La nouvelle m’a scié les jambes. Gary Carter, alias le Kid, est atteint d’un cancer.

En mai dernier, l’ex-receveur des Expos, des Mets, des Giants et des Dodgers s’est plaint de violents maux de tête et de pertes de mémoire. Il s’est fait examiner par le personnel médical de la clinique West Palm Beach en Floride et le verdict est tombé : quatre petites tumeurs cancéreuses ont été trouvées dans le cerveau de l’homme qui a été de loin le joueur le plus populaire de l’histoire des Expos.
Aux dernières nouvelles, on apprenait que ces dernières étaient inopérables!

La tumeur qui affecte Gary Carter, le glioblastome, est la plus fréquente (70 %) dans les cas de cancer du cerveau. Elle peut être traitée à l’aide de chimiothérapie, de radiothérapie ou au moyen d’une opération. Le célèbre no 8, qui a joué 12 ans pour les Expos, amorcera sous peu des traitements de chimio et de radio.

Optimisme

Les médecins demeurent optimistes en raison de l’excellent état de santé et du bon moral qu’affiche l’homme de 57 ans, membre du Temple de la renommée du baseball, faut-il le rappeler. Cependant, lorsqu’on fouille un peu sur les conséquences de ce type de cancer, on réalise que l’espérance de vie n’est que de cinq ans et que seulement 10 % des patients réussissent à s’en sortir.

C’est la vie, mais ce genre de nouvelle m’attriste toujours. Non, Gary Carter n’est pas mort. Et si quelqu’un peut bien surmonter cette épreuve, c’est lui; le Kid n’a jamais baissé les bras et n’est pas du style à abandonner.

Néanmoins, lorsque nos héros d’enfance cessent d’être des super-héros, ça nous fait réaliser à quel point la vie est fragile et combien il est important d'en savourer pleinement chaque instant.

Pour l’instant, mes pensées vont au Kid et aux membres de sa famille. De tout cœur, j’espère qu’il remportera, au cours des prochains mois, la plus importante victoire de sa carrière.  

Commentaires