BORNES ÉLECTRIQUES

On ne sait plus comment appeler cette journée de fête du 20 mai prochain. Par habitude, on l'appelle d'une façon ou d'une autre, mais voici ce qui pourra vous éclairer et comprendre pourquoi on parle maintenant de la Journée nationale des patriotes.

On n'a pas souvent l'occasion de voir ça, mais le lundi 20 mai prochain, nous aurons droit à un trois pour un! En effet, ce sera la Journée nationale des patriotes, la fête de la Reine et la fête de Dollard-des-Ormeaux! Mais comment se fait-il que, la même journée, on soit pris avec trois fêtes? En réalité, laquelle de ces trois fêtes est réellement soulignée? Cette situation est bizarre, mais elle s'explique…

La fête de la Reine
Quand j'étais jeune, on parlait de la fête de la Reine ou de la fête à Dollard. Mais la fête de la Reine, ce n'est pas au mois de mai du tout, c'est au mois d'avril! Ça, c'est parce qu'il s'agit plutôt de la reine Victoria. En effet, de 1845 à 1910, au Canada, nous avons fêté la fête de la reine Victoria (Victoria Day), et ce, même si elle est décédée en 1901. Dans l'empire britannique, il était d'usage de décréter jour de fête à la date anniversaire du souverain sauf si cette journée tombait un dimanche, on fêtait le lundi suivant. En 1957, il fut décidé par le gouvernement canadien de fêter la reine Élisabeth II, avec sa permission, à la date de l'anniversaire de Victoria. C'est pourquoi, dans la communauté anglophone du Québec, on parle toujours du Victoria Day, même en 2011!

La fête à Dollard
C'est dans les années 1920 qu'il fut décidé d'instaurer la fête de Dollard-des-Ormeaux. On voulait, à ce moment-là, contrebalancer la très britannique fête de la Reine par une fête plus canadienne-française. Le chanoine Lionel Groulx, historien reconnu pour ses positions nationalistes, poussa pour que la population canadienne-française célèbre un de ses héros : Dollard des Ormeaux! Il se peut que son image ait été remodelée afin qu'elle corresponde à celle d'un héros, mais des recherches plus poussées ont quelque peu terni son image ou du moins laissé planer des doutes sur certains aspects de sa vie.

Toutefois, entre le héros à l'âme pure qu'on a voulu en faire il y a près de cent ans et le fourbe-profiteur-malhonnête que d'autres essaient de nous imposer comme image maintenant, je crois qu'il y a un gars qui est tout de même mort bravement lors de la bataille de Long Sault en 1660 avec plus d'une douzaine de compagnons, arrêtant du coup le projet des Iroquois d'attaquer Ville-Marie. Peu importe ses motivations, il a sauvé Montréal. Mais on trouva le personnage trop controversé, alors on retira sa fête du calendrier (au Québec du moins, car l'Ontario francophone célèbre toujours Dollard-des-Ormeaux) pour la remplacer par la Journée nationale des patriotes.

La Journée nationale des patriotes
La mauvaise réputation que l'on a affublée à Dollard des Ormeaux, à la suite des recherches plus poussées sur sa vie, amena certains à vouloir remplacer celui-ci comme thème de la fête par un autre tout aussi nationaliste, un thème qui doit remplir les Québécois de fierté. En 2002, un décret de l'Assemblée nationale décide de déplacer la fête des patriotes (fin novembre) à la place de la fête de Dollard. En 2003, la première Journée nationale des patriotes avait lieu. La fête doit, comme le disait un communiqué du bureau du premier ministre en 2002 : « … souligner l'importance de la lutte des Patriotes de 1837-1838 pour la reconnaissance de leur nation, pour sa liberté politique et pour l'établissement d'un gouvernement démocratique. »

En 1994, la Chambre des communes à Ottawa avait enfin réhabilité les Patriotes et reconnu la contribution de ceux-ci à travers leur lutte pour la démocratie au Canada. Bien sûr, comme je le disais plus haut, les Anglo-Québécois continuent de dire qu'ils célèbrent le Victoria Day, mais peut-être ne savent-ils pas que nombre de Patriotes de 1837-1838 étaient des Canadians et qu'ils ont pris part aux combats aux côtés des Canadiens français… Me semble que c'est assez rassembleur ça?

Le 20 mai, fêtons!
Chose certaine, c'est que lundi sera jour de congé pour la plupart. Peu importe comment on appelle cette journée, profitons-en pour fêter. Mais, pour ma part, je fêterai fièrement la Journée des patriotes. Je ne veux rien enlever à la très grande Victoria, mais la Journée des patriotes… y a un peu de nous autres là-dedans! Dommage que trois fêtes la même journée ne nous donnent pas droit à trois fois plus de congés…

Liens :
http://www.pch.gc.ca/fra/1359139714709/1359139936142
http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_de_Dollard
http://www.biographi.ca/009004-119.01-f.php?id_nbr=176

Commentaires