Chialer au hockey est un sport national... Avec Gomez qui est retourné se coucher, contre qui allons-nous gueuler quand le puck ne roulera pas pour la sainte Flanelle?

Qui aime bien châtie bien. Les fans du Canadien appliquent souvent à la lettre ce vieil adage. Ainsi, au cours des cent ans d'existence du Saint Club, ils ont pu avoir la tête de nombreuses personnalités, notamment Newsy Lalonde version coach, le gardien Bill Durnan qui avait pourtant remporté six trophées Vézina en sept saisons et Patrice Brisebois. Même Maurice «Rocket» Richard, LE modèle à suivre en matière de CH, a reçu sa part de huées. Tout récemment, ils ont réussi à faire sauter les patins de Scott Gomez, notre nouveau phoque en Alaska qui va s'ennuyer en maudit à faire tourner des rondelles sur son nez en attendant de pouvoir recommencer à jouer, rachetage de contrat oblige.

Bon, une chose de réglée. Or, on se retrouve sans tête de turc pour nous défouler. Ne me dîtes pas qu'on va raconter des choses positives à la ligne ouverte de Bonsoir les sportifs! Oh que non...

Voici pour vous cinq prospects à surveiller pour entretenir notre côté chialeux. Notez que la bière à 10 $ et le forfait deux hot-dogs avec un chips et une liqueur à 20 $ taxes en sus ne font pas partie du lot parce que ce ne sont pas des joueurs et, bien qu'ils sustentent le 7e homme sur la patinoire (c'est à dire vous, cher fan)

PK Subban
Nombreux sont ceux qui prétendent que PK est un défenseur robuste avec beaucoup de caractère. On le croit sincère lorsqu'il veut bien faire pour l'équipe, mais on retient davantage son manque de maturité dans le vestiaire et sa prétention d'être plus gros que le CH. Qui plus est, il n'a pas encore signé de contrat... Si le Canadien est prêt à jouer à «show me the money» avec PK, le défenseur a intérêt de trrrrrès bien performer sur la glace. Surtout lors d'une saison écourtée comme celle-là!

Michel Therrien
À Montréal, la durée de vie d'un entraîneur est de deux ans. C'est terminé les mandats de 15 ans de Toe Blake et de huit ans pour Scotty Bowman. Maintenant, c'est deux ans, et ce, même si t'es ami avec le DG (parlez-en à Carbo). Michel Therrien sera surveillé de près parce qu'il a déjà été à la barre du Canadiens de novembre 2000 à janvier 2003. Il avait mené les Canadiens à une première participation aux séries éliminatoires en quatre saisons, atteignant la demi-finale de l'association de l'est en 2001-2002.

René Bourque
Le «faux francophone» de service devait épater la galerie. Finalement, lui qui devait nous faire oublier Michael Cammalleri n'a pas connu le succès que l'on espérait de lui. Ces jours-ci, l'attaquant de La Biche, en Alberta, répète sur toutes les tribunes qu'il sera meilleur que l'an dernier. En outre, il a pu amplement récupérer de son opération à la paroi abdominale.

Carey Price
Ken Dryden l'a déjà écrit dans son livre The Game : les partisans du CH sont impitoyables envers les gardiens. Parlez-en à Bill Durnan (en prières puisqu'il est mort en 1972) et Jocelyn Thibault (qui devait remplacer «saint» Patrick Roy). Vous pouvez aussi en glisser un mot à André «red light» Racicot, mais je ne suis pas certain que ça va lui tenter. Anyway, Carey Price n'a plus grand chose à se faire pardonner, sauf ses pubs pour Olivier Ford.

Tomas Kaberle
La saison dernière, Tomas Kaberle a obtenu trois buts et 28 mentions d'aide pour un total de 31 points et un +/- de -18 (comprend aussi ses exploits avec les Hurricanes)... Bon, Tomas, ce n'est pas un gros buteur, mais c'est un bon passeur. Au cours de sa carrière, il nous a habitué à une meilleure production, le Kaberle. Surtout qu'il coûte 4,25 millions $... Des rumeurs courent à l'effet que son contrat pourrait être racheté lui aussi, ce qui ravirait bon nombre d'amateurs.   

Commentaires