BORNES ÉLECTRIQUES

Les joueurs des Canadiens se sont entraînés hier matin à Brossard, avant de prendre l'avion vers Washington. Michel Therrien a confirmé qu'il utilisera la même formation face aux Capitals. C'est donc dire que Lars Eller et Yannick Weber seront encore sur la galerie de presse ce soir.

Mike Blunden a été assigné aux Bulldogs en début d'après-midi hier. Le jeune Brendan Gallagher a donc remporté sa première victoire en demeurant avec le grand club! Gallagher conserve le poste qu'il a ravi à Lars Eller dans la formation.

Lars Eller a été acquis dans le plus gros échange de l'ère Gauthier, alors que Jaroslav Halak avait pris la direction de St-Louis. Il profitait ainsi d'une certaine immunité avec l'ancienne direction.

Therrien et Bergevin ne toléreront pas de demi-mesures dans son cas, coach Therrien ne demande qu'une chose à ses joueurs : « Donnez-vous à fond, le temps de glace viendra. ». Et il a bien fait passer son message au Danois.

Eller ne réintégrera pas la formation ce soir à Washington. Lorsqu'il le fera, car il le fera, il devra littéralement manger les bandes!

Ce qui nous amène à Nino Niederreiter, des Islanders, qui a exigé une transaction à son directeur général, Garth Snow. Le joueur est demeuré dans la Ligue américaine au retour du lock-out, après avoir disputé 55 rencontres dans la LNH la saison dernière.

Un joueur qui veut quitter Uniondale, jusque-là, il n'y a rien de nouveau!

Et si Nino Niederreiter était l'ailier gauche tant recherché afin de combler le fameux poste au sein d'une deuxième unité offensive chez le Canadien?

Niederreiter est un ailier de puissance de six pieds, deux pouces et 205 livres. Il est d'origine suisse. Les Helvètes ont été appréciés à Montréal, ces dernières années : Mark Streit, David Aebischer, Raphael Diaz et Yannick Weber pourraient avoir de bons mots pour la métropole…

Niederreiter est considéré comme le meilleur Suisse de tous les temps, en raison de sa sélection au cinquième rang au total du repêchage de 2010. Il n'est cependant pas encore parvenu à se prouver à sa juste valeur dans la LNH, mais avec une organisation qui ne va nulle part comme les Islanders, peut-on vraiment retenir ça contre lui?

Il montre une fiche de 19 buts, 36 points en 39 rencontres cette saison, avec les Sound Tigers de Bridgeport, dans la Ligue américaine. La production de Brendan Gallagher était de vingt points en 36 parties avec Hamilton, avant de faire le saut avec le Canadien…

Les 129 mises en échec du Suisse l'an dernier, en 55 matchs, le plaçait autour du centième rang de la LNH en fin de saison. En extrapolant cette statistique sur 82 rencontres, il se serait trouvé dans le top30, bien près d'Erik Cole…

Ce ne serait pas difficile pour lui de tasser Rene Bourque et son énorme contrat du portrait! Il serait supérieur dans la hiérarchie de l'équipe à Gallagher.

Michel Therrien adore ce genre de joueur! Les Islanders pourraient-ils trouver Lars Eller et Yannick Weber intéressants en retour de leur premier choix de 2010?

On entend dans les coulisses que l'attitude de Niederreiter est très discutable.  Je suis persuadé que le Suisse aurait de la difficulté à être moins bien accueilli qu'un certain P.K. Subban…

P.K. Subban fait couler beaucoup d'encre
Subban vagabonde dans les restaurants et les bars torontois pendant que ses coéquipiers vont à la guerre… Il affirme avoir de la difficulté à regarder les rencontres du Canadien à la télévision. Les deux soirs où son équipe a joué, il a été vu au match des Raptors et à l'ouverture du Buonanotte de Toronto!

Surveillez bientôt la téléréalité de P.K . : « Où est Subban? », sur les ondes de TVA Sports!



Pourquoi n'est-il pas sur la surface glacée afin de batailler avec ses coéquipiers? Parce qu'il attend que Marc Bergevin passe à l'action et accepte ses demandes. Toutefois, il semble oublier qu'il est un employé, et non le boss!

Don Meehan aurait tenté de raisonner son client dans les derniers jours, mais Subban ne veut rien savoir d'un contrat de deux ans!

Hier lors de l'émission The Quiz, sur TSN, Bob McKenzie a répondu à une question concernant P.K. Subban : « Est-ce que Marc Bergevin devrait échanger P.K. Subban? »

La réponse de McKenzie allait à peu près comme suit :

« Le dossier P.K. Subban va possiblement finir en transaction. »

À cette heure-là, P.K. était au restaurant et publiait des photos de son repas sur Twitter...

Il faut savoir que McKenzie n'a pas l'habitude de s'avancer sur un sujet aussi chaud sans avoir des informations privilégiées.

Subban n'a jamais eu la cote dans le vestiaire et il ne l'aura jamais avec son attitude dans ces négociations. Il ne serait pas surprenant que les leaders de l'équipe aient déjà rencontré Michel Therrien afin de laisser savoir qu'ils ne veulent plus le voir dans l'entourage de l'équipe.

Même le principal intéressé commence lui-même à parler « de son dernier match à Montréal » et qu'il pourrait avoir sa « place avec plusieurs autres formations et jouer un rôle important »

Alors, si vous êtes Bergevin, vous faites quoi? Vous attendez que l'attitude de Subban lui fasse perdre de la valeur avant de le mettre officiellement sur le marché? Ou conservez-vous votre ligne dure en espérant faire plier le baobab torontois?

Commentaires