Hier, le Canadien amorçait son parcours vers la coupe Stanley alors qu'il affrontait les Sénateurs d'Ottawa. Malgré une domination de 50 tirs contre 31 en faveur du Canadien, la troupe de Paul Malcrean s'est sauvée avec la victoire par la marque de 4 à 2. Par contre, ce qui est le plus inquiétant, c'est l'état de santé du jeune attaquant du Tricolore, Lars Eller. Rappelons que celui-ci s'est fait plaquer plutôt violemment par le défenseur Eric Gryba.

L'attaquant danois, qui est parti en ambulance du Centre Bell, souffre de plusieurs blessures. Selon le dernier bilan de santé donné par Donald Beauchamp tout juste avant le point de presse de Michel Therrien, Eller souffre d'une commotion cérébrale avec perte de conscience. En plus, il a perdu plusieurs dents et aurait également une blessure au visage. Bien sûr, le numéro 81 du Canadien a dû passer la dernière nuit à l'hôpital.

Par ailleurs, la personne qui a décidé de la page couverture du journal Ottawa Sun a fait preuve d'un très grand manque de jugement et de classe en ce qui a trait à la photo choisie ainsi qu'au titre. En effet, en regardant la page couverture du journal, on peut y voir l'attaquant du Canadien ensanglanté en plus d'un titre plutôt douteux. 

Aussi, dans un autre article, on retrouve encore un mauvais jeu de mots, soit : « Les Sens font verser le sang en premier ». Quel manque de jugement! On parle ici d'une blessure très sérieuse à une personne. Peu importe nos allégeances dans le monde du hockey, il faut garder un respect pour l'homme qu'est Lars Eller ainsi que pour sa famille. Imaginez sa femme qui doit vivre des moments très difficiles en ce moment. On parle ici d'une scène qu'on ne veut pas voir dans un match de hockey, mais certains tentent de faire de l'argent avec cet événement. C'est tout simplement désolant!

Du côté du défenseur des Sens, Eric Gryba, il recevra un appel de la LNH afin de réviser la séquence et déterminer s'il y aura suspension à son endroit. Le rendez-vous téléphonique est planifié pour l'heure du dîner.

Les équipes n'auront pas beaucoup de repos puisque la série se poursuit dès ce soir à 19 h au Centre Bell. Gageons que l'équipe de Michel Therrien fera tout pour gagner cette partie en l'honneur de Lars Eller.

Commentaires