D’après la réputée journaliste Kara Swisher du portail AllThingsD, les actionnaires d’AOL qui s’attendent à recevoir un juteux dividende de l’entreprise pourraient vivre une certaine déception prochainement. Un programme de rachat d’actions pour fins d’annulation serait plutôt annoncé d’ici la fin de la semaine.

Dans le cadre de la vente de 800 de ses brevets à Microsoft, en avril dernier, AOL a reçu la coquette somme de plus d’un milliard de $ US que les dirigeants s’étaient promis de retourner à leurs actionnaires. « AOL s’engage à retourner 100 % des sommes reçues par la vente de brevets à ses actionnaires. Le conseil d’administration et les dirigeants d’AOL déterminent présentement la façon la plus efficace de maximiser le retour aux actionnaires » avaient-ils déclaré par voie de communiqué au moment de l’annonce de ladite transaction.

Cette dernière est finalisée depuis le 15 juin dernier. AOL possède donc désormais la liberté de retourner du capital financier important à ses actionnaires. En fait, certains analystes suggèrent que la somme disponible est de 11 $ US par action. Le titre d’AOL (AOL-N) se transige présentement à 26,79 $ US, tout près de son haut annuel de 27,94 $ US.

D’après des sources proches du dossier citées par Madame Swisher, et après avoir évalué toutes les considérations fiscales associées à une telle situation, les dirigeants en seraient venus à la conclusion que l’implantation d’un programme de rachat d’actions se voudrait le meilleur moyen de maximiser l’impact positif de la mirobolante somme reçue de Microsoft.

Ainsi, et advenant qu’AOL utilise la somme d’un milliard de $ US pour éliminer des titres boursiers en circulation, sa capitalisation boursière actuelle de 2,51 milliards pourrait ainsi fondre de 60 %, enrichissant considérablement ses détenteurs de titres.

Source : AllThingsD

Source de l’image : PhotoXpress

Suivez-nous sur Twitter : @domlamy et @affairesdegars

Commentaires