Si vous rêvez de conduire un roadster de prestige, la Mercedes-Benz SL550 est la candidate parfaite pour vous. À condition de disposer du budget nécessaire...

Tout le monde ou presque rêve de conduire un roadster. La chaude soirée d'été est le théâtre idéal pour une randonnée au grand air à bord d'une voiture prestigieuse, confortable, fougueuse et désirable. Peu de gens ont eu la chance de faire l'essai d'un pareil bolide, principalement parce qu'elle est hors de prix. De fait, elle est réservée aux millionnaires et indépendants de fortune qui se laissent tenter par un biplace allemand de grand luxe qui promet des moments d'extase au volant. Sa conduite ne déçoit pas, croyez-moi. Je me dois quand même de préciser que la SL550 n'est pas une voiture de sport. Elle est puissante, agréable et stable à souhait, mais on ne l'emmène pas en piste pour battre son record au tour. Pour cela, vaut mieux considérer l'achat d'une Porsche 911.
 
La Mercedes-Benz SL550 contentera le conducteur en quête de confort, de douceur de roulement, de tenue de route et de prestige. Parce que, il faut l'avouer, ce roadster est empreint de noblesse. Malgré le fait qu'elle présente une silhouette agressive, voire sportive, son comportement routier confirme qu'elle est issue d'une catégorie à part, celle du roadster de type aristocratique de grand luxe. Pour dénicher sa plus proche rivale, il faut aller chez BMW. En effet, la Série 6 décapotable vous fera vivre des sensations semblables à tarifs équivalents, mais nous préférons, et de loin, la SL de Mercedes-Benz. Son toit rigide à déploiement rapide lui confère une allure plus sensuelle. En mode coupé (un net avantage pour une voiture de cette catégorie), l'insonorisation est presque parfaite, le silence et la douceur de roulement règnent. Vous profitez, aussi, d'un moteur plus doux et plus onctueux.
 
Le client extrémiste jettera certainement un œil à la livrée AMG de la SL. Entre vous et moi, avec 429 chevaux sous le capot, vous en avez amplement pour nos routes. On ne peut toutefois empêcher un cœur d'aimer et l'ambition de faire suer son voisin. Du reste, la SL550 offre de la puissance (amplement de puissance pour s'amuser et dépasser fougueusement sur l'autoroute). Notons que ce biplace est un routier incomparable, celui dont vous ne vous lasserez jamais, même après de longs trajets, beau temps mauvais temps. À 130 000$ pièce, vous avez besoin d'un compte en banque bien garni. Dans l'affirmative, une visite chez le concessionnaire s'impose.
 
 
On aime :
- Solidité
- Qualité de fabrication
- Confort
- Moteur sublime
 
On aime moins :
- Prix
- Options coûteuses
- Utilisation hivernale problématique
 
 
En bref :
Mercedes-Benz SL550 2013
 
Moteur : V8 4,7 litres suralimentés de 429 chevaux
Consommation : 10,2 litres aux 100 kilomètres
Prix : 130 000 $ (estimation)
 
Le verdict : Cette SL se retrouve sur la liste du millionnaire qui apprécie la conduite à ciel ouvert. 

Commentaires