BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Dans le domaine de la collection d'objets, tout le monde connaît la philatélie, qui est l'art de collectionner les timbres postaux. Par contre, sur notre planète, il existe des gens qui collectionnent toutes sortes de choses plus ou moins pratiques. Voici la liste des sept collections que nous trouvons les plus inusitées!

Cucurbitaciste
 
L'été, il n'y a rien comme le melon pour se rafraîchir. Mais savez-vous qu'il y a des gens qui collectionnent des étiquettes de melons? On les appelle les cucurbitacistes. À bien y penser, il est vrai qu'il existe plusieurs modèles d'étiquettes de fruits…
 
Canaroplastiquophile
 
Vous aimez les canards en plastique? Vous les aimez au point d'en faire une collection? Alors, vous êtes un canaroplastiquophile! Espérons seulement que vous ne les avez pas tous stockés dans votre baignoire, sinon vous aurez de la difficulté à prendre votre bain…
 
Ésitériophile
 
À une certaine époque, chez nous, la STM et autres agences de transport changeaient régulièrement la couleur de leurs billets d'autobus et de métro, pour le plus grand bonheur des ésitériophiles, les collectionneurs de titres de transport. L'arrivée de la carte OPUS a dû en déprimer plus d'un!
 
Glycophile
 
Que serait le monde culinaire sans le sucre? Il existe des gens qui adorent tellement ça qu'ils ont développé, au fil des années, une passion pour la collection d'emballages de morceaux de sucre. On les appelle les glycophiles.
 
Notaphile
 
Dans le domaine fiscal, on recommande aux contribuables de conserver leurs factures pendant un certain temps. Certaines personnes semblent tellement aimer cela qu'elles les collectionnent. On ne parle pas ici des comptables, qui le font d'une façon strictement professionnelle, mais plutôt des notaphiles.
 
Saccuplastikophile
 
Les sacs de plastique polluent. Alors pourquoi ne pas les garder chez soi? C'est ce que font les saccuplastikophiles. L'arrivée des sas réutilisables a dû faire plaisir à certains collectionneurs qui ont sûrement décidé d'élargir leur collection. Par contre, un sac réutilisable coûte souvent plus cher qu'un simple sac d'épicerie.
 
Schoïnopentaxophile
 
Certains voient dans une corde de pendu un objet d'art, alors que d'autres trouvent cela tout simplement morbide. Quoi qu'il en soit, les schoïnopentaxophiles, eux, ont décidé d'en faire la collection. Espérons juste qu'ils ne soient pas suicidaires…

Source : Wikipedia

genMultiPaging($sharing['Uid']);?>

Commentaires