Vendredi, j’ai appris une triste nouvelle à propos d’un gars… un homme, un passionné, un homme différent.

Normand a pris une décision fatale. Fatale pour lui et nous laissant tous perplexes. Pourquoi? La souffrance était-elle trop lourde? Recommencer te semblait-il un sommet inatteignable, l’idée de refaire ta vie et de recommencer à séduire à nouveau te faisait-elle trop souffrir??

Ostie que j’ai mal! Ça me fait chier. Je et nous n’avons rien vu. Dernièrement, j’avais remarqué que Normand avait supprimé plusieurs de ses articles sur son blogue dans Affaires de gars. Je lui avais écrit, mais aucune réponse. Que se passe-t-il Normand? Sans réponse et pris dans le tourbillon du travail, je n’ai rien fait. Nous n’avons rien vu et pourtant, la marche de Normand s’est terminée et il a pris son dernier souffle!

Je travaille actuellement sur une chronique vidéo à propos de la prévention du suicide avec David Goudreault; elle sera en ligne bientôt. J’ai créé Affaires de gars pour aider les gars. C’est ma mission et celle d’Affaires de gars. Sauf que j’ai manqué! Ostie! Je suis désolé Normand!!

Mettre fin n’est pas une solution, les gars. Nous devons apprendre à communiquer nos souffrances et nos besoins. Il existe des organismes pour nous aider et nous écouter. Notre société doit offrir davantage de soutien aux hommes. Je présenterai prochainement une chronique contenant des statistiques alarmantes à ce sujet. Tant de travail à faire. Savoir écouter et être vigilant. Comprendre la détresse d’un gars. La souffrance!

Ton empreinte est impressionnante Normand. Ta joie de vivre et ton humour étaient contagieux. Ta simplicité dans tout nous ébranlait. Simple, joyeux et déterminé.

Bon voyage mon gars!

Ne voulant vous laisser sur un fond de tristesse et de lourdeur, je vous invite à visionner une vidéo très riche. Un record mondial en apnée nous plonge, sans faire de jeu de mots, dans une toute autre dimension. À l’opposé, la poésie des mers. La détermination, les efforts, le courage, des mots qui représentent également bien Normand.

C’est un poème visuel de plongée en apnée réalisée par William Trubridge. Cette plongée de 100 mètres, soit l’équivalent d’un terrain de football, constitue le record du monde. Avec un seul souffle d’air, sans palmes ni poids, William est descendu à 101 mètres dans les eaux du Blue Hole doyen, dans les Bahamas, le plus profond trou bleu au monde. 

Ce court métrage documentaire nous amène ailleurs. Si vous connaissez le film magnifique de Luc Besson, Le Grand Bleu, l’un de mes films fétiches, vous comprendrez mon émotion et celle de William Trubridge. Le souffle d’un passionné!!!!!!!!!!!!!!!

Normand, je t’embrasse et bon voyage.

Je vous invite à laisser des messages à Normand sur son blogue dans Affaires de gars :
http://www.affairesdegars.com/communaute/affaires/finances/normand-sauvageau/concept-sante-epargne.htm

Commentaires