Ma copine et moi sommes de vrais cinéphiles; nous allons au cinéma entre quatre et huit fois par mois, en plus d'écouter une dizaine de films mensuellement à la maison. Le cinéma est pour nous le moment de détente par excellence, celui qui nous permet, le temps d'un petit deux heures, d'oublier tous nos problèmes. Malheureusement, depuis plusieurs mois, nous avons de moins en moins envie d'aller voir un film au cinéma et je pense que de donner une leçon de cinéma pourrait être pertinent, du moins, ça va me permettre d'évacuer ma frustration.

Ferme...

Depuis quelques années, Telus commandite une petite annonce avisant les gens de fermer la sonnerie de leur cellulaire. Il serait temps de mettre à jour cette annonce en la présentant plutôt en trois points.

Quand le film commence...

  •  ferme ta sonnerie;
  •  ferme ton écran;
  •  ferme ta gueule.

Ferme ta sonnerie
Je pense que le message a quand même passé (pas pire après quatre ans), mais ne réponds pas au téléphone si on t'appelle! Si c'est une urgence, sors de la salle pis rappelle la personne!

Ferme ton écran
La sonnerie est fermée, parfait. Maintenant, arrête d'ouvrir ton cellulaire qui fait énormément de lumière; si c'est TELLEMENT important que ça pour toi de lire des statuts Facebook, reste chez vous devant ton ordinateur.

Ferme ta gueule
Je sais que le terme gueule peut sembler vulgaire puisque c’est généralement utilisé pour les animaux, mais je crois que dans ce cas-ci, c'est très approprié, car je trouve que ceux qui vont au cinéma pour tout faire sauf écouter un film se comportent en vrais animaux. Une sortie au cinéma un samedi soir coûte entre 20 et 28 $ pour les billets, plus un autre 20 à 25 $ pour les grignotines; à presque 50 $ pour un film, je ne m'attends même pas à ce que le film soit bon, juste à pouvoir l'écouter en paix. Si tu veux raconter ta fin de semaine, chiller avec tes amies, cruiser ou exprimer à haute voix toutes les émotions que ce film te procure, reste chez vous ou va te louer un film.

Tu n’as pas trouvé de gardienne? Pourquoi ça devient mon problème?
Si je vais voir un film de Pixar, de Disney ou d'un tout autre studio spécialisé dans les films pour enfants, je m'attends forcément à entendre du bruit et à me faire déranger, mais quand je vais voir un film classé 16 ans et plus avec beaucoup de bruits, des explosions, des morts et des scènes de nudité, je m'explique vraiment mal la présence de bébés de quelques semaines jusqu'à 10-12 ans! Un enfant qui pleure, c'est pire que quelqu'un qui parle; c'est aigu, c'est fort et ça dérange toute la salle.

Je me rappelle lorsque nous avons été voir Conan. Un enfant a commencé à pleurer après 10 minutes de film et les deux parents ne sont jamais sortis de la salle avec le jeune, malgré les «chutttt ! » et les regards insistants de la salle. J'étais frustré et triste pour l'enfant en sachant à quel point il est tombé sur des parents totalement imbéciles.

De plus, quand l'enfant ne pleure pas et qu’il s’ennuie, eh bien il arrive qu’il frappe sur les bancs de devant pour se désennuyer et ça, c'est extrêmement dérangeant pour les personnes qui se font frapper dans le dos.

T’as lu le livre? Félicitations, mais pas moi
Certaines personnes ne regardent pas les bandes-annonces, d’autres ne lisent pas les livres dont l’histoire est tirée, alors s’il vous plaît, avant que le film commence, ne dites pas la fin, ne parlez pas de la bande-annonce ni d’une scène du film. Je ne veux pas le savoir, je veux le voir!
J'ose espérer que ce billet n'aura rien appris à personne et que tout le monde ici possède assez de maturité pour comprendre que le cinéma est une activité qui se fait heureusement, et parfois malheureusement, en groupe et que ce n'est pas parce que vous avez payé que vous avez le droit de déranger toute une salle. J'aurais pu aborder aussi la question de l'hygiène corporelle ou le besoin d'aller aux toilettes aux 10 minutes, mais je crois bien que ces trois points couvraient un large spectre de spectateurs/animaux.

Merci

Source image : flickr.com © Nikon Norm

Commentaires