BORNES ÉLECTRIQUES

Depuis toujours, quiconque s’achetait un bon vieux pick-up optait pour une version à moteur V8. Les constructeurs offraient bien des versions à moteur V6, souvent moins chères, mais bien franchement, peu de ces dernières étaient choisies par les vrais amateurs de camionnettes. La raison principale : manque de puissance du moteur V6.
 
Après tout, lorsqu’on achète un camion, c’est parce qu’on a l’intention de le faire travailler un peu, non? Et si ledit camion est là pour abattre de la dure besogne, quoi de mieux qu’un puissant moteur V8 sous le capot pour lui permettre de le faire sans effort.
 
Tout ça, c’était vrai. Je dis bien, c’était, car Ford est en train de changer la donne. Le constructeur américain ne propose pas une, mais deux de ses camionnettes avec des moteurs V6.
 
En juin dernier, sur affairesdegars.com, je vous faisais part de mon expérience au volant d’une version à moteur V6 EcoBoost.
Voici le lien : 
http://www.affairesdegars.com/fr/m.php?m=blogs&blgent=82427050
 
Il y a deux semaines, j’ai voulu en avoir le cœur net. J’ai mis à l’essai l’autre version équipée d’un moteur V6. Ça tombait bien, je devais aller me cueillir une corde de bois. J’allais pouvoir mettre le camion à l’épreuve, du moins un peu.
 
Les moteurs V6 d’aujourd’hui 
Il y a 10 ans, le moteur V6 que Ford proposait pour son F-150 était de 4,2 litres. Sa puissance était de 202 chevaux et 250 livres-pieds de couple. Le moteur V6 sous le capot du F-150 que j’avais à l’essai est de 3,7 litres; il développe 302 chevaux et 278 livres-pieds de couple.
 
On n’a plus les V6 qu’on avait. Seul bémol : le son du V6 qui est plus strident qu’intéressant. Rien n’égale le son d’un V8.
 
Résultats probants 
Mais, en bout de piste, ce qui compte, c’est de savoir si le camion est capable de faire le travail. À ce niveau, tout est beau. Comme vous pouvez le constater sur les photos, mon F-150 était bien chargé. C’est à peine si j’ai senti le moteur se plaindre. J’ai effectué une bonne randonnée et, franchement, je n’ai pas senti le camion handicapé outre mesure.
 
Ça m’a rappelé un certain Dodge Ram 1996 dont j’ai été propriétaire. Ce dernier était équipé d’un V8 de 5,2 litres et… 225 chevaux!
 
Un moteur gourmand 
Ce qui m’a chicoté, toutefois, c’est la consommation d’essence. Avec une moyenne d’environ 14,5 litres aux 100 kilomètres, je n’ai pas trouvé mon compte à la pompe. L’essai de la version équipée du moteur EcoBoost s’était soldé par une moyenne de consommation de 12,5 litres aux 100 kilomètres.
 
La différence de consommation entre les versions équipées du moteur V6 de 3,7 litres et celles munies du moteur V8 de 5 litres ne m’apparaît pas assez importante pour justifier l’achat d’une version à moteur V6... surtout qu’on peut choisir le moteur V8 de 5 litres en option pour la modique somme de 1000 $.
 
Le V8 de 5 litres produit 360 chevaux et 380 livres-pieds de couple.
 
Conclusion 
Ce que j’ai retenu de ma petite expérience, c’est que le moteur V6 est très compétent.
 
Cependant, pour 1000 $ de plus, on profite de la puissance et de la souplesse du V8 de 5 litres.
 
Pourquoi s’en priver?
 
Je ne suis pas convaincu qu’à long terme, on est gagnant avec le V6 sur le seul plan de l’économie d’essence. Un moteur V6 qui est sollicité est capable de boire au rythme d’un moteur V10.
 
À bon entendeur…

Commentaires