Donc, les matchs hors concours ont été annulés. J'avoue qu'en entendant ça de la bouche de mon coiffeur, qui est aussi le coiffeur de Scotty Bowman, « j'ai pas braillé ma vie » comme disent les jeunes plus jeunes que moi. Oui, bon ça nous aurait permis de voir des recrues gagner en confiance, nous faire écarquiller les yeux, faire mieux que des vétérans... pour ensuite se faire couper et aller se faire chier dans la ligue américaine pour aller faire leurs classes pis pour pas briser leur confiance. C'est vrai, on va manquer ça... ainsi que la course au 7e défenseur entre Tinordi, Beaulieu, Ellis pis les autres, les premiers pas d'Alex Galchenyuk avec le grand club, la nouvelle moustache de Plekanec en primeur, on va TOUT MANQUER ÇA BÂTARD!  

Pis là, cette semaine, j'apprends qu'ils vont annuler les premiers matchs de la saison! Quand mon passeur de Publisac, qui passe aussi devant chez Enrico Ciccone en revenant de sa run, m'a dit ça, j'ai ressenti un coup de six pouces dans le bas-ventre. Comme un mauvais souvenir de 6 pi 4 po, 230 livres qui refait surface. Ils vont pas encore ÉCOURTER LA SAISON TABOÈRE? Ou PIRE, L'anNUleR TOutE ENtiÈrE... voyons, c'est ben fatigant les majuscules... hen?  

Je vous le dis tout de suite, je ne passerai pas au travers d'une autre saison perdue. Si c'est le cas, préparez illico les préparatifs pour l'envoi de mon corps dans l'espace en orbite autour de Jupiter... quoique je me contenterais de Mars. De toute façon, ce n'est pas encore arrivé. Pour l'instant, je me contente de voir le bon côté des choses... car il y en a du positif là-dedans! Par exemple :

- Scott Gomez s'en va jouer avec les Aces de l'Alaska, une équipe de la East Coast League. Comment une équipe de l'Alaska s'est ramassée à jouer dans une ligue de hockey de la côte Est demeure un mystère. Bon, l'équipe va peut-être devoir changer de nom avec Gomez dans l'alignement, mais au moins, là, y va peut-être finir par scorer.

- Les hôteliers, agents immobiliers et autres assureurs de l'Europe de l'Est font des affaires d'or avec tous ses joueurs qui louent des chambres ou des condos de luxe pendant des semaines. Car après tout, c'est l'équipe qui paye. Pis qui voudrait s'acheter ne serait-ce qu'une cabane à oiseau à Minsk? 

- Les gens vont s'intéresser à d'autres sports. Lors du dernier lock-out, RDS et TSN nous ont « sacré » des tournois de poker, un sport où l'on ne peut pas plaquer son adversaire pour avoir ses rondelles. Résultat? Le Texas hold'em a explosé en popularité. Mais là, l'effet de nouveauté n'est plus et le poker est relégué dans une case horaire destinée aux insomniaques. Ça prend autre chose. Un de mes informateurs, un haut placé sur la liste des personnes à expulser du pays, m'a donné un scoop. Si vous voulez prendre de l'avance sur les autres, mettez-vous tout de suite au bridge.

- Le lock-out va permettre à la commission Charbonneau d'avoir du poids médiatique sur les réseaux sportifs quand y vont appeler les frères Kostitsyn à témoigner.

- Équipe Canada junior va avoir un club paqueté qui va planter la Russie 27-1 en finale du Championnat du monde junior de hockey, le but des Russes étant le fruit d'un accord diplomatique entre les deux pays.
 
Là-dessus, je vous dis : gardez le moral... ou au moins essayez de penser à autre chose qu'à un hiver à parler de la convention Blackwood...

Commentaires