau de Batman, mais dans celle de son alter ego, Bruce Wayne, qui fait un discours à proximité de la ville. Il n'a pas le temps de le terminer puisque des hommes de Tyger, un groupe de mercenaires engagés pour surveiller Arkham City, l'attrapent et l'emmènent dans l'antre de la bête.
 
Le joueur découvre alors que le psychiatre Hugo Strange est responsable de la ville. Pire encore, il sait que vous êtes Batman. Heureusement, vous réussissez à prendre la fuite. Arkham est maintenant le terrain de jeu du Chevalier noir.

En plus de tenir le rôle de ce super-héros, vous aurez la chance de griffer quelques vilains en interprétant Catwoman. Autant le dire tout de suite, j'ai adoré jouer avec elle. Ça apporte de la fraîcheur dans ce jeu. Son système de combat est différent de celui de Batman, tout en demeurant similaire. Par exemple, elle se bat avec un fouet, son arme de prédilection. C'est d'ailleurs cet équipement qui lui permet de monter sur les toits.

Des gadgets amusants à utiliser

Mais revenons, si vous le voulez bien, à notre cher Batounet (comme l'appelle gentiment le Joker). Il commence l'aventure avec plusieurs gadgets issus du premier chapitre, comme la batgriffe ou la batarang. Durant l'aventure, il sera possible d'en débloquer d'autres. Tous ces accessoires ont leur raison d'être. Ils sont très bien exploités dans le jeu et sont surtout amusants à utiliser. La ville d'Arkham est un environnement ouvert, très plaisant à explorer. Cette ville est plus grande que l'asile d'Arkham Asylum. On peut aller presque n'importe où, comme sur les toits, dans la rue et même, sous la ville. Bref, cela rappelle un peu Assassin's Creed, mais en beaucoup plus sombre.

Bien sûr, on n'est pas laissé à soi-même. Pour progresser, on doit accomplir les missions principales, qui sont indiquées sur la carte. Il y a également plusieurs missions secondaires qui ont le mérite d'être diversifiées et intéressantes.
 
Graphiquement, Batman Arkham City est une petite perle. Les environnements sombres sont très bien réalisés. Par contre, ce qui est le plus impressionnant est la modélisation des personnages, surtout les méchants comme le Joker et le Pingouin. Sachez d'ailleurs que la plupart des pires ennemis de Batman sont encore une fois au rendez-vous.
 
Aussi, la bande sonore colle très bien à cet univers sombre. Elle me rappelle un peu les derniers films du Chevalier noir. Le doublage français, quant à lui, est de très bonne qualité. Plusieurs éléments présents dans le premier volet sont de retour. Par exemple, chaque personnage important bénéficie de sa biographie dans le menu des options. Aussi, il est possible d'activer le mode investigation pour analyser son environnement. N'oublions pas, tout de même, que la chauve-souris est le meilleur détective de Gotham!
 
Je termine par ce qui fait tout le charme de la série : le système de combat. Il est, encore une fois, très intuitif. On se déplace d'un ennemi à l'autre très facilement. Il n'y a pas de saccades comme dans plusieurs autres titres du même genre. Tout est très fluide et surtout, très amusant. Même s'il y a plusieurs vilains à battre, vous ne serez jamais débordé.
 
Les nouveautés de la Wii U

La version pour Wii U inclut plusieurs améliorations appréciables. On y retrouve, premièrement, tous les DCL du titre. L'un des plus importants est sans doute celui consacré à Harley Quinn. Dans ces nouvelles missions, on a la chance d'y incarner Robin, le fidèle acolyte de la chauve-souris. On retrouve grosso modo le même système de combat qu'avec les autres personnages jouables. Cependant, notre nouvel héros se bat avec un bâton.
 
Grâce au GamePad, on peut accéder instantanément à la carte du jeu ou au sonar pour repérer les ennemis dans les environs. On peut y lire les biographies des personnages et choisir ses gadgets. Ces derniers peuvent même être contrôlés par la tablette de Nintendo. La plupart ont été bien intégrés et permettent d'avoir une autre vision du titre de Warner.
 
Puisque le GamePad est muni de haut-parleurs, on peut entendre les conversations que les méchants ont entre eux. Elles sont toujours aussi loufoques. Ne faites pas la même erreur que moi : n'oubliez pas de monter le volume, sinon vous n'entendrez rien!
 
Batman peut aussi se vanter d'avoir un autre ajout : le mode B.A.T. Ce mode est très simple à utiliser. Grâce à sa nouvelle armure, le Chevalier noir peut emmagasiner la puissance. Une fois que la jauge est pleine, il peut l'activer pour devenir, l'espace de quelques secondes, vraiment puissant.
 
Évidemment, certains pourraient se plaindre de ce mode qui rend les combats plus faciles. C'est vrai dans l'ensemble, mais c'est quand même très amusant à utiliser. De toute façon, j'ai trouvé que l'intelligence artificielle des ennemis avait été revue à la hausse depuis la sortie de Batman: Arkham City sur Xbox 360 et PS3. Faites attention!
 
Verdict
Avec Batman Arkham City: Armored Edition, la Wii U peut se vanter d'avoir un jeu mature, de bonne qualité et qui va plaire à un public qui n'aime pas forcément les aventures de Mario. Le titre pour la Wii U comporte tout ce qui a fait le succès de Arkham City l'année dernière. On y retrouve cependant plusieurs améliorations notables compte tenu du GamePad. Ceux qui ont déjà joué à Arkham City sur les consoles de Microsoft et Sony auront autant de plaisir, sinon plus, avec cette nouvelle mouture.  
 
Points forts :
- Toujours aussi amusant
- Des missions supplémentaires grâce au DCL
- Toujours aussi joli visuellement
- Possibilité de jouer uniquement sur le GamePad
- Prend bien en charge le GamePad…
 
Points faibles :
- ... mais on aurait pu aller plus loin.
- Quelques ralentissements
- L'utilisation du GamePad peut être déstabilisante au début.
- Les nouvelles armures ne feront pas l'unanimité.

Commentaires