BORNES ÉLECTRIQUES

En Australie, un retraité s'est retrouvé dans une drôle de position après s'être inséré une fourchette dans le pénis à la suite de rapports sexuels.

Le personnel infirmier de l'hôpital de Canberra, en Australie, a eu une drôle de surprise quand il a vu un homme de 70 ans arriver aux urgences avec le pénis en sang.
 
En effet, pour stimuler son plaisir sexuel, il avait décidé de s'introduire une fourchette en métal, d'une longueur de 10 cm, dans l'urètre. Le seul problème, c'est qu'il ne pouvait plus se l'enlever tout seul et ça devait, à la longue, probablement lui faire très mal.
 
N'ayant jamais vu un cas pareil, les chirurgiens se sont consultés pour connaître les différentes options. Finalement, ils ont eu recours à des forceps (des instruments que l'on utilise habituellement pour l'extraction de fœtus). Pour éviter de blesser le patient, qui était sous anesthésie générale. Les médecins ont aussi utilisé beaucoup de lubrifiant.
 
Même si ce cas peut sembler étrange pour plusieurs, les urologues ont connaissance de cette pratique qui existerait depuis très longtemps. Ils rappellent cependant que si un patient ne peut plus retirer un objet dans son pénis, il doit se dépêcher de consulter, et ce, même si c'est humiliant. Attendre trop longtemps peut, dans cette situation, causer la mort par le biais d'une infection.

Le cas suivant a fait l'objet d'un long article dans le International Journal of Surgery. Pour lire l'article et consulter les images (coeur sensible s'abstenir), cliquez ici.

Source : AFP.
 

Commentaires