Phil Mickelson commence sa saison de belle façon en remportant le Waste Management Open! Voici un résumé de ce tournoi ainsi que ce qui s'en vient cette semaine au golf.

Les coups roulés sont probablement les plus énervants, les plus stressants. Le golfeur moyen claque des genoux quand il frappe pour un oiselet à cinq pieds, puis passe très près de perdre connaissance s'il réussit à atteindre une normale 5 en deux et à « putter » pour l'aigle. Les pros, eux, accumulent les oiselets, les aigles, les roulés magnifiques, peu importe la distance, le terrain et le vert sur lequel ils se trouvent. Mais n'allez pas croire que c'est « facile » pour eux. Oui, ils exécutent ces coups avec plus de facilité que nous, mais ces roulés valent beaucoup de sous. À certaines occasions, en fin de tournoi, un coup roulé peut facilement valoir 20 000 ou 30 000 $.

Jeudi dernier, le légendaire Phil Mickelson, sur le vert du 9e au Waste Management Open, terminait sa ronde qui avait commencé sur le 10e. Phil, à 25 pi du trou, effectuait ce roulé pour beaucoup plus que de l'argent. Phil « puttait » pour fracasser le 60 et jouer ce fameux 59 auquel tous les golfeurs professionnels rêvent : 59, -12 sur le TPC Scottsdale et -13 sur une normale 72. Une marque quasi inatteignable pour la majorité des golfeurs, même les pros! 

Dans l'histoire du golf, plusieurs golfeurs ont joué 60, 61, 62, plusieurs fois. Mais rares sont ceux qui peuvent raconter à leur famille à Noël qu'ils ont déjà joué 59. Al Geiberger en 1977, Chip Beck en 1991, David Duval en 1999, Paul Goydos en 2010, Stuart Appleby en 2010. Certains amateurs revendiquent des scores très bas, comme 55, mais selon le site http://golf.about.com/od/faqs/f/lowestscore.htm, ces records ne sont pas homologués.

Toujours est-il que Mickelson y était, à 25 pi de cette marque magique du 59. La foule a retenu son souffle, espérant de tout son cœur que le célèbre gaucher trouve le fond de la coupe. Quel moment de golf c'était! La ligne était parfaite, ça y était... Mais non, les dieux du golf ont décidé de faire patienter Mickelson encore un peu. Regardez la vidéo ci-dessus pour revivre ce grand moment. Gageons que ce 60 a fait mal.

Consolation, par contre, puisque Mickelson a gagné le tournoi, à -28, cumulatif de 256, égalant ainsi le record précédemment établi en 2001 par Marc Calcavecchia! Pour voir l'entrevue suivant sa victoire : http://bit.ly/UtJUzh
Et on ne se fera pas de cachettes, record ou pas, un petit chèque de 1 116 000 $, ça fait toujours du bien! 

_______________________

Cette semaine, la PGA se déplace du côté de la Californie, sur le légendaire terrain Pebble Beach, pour le AT&T Pebble Beach Pro Am! Le gagnant de l'an dernier : Phil Mickelson, qui d'autre! On dirait que le début du mois de février va vraiment bien pour le gaucher! Un tournoi que Mickelson a remporté quatre fois, et il détient également le record pour les gains monétaires de cet évènement. 

Qui pourrait bien lui chauffer les fesses? Le même que la semaine dernière, Brandt Snedeker, et selon les spécialistes du Power Ranking de la PGA, le gigantesque Dustin Johnson, qui a déjà gagné deux fois sur les allées de Pebble Beach. Chose certaine, ce sera un tournoi enlevant que vous pourrez suivre via Golf Channel ou encore sur les webcams (très intéressant) de l'évènement : http://www.pebblebeach.com/golf/pebble-beach-golf-links/live-golf-cams/hole1

Pebble Beach, je l'avoue, c'est un de mes rêves. Ça doit être le rêve de plusieurs golfeurs, d'ailleurs! 

Bon tournoi! 
                                                                                                                        










Commentaires