Les coups de chaleur, ou insolations, constituent de réels dangers durant la période estivale. Ils surviennent lorsque l'organisme n'est pas capable de bien contrôler sa température. Il est important de comprendre ce phénomène, puisqu'il peut amener plusieurs symptômes graves, dont la mort.

La cause est principalement le travail ou l'activité physique dans un environnement de chaleur intense. Les personnes atteintes n'ont généralement pas bu assez d'eau. L'organisme a besoin d'eau pour se rafraîchir et maintenir les fonctions vitales. Lorsque l'organisme cesse de transpirer afin de garder le peu d'eau qui lui reste pour ses fonctions, la température interne du corps grimpe et les cellules commencent à mourir.

Les périodes à risque sont surtout les périodes de chaleurs accablantes : 30 ⁰C et plus ou 40 ⁰C avec l'indice humidex. Les personnes âgées et les jeunes enfants sont les plus à risque, mais personne n'est à l'abri. Il existe d'autres facteurs de risque comme l'alcool, l'obésité et les médicaments.

Les symptômes comprennent les crampes musculaires, les maux de tête, un pouls et une respiration rapides, la confusion et la perte de connaissance. Le signal d'alarme est lorsque l'organisme arrête de transpirer. Le décès survient lorsque le cœur arrête de fonctionner (insuffisance circulatoire).

Il existe plusieurs mesures préventives. La mesure la plus importante et efficace est bien sûr l'hydratation. Même si l'alcool, les boissons sucrées et le café sont constitués de beaucoup d'eau, ils sont à éviter puisqu'ils déshydratent. Des repas légers et des endroits climatisés font aussi partie de la prévention. À la maison, il s'agit de fermer les rideaux et les fenêtres le jour, puis d'ouvrir les fenêtres le soir. À l'extérieur, on doit éviter de sortir de 11 à 15 h, porter des vêtements légers et ne pas rester dans un véhicule immobilisé.

Lorsqu'on n'a pas le choix et qu'on travaille physiquement ou qu'on effectue une activité physique soutenue à l'extérieur, l'eau doit contenir plus de minéraux. Au lieu de consommer des boissons sucrées comme le Gatorade, il est facile d'en faire une maison. Pour 2 l de boisson, versez 1 l de jus sans sucres ajoutés au goût, 3 ml de sel et le reste en eau. Par contre, pour éviter les crampes à l'estomac, on ne doit pas la boire glacée, mais fraîche.

Références : 
- http://sante.canoe.ca/condition_info_details.asp?disease_id=68
http://extranet.santemonteregie.qc.ca/depot/document/3109/Chal_acc_PERSONNEL_SANTE.pdf
- Ledoux, Lacombe, St-Martin. « Nutrition, sport et performance », Géo Plein Air, 2006

Commentaires