Avant d'avoir ma Xbox 360 il y a plusieurs années, je n'avais que faire des jeux indépendants. J'ai plongé dans quelques titres qui n'étaient pas distribués par de grosses compagnies durant ma jeunesse, mais je me concentrais surtout sur des jeux financés à coup de centaines de milliers, voire de millions de dollars. Or, depuis l'avènement des jeux indépendants sur consoles et PC, j'ai découvert une multitude de petits bijoux, incluant Toki Tori. Sa suite a donc piqué ma curiosité, mais malheureusement, les attentes que j'avais à son endroit n'ont pas été totalement comblées.

Une absence totale de repères

Oubliez toute forme de repère avec Toki Tori 2, le jeu n'en propose tout simplement pas. Vous débutez votre aventure dans le village du sympathique protagoniste de la franchise et vous vous rendez compte que son monde est affecté par une espèce d'huile noire ravageant la beauté de l'environnement. Au-delà de cela, rien n'est expliqué quant à la raison de votre présence dans ce monde peuplé d'oiseaux grassouillets. Il n'y a aucun texte et aucun dialogue pour nous fournir ne serait-ce qu'une forme de guide à notre aventure, ce qui est assez déroutant.

L'absence de repères n'est pas cruciale d'un point de vue scénaristique. Après tout, des jeux comme Limbo ou Braid n'ont pas vraiment de textes et d'éléments pour bien nous orienter dans leur univers sans que cela n'affecte leur qualité. Cependant, dans Toki Tori 2, ce manque se transpose à tout le jeu de sorte que non seulement on ignore où l'on se trouve, mais qu'on ne sait tout bonnement pas pourquoi on évolue dans cet univers. On parcourt chacun des niveaux du jeu en récoltant de petites pièces et en ouvrant différents passages sans qu'on nous guide à travers notre périple. Ainsi, on débloque des mondes et on active des portails sans y avoir aucun contrôle et sans nécessairement comprendre pourquoi.

J'ai lu que tout cela était un point fort du jeu puisque le joueur était encouragé à explorer et comprendre l'univers de Toki Tori 2 par lui-même. Personnellement, j'ai trouvé le tout très déroutant et cela a fait en sorte que j'ai beaucoup moins accroché au jeu que j'aurais pu. Je suis le joueur, pas le concepteur. On doit donc m'introduire au jeu et non prendre pour acquis que je le comprends comme si je l'avais conçu. Là-dessus, Toki Tori 2 faille et perdra plus d'un d'entre vous.

Des casse-tête ingénieux

C'est dommage puisque Toki Tori 2 ne manque pas de qualités. En outre, le jeu comporte plusieurs casse-tête qui, bien que n'étant nullement expliqués, sont aussi imaginatifs qu'originaux. Puisque le petit oiseau que vous incarnerez est très jeune, ses mouvements seront limités à la marche ainsi qu'à la production de notes musicales. De ce fait, pour progresser dans les niveaux, vous devrez utiliser votre environnement et les éléments vous entourant pour surmonter les obstacles qui se dresseront sur votre route. J'ai beaucoup aimé la créativité derrière certains casse-tête nous forçant à les considérer autrement que dans la plupart des jeux de plates-formes.

Par exemple, pour atteindre une plate-forme en hauteur, il faudra qu'une grenouille avale un insecte afin qu'elle produise des bulles d'air dans lesquelles on plongera. De la même façon, il faut parfois jouer avec des courants d'eau pour amener certains objets ou insectes aux endroits que l'on veut ou encore guider des fées lumineuses dans de sombres cavernes pour éliminer des ennemis et passer au travers d'obstacles. Compléter les casse-tête de Toki Tori 2 et réaliser la créativité des concepteurs derrière leur réalisation est l'un des grands plaisirs que nous procure ce jeu !

Par ailleurs, même si les mouvements de votre personnage sont extrêmement limités, cela ne vous empêchera pas d'apprendre des techniques de chant supplémentaires durant votre parcours. En fait, à certains moments, vous verrez des oiseaux émettre des notes que vous devrez reproduire pour apprendre de nouvelles aptitudes. Encore une fois, il n'y a aucune indication et il peut être facile d'omettre ces chants. Je vous invite donc à porter une attention particulière aux petits oiseaux gris que vous rencontrerez puisqu'ils vous apprendront notamment à chanter pour revenir vers l'un des nombreux points de sauvegarde du jeu lorsque vous serez coincé ou encore à prendre en photo chaque élément interactif du jeu pour vous constituer une bibliothèque d'images.

Visuellement savoureux

Le plus gros attrait de Toki Tori 2 est sans aucun doute son graphisme. Le jeu est très mignon et regorge de couleurs saillantes. Malgré une absence d'indications, parcourir les niveaux du jeu est un orgasme visuel tant sa qualité visuelle est élevée et qu'elle plaira à un très grand public. Chez moi, le jeu a fait tourner quelques têtes en raison de son ambiance visuelle nous donnant l'impression de se retrouver devant un sympathique et très coloré conte animé pour enfants. Qui plus est, on peut observer des animations nous tirant un sourire, notamment lorsqu'on voit notre héros faire de gros yeux lorsqu'il se retrouve dans la noirceur de profondes cavernes. Un délice pour les yeux !

Il en va de même au niveau sonore, le jeu proposant plusieurs échantillons auditifs très agréables à entendre. La musique accompagne merveilleusement bien l'univers coloré et magique dans lequel on se trouve, offrant des rythmes à la fois calmes et doux pour l'oreille. À cela, rajoutez des bruits surtout composés de chants d'oiseaux qui sont de très haute qualité. Par contre, je vous conseille de tenir votre oiseau de compagnie loin de Toki Tori 2. Disons que ma perruche s'est fait un plaisir de répondre au petit oiseau virtuel qui se baladait à l'écran sans égard à mes pauvres tympans !

Verdict

Toki Tori 2 m'a laissé ambivalent. Autant le jeu propose une ingéniosité de même qu'un visuel qu'on ne peut passer sous silence, autant l'absence totale de repères lui nuit considérablement à mon avis. On ignore dans quoi on est plongés et on peine à naviguer entre les différents niveaux dans cet univers manquant d'indications. Qui plus est, l'aventure ne dépasse pas les 5 à 7 heures de jeu et peu d'éléments de rejouabilité sont présents. Un jeu attrayant à première vue, mais envers lequel il faut tout de même faire preuve de prudence en étant prêt à accepter qu'on y joue comme si on l'avait conçu !

Points forts:
- Des casse-tête ingénieux
- Un univers très sympathique
- Visuellement très attrayant

Points faibles:
- L'absence totale de repères est très déroutante
- Aucun élément de rejouabilité
- La présence d'habiletés supplémentaires ouvrant davantage de secrets dans les niveaux complétés aurait été appréciée

Note: 7 sur 10

Commentaires