BORNES ÉLECTRIQUES

Lorsque l'on sort dans un bar ou un rave, il faut prendre certaines précautions avec son verre, surtout si on est une femme. Qui n'a jamais entendu parler d'histoires d'horreur mettant en scène d'affreux prédateurs qui utiliseraient la drogue du viol pour abuser de leur victime ? Le problème c'est qu'elle est souvent difficile à détecter. Conscient de cette question, un inventeur travaille sur un produit spécial visant à stopper cette pratique répugnante.

Après avoir lui-même « expérimenté » bien malgré lui la drogue du viol dans un bar, Mike Abramson a eu l'idée de créer, avec l'aide de son entreprise DrinkSavvy, un verre qui pourrait détecter la présence de drogue. Il faut dire que la plupart des substances utilisées par les prédateurs sont incolores et inodores.
 
Le verre ressemble à tous les autres verres que l'on trouve dans les débits de boisson et autres endroits publics. Par contre, il change de couleur lorsqu'il détecte l'une des substances utilisées comme drogue du viol comme le flunitrazépam ou la kétamine.
 
Son projet a amassé déjà plus de 50 000 dollars sur la plateforme IndiGoGo. Le prototype devrait arriver le mois prochain et la commercialisation est prévue pour l'année prochaine.
 
Source : inhabitat.

Commentaires