J'écris ce billet dans ma section usuelle qui est la photographie. Ma blonde Milly, que j'ai sur le dos depuis ce matin, semble davantage inspirée par une chronique sur Santé et mieux-être, Habitation ou Environnement. Suivez cette histoire de gars...  

Hier soir, je suis allé au Snowboard Jamboree de Québec. On y présentait le Big Air. Cette compétition officielle de la FIS (Fédération internationale de ski) regroupe les meilleurs sauteurs en planche à neige. Les compétiteurs partent d'une rampe située en haute-ville, se font catapulter à mi-chemin, le temps de faire des acrobaties dont je ne rêve plus, même lors de mes plus importantes poussées d'hormones, pour finalement atterrir en basse-ville. Wow! Il fallait que je trouve un moyen original de documenter un tel événement.

J'aime les prises de vues qui demandent de la planification, une mise en place particulière et un tantinet compliquée.  Bon... ma blonde Milly, qui lit par dessus mon épaule, me dit en ricanant: « C'est comme toi, un peu compliqué! »     

En fait, ce commentaire ne fut que le premier d'une longue liste d'interventions que je considère être une vendetta de la part de Milly. Une vendetta parce que nous sommes samedi matin et je ne suis pas 100% disponible. En fait, comme un vrai gars, je suis occupé par mon projet du Big Air. Je suis concentré, je fais autre chose et donc, étant un vrai gars, disponible à 0%. Diantre depuis hier soir que je travaille sur ce projet. Ce travail ne sera complété que lorsqu'il sera publié. Je ne vais quand même pas interrompre mon marathon à quelques mètres du fil d'arrivée. Milly comprend ça, mais c'est plus fort qu'elle...    

J'en étais où? Ha oui, compliqué... Alors les prises de vues compliquées, ça se planifie. Un téléphone aux gens de Gestev et comme d'habitude, tous se règle. Des gens de solutions. Toute la semaine, je me suis fait des scénarios de prises de vues, j'ai pensé aux boîtiers et objectifs à utiliser, le trépied seulement ou avec un pôle? Une tête panoramique manuelle ou robotisée?     

Bon... Milly qui revient et qui me demande si j'ai rédigé un billet dans la section Habitation à propos de la maison Sofadéco. Comme je lui avais déjà demandé de me laisser me concentrer, Milly justifie son intervention par : « Comme tu étais en train d'écrire dans une Affaires de gars, je ne voulais pas que tu oublies d'en parler. » Voulant régler rapidement ce point, je réponds promptement « C'est OK, je n'oublierai pas. » Trois minutes, non deux minutes après, elle revient et insiste. Elle me répète que j'aurais dû rédiger un article sur cette incroyable maison avant celui pour le Big Air. Juste pour être certain de clore ce sujet, j'ai décidé d'ajouter ce paragraphe...   

Voici le lien de la chambre rouge de la maison Sofadéco au Salon de l'habitation. http://www.360-image.com/temp/sofadeco/chambrerouge/.     


Je me retourne et Milly arbore un large sourire comme si elle m'avait vaincu. Je soulève alors les sourcils avec un léger mouvement vertical de la tête qui veut dire... « Je peux continuer mon article? » Milly sort de mon bureau en me disant: « En tout cas, moi, j'aurais écrit quelque chose de plus complet ».    

Retour dans ma bulle de gars... Donc hier soir j'étais sur le site de cette compétition. Après une première prise de vue, la neige se fait plus abondante et en vient qu'à rendre toutes prises de vues inutilisable! Ce fut un genre de « photographus-interruptus ». J'avais néanmoins assez de matériel pour une image interactive. Puis...    

Bon... Milly qui parle tout haut à Merlin. Je vous l'ai dit, Milly n'a pas arrêté. Merlin, c'est notre chat. N'entendant pas très bien ce qu'elle raconte, je baisse le volume de la musique et prête l'oreille. Constatez qu'elle a encore réussi à me faire sortir de ma « bulle photo ». Milly mentionne à Merlin, qui est pourtant SON chat, que sa litière sent mauvais. Bon sa chronique environnement maintenant. Puis elle ajoute que c'est à mon tour de nettoyer la litière, je vais considérer cette dernière intervention comme sa chronique humoristique.     

C'est à ce moment que je me suis dit que si Milly ne me laisse pas d'autres choix que de m'occuper de la litière, je crois que je retourne au projet Big Air. J'attrape mon équipement photo et je quitte pour faire la VRAI photo du Big Air D'ici là, allez voir la maquette...    http://www.360-image.com/360/gestev/bigair2012/   


Note de l'auteur: Quoique ma compagne de vie ne se prénomme pas Milly... Elle connaît tous les trucs utilisés par Milly pour me distraire de mon travail et en a inventé 3728 autres 

Commentaires