Pour certains, juste d'entendre les mots « Facebook » et « réseaux sociaux » leur donne de l’urticaire ou encore, cela déclenche une réaction allergique insoutenable.

Il n’y a rien d’obligatoire à être sur les réseaux sociaux. Rien ni personne ne vous y oblige. « Je dirais même plus » pour citer une phrase très célèbre (celle des frères jumeaux dans Tintin), n’y allez pas. Vous êtes mort et votre vie ne sera plus jamais la même.

Tout le monde saura tout sur vous. Vos enfants se feront enlever et une rançon sera demandée. Votre famille sera sur écoute, car vous tenez des propos antidémocratiques.

Bien, voyons!

Ce ne sont pas les réseaux le problème, c’est vous et ce que vous en faites. C’est comme dans la vie, si vous êtes discret, vous serez discret.

Vous êtes un con ou une grande gueule? Eh bien, votre réseau sera à votre image.
C’est vous qui donnez les informations que vous voulez bien rendre disponibles. Il y a des mesures de sécurité, comme dans Facebook.

Par exemple, moi, j’ai quatre niveaux de diffusion : travail, amis, famille et réseau professionnel. Les gens qui sont acceptés dans mon réseau sont classés par catégories et je ne divulgue que ce que je veux qui soit divulgué. C’est assez simple, il faut y mettre un peu de temps ou demander à des amis de nous aider.

Autre exemple : J’ai trouvé des blogueurs pour affairesdegars.com grâce à Facebook et j'en ai refusé certains à cause de leurs attitudes et comportements (niveau de langage, « bitchage », etc.). C’est votre image et avant de publier, réfléchissez un peu.

Note : Nous ferons des capsules dans affairesdegars.com afin de vous aider à bien configurer vos réseaux.

Bon, vous avez moins peur? Il n’y a rien de dangereux.

Prenez le temps de vous familiariser, mais vous devez le faire. Certains préfèrent twitter en raison des 140 caractères au maximum. Ça fait peut-être plus gars, mais Facebook présente de grands avantages : la photo et la force du réseau. Pour débuter, je vous suggère Facebook et vous verrez par la suite.

Si des enfants peuvent le faire, eh bien vous le pouvez aussi. J'en suis un bon exemple.
Go!

P.-S. : AFFAIRESDEGARS.COM, c'est bien plus gars!
Have fun et à suivre pour les entrepreneurs et gens d'affaires

Commentaires