BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Après le succès qu'a connu « Monstres, Inc. », en 2001, les artisans du film d'animation ont rapidement voulu sortir une suite. Malheureusement, à cause d'événements fâcheux, le projet a pris beaucoup de retard. C'est seulement en 2011 que Pixar Animation Studios a officiellement annoncé la sortie de « L'université des monstres » (version française de « Monsters University ») pour le 21 juin 2013. L'attente a été longue, mais en valait-elle la peine ?

Tout pour un A
 
Comme c'est la mode de ce temps-ci au cinéma, L'université des monstres se déroule avant les événements relatés dans le premier épisode.  On retrouve, en effet, nos deux complices, Mike Wazowski (Billy Crystal) et James P. Sullivan (John Goodman).
 
Ils sont loin d'être les monstres « effrayants » du premier film. En fait, les deux viennent d'entrer à l'Université des monstres. Comme bien des étudiants avant eux, ils rêvent de faire partie des plus grands « effaroucheurs » de Monstropolis.
 
Sullivan n'a pas besoin de faire grand-chose pour faire peur. Il provient d'une famille dont la réputation n'est plus à faire. Cependant, tout ce prestige lui est monté à la tête. Il est un monstre vaniteux, ce qui n'est pas sans déplaire à Wazowski, un monstre qui a toujours la tête dans les livres.
 
Les deux étudiants ne s'aiment vraiment pas. Ils sont tout le contraire l'un de l'autre. Pourtant, ils vont  être appelés à devoir travailler main dans la main et avec l'aide d'un petit groupe de monstres mésadaptés pour éviter l'expulsion.
 
Coloré, mais joli
 
L'aspect visuel est splendide. Les monstres sont toujours traités avec une grande originalité et un souci de la perfection incroyable. Bien sûr, il y a les deux personnages principaux qui sont superbes, mais ce n'est là que la pointe de l'iceberg. Durant leur périple, ils vont croiser des dizaines de monstres au design très réussi. Certains se rapprochent même de la caricature.
 
Une grande partie du récit se déroule sur le campus. Ce dernier est, à l'instar des personnages du film, très réussi visuellement. Il a été calqué sur les campus des grands établissements américains. Pixar a toutefois changé quelques éléments pour le rendre plus « monstrueux. » Les statues de grands philosophes ont, par exemple, été remplacées par celles de « grands » monstres.
 
À première vue, un film qui se passe toujours au même endroit pourrait lasser. Heureusement, l'université est gigantesque et peu de scènes se déroulent au même endroit. Comme dans tout bon film prenant place dans le monde universitaire, nos monstres favoris vont visiter leur salle de cours, leur dortoir et la bibliothèque. Et comme si ce n'était pas assez, ils vont faire quelques sorties à l'extérieur de leur école.

<  
Un peu moins drôle que la moyenne
 
Comme la plupart des films d'animation, l'humour est au rendez-vous. Les séquences drôles sont, il me semble, un peu moins nombreuses que d'autres productions comme Les Croods. Beaucoup de blagues feront davantage rire les enfants, mais les concepteurs ont eu la brillante idée d'inclure quelques gags destinés spécifiquement aux adultes.
 
Sous son aspect léger et humoristique, le film tente d'inculquer de belles valeurs aux plus jeunes. Certaines sont plus évidentes, comme le travail d'équipe et la persévérance, et d'autres un peu moins, comme le jugement (ne pas juger quelqu'un par son apparence) et l'honnêteté. À ce titre, la production de Disney est moins lourde que Épique et plaira à la majorité des enfants.
 
Le scénario est quand même assez classique, sans pour autant être ennuyeux. Il est vrai qu'il emprunte plusieurs éléments issus des longs métrages se déroulant dans le monde scolaire, mais il est également capable de faire preuve d'originalité à plusieurs endroits. Il contient aussi quelques scènes d'action que l'on prend plaisir à regarder.

La plupart des personnages, même s'ils sont relativement nombreux, réussissent à tirer leur épingle du jeu. Chacun possède sa propre personnalité qui va bien avec son look. Le doublage de la version originale est aussi bien réalisé. 
 
Verdict
 
Coloré, amusant et comique, L'université des monstres est un bon film d'animation, comme on pouvait s'y attendre de Pixar. Mieux réussi que Rebelle, il saura charmer les plus jeunes cinéphiles, sans oublier au passage leurs parents.
 
Cote : 4 étoiles sur 5.

Ne manquez rien des derniers articles de notre rédacteur en chef adjoint! Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph

Commentaires