Le X3 est l'un des ténors du segment des véhicules utilitaires de luxe. Sa conduite, sa qualité de construction et l'image prestigieuse qui s'en dégage en font un favori des consommateurs depuis des années.

Le créneau des véhicules utilitaires de luxe est en pleine santé, tant au Québec qu'au Canada. Il suffit de regarder du côté des chiffres de vente des ténors du segment pour s'en convaincre. Le Mercedes-Benz GLK n'a jamais été aussi populaire et la version diesel annoncée récemment ne fera que faire croître l'engouement envers lui. Le nouvel Evoque de Land Rover fait un malheur et Audi peine à répondre à la demande pour son Q5.
 
Et c'est sans compter sur Acura qui vient de renouveler son RDX cependant qu'Infiniti continue d'écouler, bon an mal an, sa part de EX35.
 
Où se situe le X3 là-dedans?
 
Sur le premier trio 
Ce premier trio, vous le devinerez peut-être, nous vient d'Allemagne. Sans rien enlever aux autres produits mentionnés, la qualité et l'agrément de conduite se retrouvent aux enseignes Mercedes-Benz, Audi et BMW.
 
Pour le reste, ça va dépendre de vos goûts personnels. La conduite des trois vedettes que sont le GLK, le Q5 et le X3 se veut rassurante et intéressante.
 
Quant à notre principal intéressé, deux versions sont avancées par son constructeur. La première, la xDrive28i, met à profit un moteur à 4 cylindres de 2 litres turbo qui livre une puissance de 241 chevaux et 258 livres-pieds de couple. Cette mécanique, c'est simple, j'en suis amoureux. J'en avais fait l'essai une première fois lors du lancement du X1 et j'ai depuis eu l'occasion d'en profiter à bord d'un modèle de Série 3, de Série 5 et plus récemment du X3. C'est simple, jamais on n'a l'impression qu'un moteur comptant seulement 4 cylindres se trouve sous le capot. La souplesse avec laquelle œuvre la petite mécanique est tout simplement renversante.
 
En prime, imaginez, elle permet de faire passer le X3 de 0 à 100 km/h en seulement 7 secondes. En 2008, à bord du même véhicule, il fallait compter 0,3 seconde de plus pour atteindre la même vitesse avec un moteur à 6 cylindres de 3 litres et 260 chevaux.
 
Autrement, une version à moteur à 6 cylindres de 3 litres turbo est aussi offerte, soit la xDrive35i. Ses performances sont plus intéressantes, il va sans dire. Mais, en vérité, la version de base en offre plus que ce que le client demande.
 
À bord, le niveau de confort est nickel et la conduite du X3 s'apparente vraiment à celle d'une voiture. Dans la neige, on a l'impression de piloter un char d'assaut; rien ne semble le perturber. En prime, avec le moteur à 4 cylindres, la consommation d'essence se veut plus que raisonnable. Ma semaine d'essai s'est soldée avec une moyenne d'un peu plus de 8 litres aux 100 kilomètres.
 
Conclusion 
En faisant l'achat d'un X3, vous ne faites pas fausse route, mais, à défaut d'être achalant avec cela, vous devez savoir que vous ne mettez pas la main sur le produit le plus faible sur le marché. Les Allemands savent accoucher de bibittes impressionnantes, mais on dirait qu'ils ont de la difficulté à s'en départir; ils aiment que ces dernières retournent au garage souvent.
 
Je louerais avant d'acheter.
 
En bref :
Moteur : 4 cylindres de 2 litres turbo
Consommation enregistrée : 8,3 litres aux 100 km 
Échelle de prix : 41 900 à 46 900 $
 
On aime : 
-       Conduite rassurante
-       Moteur quatre-cylindres incroyable
-       Consommation intéressante
-       L'impression de conduire une voiture
 
On aime moins : 
-       La réputation de fiabilité
-       Options onéreuses

Commentaires