La calvitie touche beaucoup d'hommes. Elle est causée par des facteurs génétiques, qui rendent les cheveux plus sensibles aux hormones mâles. Plusieurs traitements existent, mais ils présentent tous des inconvénients importants. L'un d'eux, le traitement aux finastérides, a été découvert lors d'un test antidopage chez le gardien de but du Canadien en 2006.

En février 2006, le gardien de but du Canadien de Montréal, José Théodore, a été pris au milieu d'une controverse… eh oui, une autre. Celle-ci est venue de nulle part. En fait, l'athlète a été testé positif à une substance nommée finastéride dans le cadre de la sélection de l'équipe olympique pour Turin. L'Agence mondiale antidopage (AMA) proscrit ce médicament, car il peut masquer la prise de stéroïdes. La question qui était sur toutes les lèvres : est-ce que José Théodore se dope?

Le Dr David Mulder, médecin de l'équipe, avait amené une réponse possible à cette question. Le finastéride est une molécule qui inhibe l'enzyme 5α-réductase, responsable de la transformation de la testostérone en un dérivé plus puissant, le DHT (dihyrdotestostérone). Or, on trouve chez les hommes atteints de calvitie une concentration plus élevée de DHT dans le cuir chevelu. Le finastéride est donc prescrit aux hommes pour empêcher ou retarder la perte de cheveux.

D'après le Dr Mulder, José Théodore prenait du Propecia, nom d'un médicament contenant du finastéride, pour prévenir la calvitie. On ne saura peut-être jamais si cela était vrai. Personnellement, je ne vois pas pourquoi José Théodore aurait eu besoin de stéroïdes pour mieux performer. Des muscles trop gonflés ne sont pas très utiles pour les gardiens de but : ils ont plutôt besoin de réflexes rapides. Mais bon, certains en prennent pour récupérer plus rapidement.

La calvitie est un stress pour beaucoup d'hommes. En fait, après 50 ans, 80 % des hommes sont touchés par la calvitie à des degrés différents. Ce phénomène est causé par des facteurs génétiques et le degré de sensibilité du cheveu aux hormones mâles, dont la DHT.

Les traitements ne sont pas encore au point. Le finastéride a un effet temporaire ainsi que des effets secondaires et la micro-greffe ne fonctionne pas toujours, en plus d'être coûteuse. Récemment, des chercheurs ont peut-être trouvé un nouveau coupable : une molécule appelée prostaglandine D2. Depuis, des laboratoires tentent de synthétiser un médicament pouvant bloquer cette molécule au cuir chevelu, mais cela ne semble pas si évident.

Sources :
-http://www.merck.ca/assets/fr/pdf/products/PROPECIA-PM_F.pdf
-http://www.radio-canada.ca/sports/hockey/2006/02/09/005-theo-jeudi.shtml
-http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/traitement-contre-la-calvitie-on-en-est-peut-etre-a-un-cheveu_37661/
-http://fr.canoe.ca/hommes/forme/archives/2012/11/20121127-150353.html

Commentaires