Quel beau retour effectué par Rayman il y a quelques années. Ayant frôlé la mort suite à l'explosion de popularité des Lapins Crétins, le héros sans articulations est revenu à la vie de brillante façon à travers « Rayman Origins », sans aucun doute l'un des meilleurs jeux de plates-formes de la génération actuelle. Après quelques péripéties et malgré les ventes décevantes de son prédécesseur, Ubisoft a cru bon de développer une suite. Et bon Dieu qu'elle a bien fait !

Testé sur: Wii U
Aussi disponible sur: Xbox 360, PlayStation 3, PlayStation VITA, PC

De retour après un sommeil de 100 ans !


Rayman Legends, qui devait initialement être une exclusivité Wii U et un jeu de lancement pour cette console, prend place 100 ans après les événements de Rayman Origins. Plongés dans un profond sommeil après avoir sauvé le monde, Rayman et ses compatriotes n'ont aucune idée que le monde des rêves a été pris d'assaut par de sombres créatures issues de cauchemars. Réveillés en catastrophe par la petite grenouille volante Murphy, les héros devront une fois de plus se lever afin de sauver le monde de sinistres créatures.

Malgré une mise en scène banale, Rayman Legends est aussi sinon plus accrocheur que Rayman Origins. La belle folie de ce titre a été transposée dans le second opus de la franchise de sorte que vous y retrouverez les mêmes mimiques farfelues voire même psychédéliques des personnages. Qui plus est, le jeu est truffé d'humour. Attendez-vous donc à devoir fuir et combattre de très gros lutteurs mexicains ou encore à provoquer les rythmes de chansons classiques comme Eye of the Tiger dans des niveaux survoltés. On accroche et on ne souhaite pas décrocher !

Style de jeu classique et toujours aussi fonctionnel

Si vous avez joué à Rayman Origins, inutile de vous dire que vous serez en terrain familier dans Rayman Legends. Le même style de jeu y est proposé sans grande amélioration notable. Vous y retrouverez donc les mêmes objets à récolter et des niveaux conçus de la même façon. Les seules différences que vous remarquerez ne seront qu'accessoires en ce sens que les Lums valant le double des Lums normaux seront mauves et non rouges tandis que les Ptizêtres à sauver seront davantage attachés sur des piquets qu'enfermés dans des cages.

Doit-on blâmer Ubisoft Montpellier pour ce manque d'imagination ? Eh bien, pas vraiment, la raison étant que le jeu est diablement efficace dans sa réalisation. Les contrôles sont toujours aussi précis et le design des tableaux est tout simplement excellent. Parcourir les niveaux et chercher à tout amasser est encore une fois exaltant, d'autant plus en raison de la belle folie mentionnée plus haut. Qui plus est, si le défi est plutôt faible en début de partie (surtout pour ceux qui, comme moi, ont complété Rayman Origins à 100%), il se corse au fil des tableaux. Attendez-vous à retrouver des obstacles hauts en couleurs qui mettront à l'épreuve vos réflexes tout comme dans le premier opus !

Les nouveaux tableaux de Murphy

Ubisoft a quand même inclus un nouveau type de tableaux dans lesquels la petite grenouille aux grandes dents Murphy est mise de l'avant. Dans ceux-ci, Murphy doit interagir avec toutes sortes de mécanismes afin de permettre à un personnage de progresser. Par exemple, dans le monde 20 000 Lums sous les mers (clin d'œil à un classique de la littérature !), vous devrez jouer avec des objets et mécanismes afin de garder votre allié dans l'ombre, le but étant qu'il ne soit pas repéré par des robots lançant des lasers. En général, les casse-tête proposés dans les niveaux de Murphy sont ingénieux et bien intégrés, ouvrant de ce fait une belle dimension dans l'univers de Rayman.

Toutefois, ces niveaux viennent avec quelques bémols. En outre, si vous y jouez seul, votre allié bougera automatiquement. Dès lors, il arrive qu'il soit difficile de prévoir ses mouvements tandis qu'en d'autres occasions, les décisions prises par l'intelligence artificielle sont un peu trop rapides ou stupides. Il faut réagir très promptement et en quelques occasions, le jeu semble oublier que nous ne sommes pas une machine régie par des calculs mathématiques et exécutant des séquences selon un ordre prédéfini. Disons que cela peut amener quelques frustrations qui, heureusement, ne sont autant présentes lorsqu'on joue avec un autre joueur.

Par ailleurs, sur Wii U, vous manipulerez Murphy à l'aide de l'écran tactile du GamePad. Le problème est que votre doigt ou bien votre stylet entrera dans votre champ de vision. Dès lors, il arrivera que vous ne verrez pas assez rapidement les obstacles se dressant sur votre route ou encore certains objets interactifs. Il m'est arrivé plus d'une fois de voir trop tard une plante que je pouvais extirper du sol ou encore des Lums que j'aurais pu récolter si mon doigt ou mon stylet ne m'avaient pas empêché d'observer comme il faut mes alentours. Disons que c'est un inconvénient propre à la version Wii U, quoique pour les autres versions du jeu, j'ai entendu des commentaires à l'effet que les niveaux de Murphy seraient un peu trop simplistes.

Du contenu, en voulez-vous ? En voilà !

Ne vous laissez pas décourager par les faiblesses des niveaux de Murphy puisque cela n'est aucunement représentatif de la qualité de Rayman Legends. Le jeu est excellent et en offre beaucoup plus que Rayman Origins et bien d'autres jeux de plates-formes. Pour vous dire, l'aventure est divisée à travers plus de 120 tableaux à travers lesquels vous aurez des coupes à remporter et pas moins de 700 Ptizêtres à sauver. À cela s'ajoute une pléthore d'items à débloquer, dont des héros (le dernier ne se débloque pas avant d'avoir accumulé 1 million de Lums, bonne chance !), des tableaux de Rayman Origins où vous retrouverez des éléments de Rayman Legends et des cartes à gratter à la fin de chaque niveau qui vous donneront accès à davantage d'objets.

D'autre part, non seulement Ubisoft garde-t-elle notre intérêt vif en nous récompensant sans cesse dans notre avancée, mais en plus, la firme a réellement cherché à nous pousser à revenir vers le jeu quotidiennement. Ainsi, en accumulant des niveaux de Génialitude (oui, c'est nommé comme cela) à force de remporter des coupes, vous débloquerez des défis qui se renouvelleront quotidiennement ou hebdomadairement.
Il s'agit en gros de défis en ligne où vous devez parcourir la plus grande distance, récolter un certain nombre de Lums le plus vite possible ou atteindre un certain point aussi rapidement que vous le pourrez. Ceux ayant téléchargé l'application Défis sur la eShop savent de quoi il s'agit, mais il convient de dire que l'on peut passer un nombre ridiculement élevé d'heures à tenter de battre les autres joueurs afin de remporter chaque défi et la meilleure coupe possible pour obtenir une récompense sous forme de Lums. À un certain moment, on finit par s'en lasser, mais les défis n'en demeurent pas moins un attrait du jeu.

Finalement, Rayman Legends contient des créatures que vous récolterez avec les cartes à gratter susmentionnées. À chaque jour, ces créatures produiront des Lums afin de vous aider à atteindre le plateau du million de Lums. Ubisoft a aussi inclus plusieurs statistiques comparatives, certaines comme le nombre de sauts effectués étant aussi inutiles que rigolotes. Ah, au niveau des futilités mignonnes, mentionnons la présence d'un petit jeu de soccer multijoueur très léger qui, en toute franchise, ne vous accrochera pas très longtemps de même que deux costumes exclusifs à la version Wii U, soit un costume de Mario pour Rayman et un de Luigi pour Globox. Comme pour les autres héros, le changement de costume est purement esthétique, mais voir les petites ailes de la casquette de Super Mario 64 apparaître lorsqu'on plane a un petit je-ne-sais-quoi qui fait sourire !

Verdict

Rayman Legends est-il une digne suite à Rayman Origins ? Absolument. Malgré quelques petits irritants, il n'en demeure pas moins que la nouvelle création de l'équipe de Michel Ancel est très réussie, proposant un style de jeu solide, une superbe ambiance visuelle et une pléthore d'items à récolter. J'espère sincèrement que le jeu connaîtra le succès qu'il mérite afin que nous puissions rêver à un troisième jeu au cours des prochaines années !

Ce que vous aimerez:

- Le design très solide des niveaux
- La panoplie d'objets à récolter
- La superbe folie de l'aventure !

Ce que vous n'aimerez pas:

- Les problèmes de contrôles des niveaux de Murphy
- Le mini-jeu de soccer, qui ne sert à rien

Note: 9 sur 10

Commentaires