Mon premier billet sur l'imprimerie porte sur les changements majeurs que subit le monde de l'imprimerie. Cette transformation n'est pas sans problème et suscite beaucoup de questions pour les dirigeants de cette industrie.

Les mauvaises nouvelles ne cessent d’arriver toutes les semaines, et ce, depuis plus de quatre années.
Encore ce matin, une imprimerie de grande renommée a annoncé sa fermeture à Sherbrooke. Plusieurs pertes d’emplois. C'est l'imprimerie où j'avais fait mon stage comme étudiant en photolithographie et où j'avais travaillé quelques mois.

À l'époque, cette imprimerie était une référence de prospérité. Spécialisée dans les jeux de cartes, l’imprimerie, l’une des seules à cette époque dans ce monde spécialisé, procurait beaucoup de travail avec une bonne rémunération. Les finissants espéraient avoir un emploi dans cette entreprise.

Les temps ont changé et ce qui était une référence jadis devient la tributaire des changements, comme toutes les entreprises du domaine qui n'ont pas pris le virage technologique ou le virage adapté à de nouvelles compétences.

J'affirme que si vous êtes un imprimeur et que vous n'adoptez pas La vache violette ou une autre référence en marketing (Stratégie Océan Bleu), vous êtes en danger. Je rédigerai plus tard des billets sur ces deux livres dans la catégorie Livres.

Donc, pour résumer, être optimiste est essentiel dans l'attitude et le comportement. Prendre les virages nécessaires pour sortir de la mauvaise situation dans laquelle vous vous trouvez est plus facile à dire qu'à faire. Vous direz : je suis en accord.

Comme nous le disons si bien au Québec : il faut souffrir pour être beau.

M. Louis Garneau disait : INNOVER OU MOURIR.

Innover, être optimiste, s’orienter vers les nouvelles technologies et trouver son océan bleu.

Bonne vidéo avec M. Philippe Gabilliet : Optimiste en temps difficile 
 

Commentaires