Bruny Surin était de passage à Sherbrooke chez Affaires de gars pour une entrevue d'Homme à Homme avec notre fondateur, Sylvio Proteau. Il était également présent pour assister et encourager sa fille Katherine, qui participait à la finale du 400 M Femme aux Jeux du Canada de Sherbrooke. Il en a aussi profité pour nous parler d'un projet qu'il lui tient à cœur.

Bruny et Sanofi Canada

Bruny Surin est le porte-parole de Sanofi Canada, un leader mondial oeuvrant dans la santé. Il y a trois ans, l'athlète canadien s'est mis à avoir très mal au genou gauche, l'empêchant même de courir. « Même marcher était très douloureux et je ne pouvais croire à quel point la douleur ralentissait mes activités », confie-t-il.

Puis, il est allé voir le Dr Pierre Ranger, chirurgien orthopédiste, qui traite le coureur depuis une vingtaine d'années. Il a reçu un diagnostic d'arthrose du genou gauche. Le médaillé olympique n'était malheureusement pas le seul à avoir ce problème de santé. Selon la Société de l'arthrite, environ 3 millions de Canadiens souffrent d'arthrose. Bruny Surin avoue toutefois qu'on ne peut comprendre à quel point cette douleur est difficile à supporter si on n'a jamais souffert d'arthrose. C'est notamment pour cette raison qu'il s'est associé avec Sanofi Canada pour présenter le SimulateurSynvisc-One®. Ce dispositif électronique haute technologie a été conçu pour simuler la douleur et la perte de mobilité liée à l'arthrose pour entre autres sensibiliser la population.

Heureusement, l'athlète n'a pas eu besoin de chirurgie. Son médecin lui a proposé un autre traitement. Tous les 6 mois, il reçoit maintenant une injection de Synvisc-One®, un viscosuppléments, pour enrober et lubrifier son articulation. Avec une saine alimentation et des exercices à faible impact, ce traitement lui permet de soulager la douleur (en plus d'augmenter la mobilité et l'amplitude de mouvement) jusqu'à sa prochaine injection.

Sinon, Bruny a assurément été heureux d'apprendre que sa fille a terminé 3e avec un temps de 55,67 secondes.
 
Bravo Katherine et merci à Bruny pour son passage chez Affaires de gars!

Commentaires