Ronda Rousey y allait pour la première défense de son titre des 135 livres, alors qu'elle affrontait la Canadienne Sarah Kaufman. Durant sa carrière, jamais Rousey n’est allée plus loin que le 1er round, battant chacune de ses adversaires par soumission (clé de bras). Pour ce qui est de Kaufman, sa seule défaite avait été causée par cette même soumission, contre l’ancienne championne de Strikeforce, Marloes Coenen. Tous espéraient que Sarah Kaufman ait appris de cette défaite et puisse offrir une coriace opposition à Ronda Rousey.
 
Dès le départ, la championne s’est ruée sur Kaufman, l’accotant sur la cage. Elle en a profité pour mettre la canadienne au tapis et s’est agrippé à son bras. Il n'en fallait pas plus pour que la douleur ne devienne insoutenable pour Kaufman et elle a abandonné, après moins d’une minute écoulée dans le round. C’est donc sans surprise que Rousey a pu conserver sa ceinture de championne par une clé de bras, pour une 7e fois en autant de combats.
 
Après le combat, Ronda Rousey a publiquement appelé Chris Cyborg, qui sert présentement une suspension pour avoir échoué un test antidopage. Cyborg n’a subi qu’une seule défaite en carrière et est considérée comme le plus important risque pour Rousey. Le problème est que Cyborg n’a pas encore complété sa suspension et se bat dans les 145 livres. Elle ne semble pas prête à passer sous les 135 livres et Rousey ne veut pas, non plus, changer de division. Un combat dans un poids entre deux pourrait être envisagé (140 livres).
 
Par contre, Cyborg a surpris tout le monde, sur Twitter, en affirmant que ce combat n’arriverait jamais et qu'elle attendait sa libération de contrat par Zuffa (propriétaire de l’UFC et Strikeforce).
 
Miesha Tate et Julie Kedzie volent le show
 
La sous-carte était marquée par le retour de l’ancienne championne Strikeforce des femmes de 135 livres, Miesha Tate. Elle avait été tenue à l’écart de l’action, à la suite d’une clé de bras subie contre Ronda Rousey plus tôt cette année. Elle affrontait la très expérimentée Julie Kedzie.
 
Les deux pugilistes ont tout donné et ont ébloui la foule avec leur ténacité. Le combat s’est finalement terminé lorsque Miesha Tate a réussi à compléter une sévère clé de bras qui a fait abandonner Kedzie. Ce combat a sans contredit été le plus excitant de la soirée. Qui a dit que les femmes n’ont pas leur place dans une cage?
 
Les résultats
 
Carte principale :

  • Ronda Rousey a battu Sarah Kaufman par soumission (clé de bras)
  • Ronaldo « Jacare » Souza a battu Derek Brunson par KO, round 1
  • Tarec Saffiedine a battu Roger Bowling par décision unanime
  • Anthony Smith a battu Lumumba Sayers par soumission (triangle choke)
  • Ovince St. Preux a battu T.J. Cook par KO, round 3
 
Carte préliminaire :
  • Miesha Tate a battu Julie Kedzie par soumission (clé de bras)
  • Adlan Amagov a battu Keith Berry par TKO, round 1
  • Germaine de Randamie a battu Hiroko Yamanaka par décision unanime
  • Bobby Green a battu Matt Ricehouse par décision unanime
 
 
Invicta FC de retour en octobre
 
La promotion de MMA entièrement féminine sera de retour cet automne avec un 3e événement le 6 octobre prochain. Pas moins de 13 combats ont déjà été confirmés et la promotion couronnera sa première championne des poids atomes, alors que Jessica Penne (9-1) affrontera Naho Sugiyama (8-0).
 
La superbe Jennifer Swift a également signé un contrat avec la promotion Invicta FC pour devenir l’une de leur cage girl. Elle avait été invitée par la présidente de la promotion, Shannon Knapp, lors de l’événement Invicta FC 2. 

Commentaires